26 secondes : L'Amérique éclaboussée
Jean-Baptiste Thoret
Prix: 19.00 €
American Tabloïd
James Ellroy
Prix: 9.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Les témoignages du TSBD

Messages 140 à 160 sur 282 [ 0-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14 ]

simas
Vendredi 1er avril 2005 à 20h34 #14404 Modification de ce message Citer ce message
On a souvent parlé de l'empreinte de la paume d'Oswald sur le Carcano, empreinte qui a été découverte bien tard. C'est en démontant le fusil qu'on a pu retrouver cette empreinte.

Ceci dit, on peut quand même critiquer la validité de cette empreinte.

Premièrement parce que le fusil appartenait à Oswald, donc le fait qu'il y ait une quelconque empreinte de celui ci ne prouve pas nécessairement qu'il ait tiré avec le 22 novembre.

Secondo, on peut constater sur ce cliché,[ Lien Web ] que d'autres personnes ont manipulé avec peut de soin ce fusil, ce qui laisse penser que l'histoire des empreintes n'a pas vraiment été prise au sérieux.

Encore une fois rien ne prouve qu'Ozzie ait pu tiré sur Kennedy ce jour là.

simas
Vendredi 1er avril 2005 à 20h50 #14406 Modification de ce message Citer ce message
Voici une photo de la reconstitution de l'attentat par le FBI:[ Lien Web ]
Le FBI illustre la trajectoire de la balle.

Au vu de cette reconstitution, on est en droit de se poser des questions au sujet de la crédibilité de l'enquête. Puisqu'on se rend compte que le FBI fait abstraction de beaucoup de choses.

- Balle qui ressort de la gorge de Kennedy beaucoup plus haut.

- L'angle de tir qui ne correspond pas à un tir depuis le TSBD.[ Lien Web ]

sceptik
Vendredi 1er avril 2005 à 21h28 #14408 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de simas:
Au vu de cette reconstitution, on est en droit de se poser des questions au sujet de la crédibilité de l'enquête. Puisqu'on se rend compte que le FBI fait abstraction de beaucoup de choses.


--- En effet :

- la personne qui simule JFK se tient parfaitement droite, alors que JFK semblait beaucoup plus avachi sur lui même

- celle qui simule Connally, bien que la tête tournée vers la droite, a les épaules bien perpendiculaires à la route, alors que dans la réalité, Connally avait les épaules davantage tournées, en même temps que la tête [ Lien Web ]


Par ailleurs, je trouve que ce dessin [ Lien Web ] , sensé montrer l'absurdité d'une balle unique, complètement bidon.

watch out
Samedi 2 avril 2005 à 01h12 #14410 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de sceptik: [QUOTE]Citation de simas:
Au vu de cette reconstitution, on est en droit de se poser des questions au sujet de la crédibilité de l'enquête. Puisqu'on se rend compte que le FBI fait abstraction de beaucoup de choses. [/QUOTE]

--- En effet :

- la personne qui simule JFK se tient parfaitement droite, alors que JFK semblait beaucoup plus avachi sur lui même

- celle qui simule Connally, bien que la tête tournée vers la droite, a les épaules bien perpendiculaires à la route, alors que dans la réalité, Connally avait les épaules davantage tournées, en même temps que la tête [ Lien Web ]


Par ailleurs, je trouve que ce dessin [ Lien Web ] , sensé montrer l'absurdité d'une balle unique, complètement bidon.


Ce dessin montre aussi que l'angle de tir que les fédéraux défendent est complètement bidon.

sceptik
Samedi 2 avril 2005 à 01h52 #14413 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de watch out:
Ce dessin montre aussi que l'angle de tir que les fédéraux défendent est complètement bidon.


Quoi qu'il en soit, le tir vient de derrière.
Après, ça n'exclut aucunement l'existence d'un complot...

jean bernard
Samedi 2 avril 2005 à 04h04 #14417 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de watch out: [QUOTE]<

Ce dessin montre aussi que l'angle de tir que les fédéraux défendent est complètement bidon.


Le filme Zapruder est un meilleur témoin. Nul besoin de reconstitution, quand sur les images on distingue bien un Kennedy renfoncé dans son siège, et un Connaly tourné vers sa droite:[ Lien Web ]

Alex42
Jeudi 7 avril 2005 à 15h54 #14471 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de watch out: Ma logique est très simple: tout d'abord je crois savoir qu'au départ et comme à son habitude, le FBI a évité le témoignage de Tague, et donc la balle unique n'existait pas encore à ce moment là, et tout était plus simple.

Le seul problème étant que nous ne sommes pas ici dans le domaine de la croyance.

Pour la croyance, voyez place Saint-Pierre.

Pour les faits : la théorie de la balle unique a été émise par Spector et discutée avant que l'existence de Tague arrive aux oreilles de la commission.

Pour les accusations de plagiat :
1. de minimis non curat praetor, dit l'adage, je m'abstiendrai donc de déposer contre vous une plainte pour calomnie : vous êtes un nain.
2. à ce tarif là, vous plagiez Garrison et pas mal d'autres mous des neurones.

SGIAN DUBH
Jeudi 7 avril 2005 à 16h48 #14472 Modification de ce message Citer ce message
Je suis un primoscripteur sur ce (s) forum(s) relatif(s) à l'affaire JFK, et très impressionné par l'expertise affichée de nombreux intervenants.

Je ne prétendrai pas détenir une quelconque vérité mais poser une simple question absolument élémentaire :

s'il existe deux tireurs (et qu'Oswald soit ou non l'un d'eux est tout à fait sans emport à mes yeux, n'ayant pas pour charge de plaider son innocence éventuelle) pouvons-nous alors considérer qu'il y a eu un complot (ou un coup d'état déguisé) et que la théorie illustrée par la CW n'est qu'un rideau de fumée ?

Je dirais qu'il s'agit là de la question basique et primordiale.
Je me réserve, après avoir pris connaissance des réponses, de développer une théorie sans doute pas très originale, à partir d'une simple constatation, me refusant, en tout état de cause, à polémiquer entre pro et anti CW

synthol
Jeudi 7 avril 2005 à 18h09 #14473 Modification de ce message Citer ce message
La question ne se pose pas tout à fait ainsi, ce n'est pas : s'il y a deux tireurs etc...
mais plutôt : s'il y a complot il faut au minimum 2 tireurs, l'un utilisant le Carcano impliquant Oswald, ce peut être LHO mais ce n'est pas du tout une obligation, de toute façon "on" ne compte pas sur lui pour l'assassinat lui-même, et au moins un second tireur pour le(s) tir(s) décisif(s).

La seconde question qui se pose c'est quelle est l'ampleur du complot. A partir du moment où il y a d'innombrables complicités, surtout dans le registre du laisser faire dans l'administration, la commission a pour rôle d'étouffer l'affaire par tous les moyens.

SGIAN DUBH
Jeudi 7 avril 2005 à 19h34 #14474 Modification de ce message Citer ce message
La réponse me paraît quelque peu casuiste... mais voilà ma position :

Contrairement à ce que l’on croit, les munitions d’ordonnance des armes d’épaule sont peu puissantes, l’homme étant un animal peu résistant et facile à tuer, bien plus en tous cas que les animaux sauvages de nos régions européennes : j’ai vu des sangliers de 60 kg prendre, plein coffre, des balles expansives à très haute vélocité, genre 300 Winchester Magnum ou 7 mm Remington Magnum et continuer à galoper sans même accuser le coup, pour s’abattre quelques centaines de mètres plus loin.
J’ai même vu un chevreuil, animal de 25 kg, recevoir une 300 WM (très haute vélocité) dans le thorax et faire encore 100 mètres à pleine vitesse avant de trébucher et expirer sur place, idem, en une autre occasion, mais avec une balle de 9.3x74R (balle lourde et lente). C’est l’exception que de voir un animal s’effondrer à l’impact. A l’inverse - voir les bandes d’actualités des dernières guerres – le matériel humain est généralement fort fragile...

C’est pourquoi - les services techniques des armées n’aimant pas « gâcher » (la munition est moins chère à produire et les canons des fusils s’usent moins) - les munitions d’ordonnance sont de faible puissance (7.5 français, 303 british, 6.5 italien ou japonais, 8 x 57 et autre allemand, seul le 30/06 US étant plus « nerveux »).

Le calibre 6.5 x 54 du Carcano, chargement militaire, est donc peu puissant, la balle FMJ (full metal jacket = blindée en français ) de 160 grains (10.6 grammes) étant propulsée à un poussif 650 m/seconde.
A 100 mètres (distance approximative entre le TSBD et la position de la limousine au moment de la dernière balle, image 313, je crois, du film Zapruder), cette vitesse est retombée à environ 500m/seconde, à peine supersonique donc.

Il est donc rigoureusement impossible qu’une telle balle - non expansive, lourde et lente - puisse provoquer le terrible impact visible sur l’image Z313, avec la spectaculaire vaporisation de sang et de matière cervicale.
Seul un calibre à très haute vélocité (à partir de 950 m/s m/s, comme le 22-250, le 243 W, le 220 Swift qui atteignent et dépassent 1100 ou 1200 m/s, tous calibres disponibles en 1963) est susceptible de provoquer un impact aussi dévastateur.

J’ai lu que l’on n’avait découvert que de très petits éclats dans ce qui restait du crâne du malheureux JFK (à ce sujet, au demeurant, il me semble qu’il y a, dans le feu croisé des arguments échauffés entre partisans et adversaires du rapport Warren, une regrettable réification de la victime, que l’on traite avec moins d’égard qu’une viande de boucherie : passons...).

Simplement pour fournir une représentation imagée de ce que produit l’expansion d’un projectile de petit calibre à « haute vélocité » - et je ne dis pas « très haute », il faut apprécier mutatis mutandis et a fortiori, car je n’ai pas d’autre document sous la main - il suffit de se reporter à la photo en page 48 et 49 de American Rifleman (le journal de la NRA) de mars 2002, montrant, dans un bloc de glaise de modeleur, l’impact d’une balle expansive de calibre 17 Hornady (calibre 4.5 mm, ogive de 17 grains n’atteignant qu’une vitesse de l’ordre de 800 m/s). La balle n’a pénétré que de 2.5 cm avant d’exploser en minuscules fragments à l’intérieur en générant une cavitation de 20 cm de diamètre....

Vous rappelle quelque chose ?

Le calibre 222 en revanche (5.5 mm, ogive de 50 grains) atteint quant à lui 950 m/s... ce qui donne aux revendications, fantaisistes ou non, de James Files une remarquable plausibilité, d’autant qu’il affirme avoir utilisé des ogives artisanales au mercure (jamais essayé – interdit - mais la réputation en est diabolique) dans un Fireball XP 100, sorte de pistolet-fusil (à canon très long pour un pistolet, et court pour un fusil. L’intégralité de la charge de poudre ne pouvant être brûlée compte tenu du raccourcissement du canon, le départ du coup produit assez bien de fumée...)

Vous rappelle quelque chose également, peut-être ?

Voilà mon analyse : je suis chasseur, tireur et rechargeur, avec une ancienneté qui me donne un peu de compétence en la matière. Précisons que M. Ayoob – expert américain, dans American Handgunner, lien trouvé sur le site - tient à très peu de chose près les mêmes raisonnements que moi, comme, j’en suis persuadé, quiconque un peu versé dans les divers et détestables moyens de détruire les mammifères terrestres de toutes espèces...

Il y a donc absolument aucun doute à mes yeux : il y a eu deux tireurs (l’un avec le Carcano, l’autre avec une arme à très haute vélocité). On peut, à partir de là, extrapoler sur l’origine de la conspiration, les raisons, les buts, les responsables, l’identité des snipers etc... Qu’importe, au reste : pour ma part, il m’apparaît que la vérité finale et globale sera très difficile à rétablir. Mais le crazed loner/loser ? go tell that to the Marines....

Pour rire, et brouiller les pistes : imaginez que la balle magique, en théorie, ne me choque pas. En effet, de première part, une balle blindée longue comme celle du Carcano a un pouvoir perforant particulièrement élevé, et, de seconde part, les os des côtes et du poignet n’offrent que peu de résistance. La balle FMJ a donc parfaitement pu traverser JFK puis Connolly, sans grande déformation.
Maintenant, sur la trajectoire, je ne m’avancerai pas, ni sur le moment où C a été touché relativement à JFK, ni encore sur la position respective des deux hommes : tout cela relève de la bouteille à l’encre...

Deux dernières remarques factuelles et une question :

 J’ai souvent constaté des changements de trajectoire tout à fait inattendus à partir de rencontres entre une ogive et une branchette de la taille d’un doigt et même moins.
 J’ai entendu siffler, sous d’étranges incidences, des éclats de balles dont le chemisage s’était désolidarisé, à l’impact, du noyau de plomb (cela, éventuellement, pour la balle Tague).

 Question : le sniper « officiel » qui met deux balles dans la (petite) cible, aurait manqué complètement l’énorme limousine de sa première balle ?

shark
Jeudi 7 avril 2005 à 22h45 #14475 Modification de ce message Citer ce message
Ouf, j'attendais avec impatience qu'une personne ayant pour hobbie le tir, se réveille dans ce forum.
et je me rapproche de notre ami Sgian Dubh, car si votre hobbie est de percer le secret sur l'assassinat de JFK en visionant une multitude de fois le film de Zapruder, expliquez moi une chose. Si la premiére balle fût capable de traverser de part et d'autre Jfk et Connaly? pourquoi la deuxiéme? n'aurais pas suivit le même chemin pour aller finir sa course dans la première dame des Etats Unies ? (si c'était la même arme et le même calibre)
De plus quand l'on voit les dégâts occasionnés sur le crâne de JFK ma premiére réaction fût d'imaginer qu'il avait pris une balle de 357 Magnum ( car en stand de tir avec une telle arme sur des botins de paris on obtient le même résultat). N'aynat pas une connaissance parfaite des armes je ne sais pas quel type d'arme employée en 63 pouvait faire autant de dégâts
Alors deuxiéme tireur? oui, c'est obligé notre logique ne peut le nier, ou était il placé ?
Complôt? ou serait ce deux copains illuminés voulant se faire un président ? là......j'ignore la chose et comme vous je cherche.
cordialement

Edgar J
Vendredi 8 avril 2005 à 04h21 #14481 Modification de ce message Citer ce message
Petit rappel sur les balles selon la commission Warren:
- la 1ere touche l'arbre, est déviée : c'est la balle de Tague
- la 2e (la balle unique/magique, appelée CE399), traverse le torse de JFK, puis celui de Connally, puis son poignet, puis rentre dans sa cuisse.
- la 3e atteint JFK à la tête.

Bon maintenant arrêtez moi si je dis une connerie.

les armes de guerre sont souvent de petit calibre car ils occasionnent des blessures épouvantables. C'est un des grand enseignement…de la guerre du Viet Nam. Au grand désespoir des toubibs des MASH.

Schématiquement, la balle perfore la peau, rebondit sur ce qui est dur (os) et va dévaster tout ce qu'elle rencontre comme organes mous (foie, rate, intestins, poumons etc…) pour souvent, en situation de combat à distance, rester dans le corps de la victime par manque de puissance pour traverser la barrière de la peau une deuxième fois. Car si on a quelque chose de relativement costaud, c'est la peau : couche cornée + épiderme + derme + hypoderme + tissus adipeux…

J'essaye de comprendre. Mes questions :

- Plutôt d'accord avec Sgian Dubh : comment le rapport Warren et le HCSA déterminent une trajectoire rectiligne entre la fenêtre du TSBD-JFK-Connally ? Une trajectoire non rectiligne (déviée dans le corps de JFK) serait plus plausible (il me semble qu'il a été touché aux vertèbres, non ?) et aurait au moins le mérite d'expliquer l'histoire de l'entrée basse dans son dos/sortie haute dans la gorge de façon plus convaincante ? OK ça ne résoud pas tous les problèmes, mais…

- CE399 a quand même passé 7 fois la barrière de la peau ! : 2 fois JFK (entrée par le dos + sortie par la gorge) et 5 (cinq!) fois Connally (entrée par le dos + sortie par la poitrine + entrée par le poignet + sortie par le poignet + entrée par la cuisse). A 100 m !

'trouvez pas que ça fait vraiment beaucoup ?

ben quoi, j'ai dit une connerie ?

sceptik
Vendredi 8 avril 2005 à 07h07 #14483 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de Edgar J: Petit rappel sur les balles selon la commission Warren:
- la 1ere touche l'arbre, est déviée : c'est la balle de Tague


Ah ?! j'avais cru entendre dire que cette théorie avait été produite par Gerald Posner..?!?

En tout cas, ces dernières remarques sont très judicieuses et laissent pour le moins perplexe...

FEE des Logis
Vendredi 8 avril 2005 à 10h11 #14486 Modification de ce message Citer ce message
Mutatis Mutandis !!!!!!!!!du pur Juliette ça!
La chanteuse , bien sùr.

FEE des Logis
Vendredi 8 avril 2005 à 10h32 #14487 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de Alex42:
Pour la croyance, voyez place Saint-Pierre.
Pour les accusations de plagiat :
1. de minimis non curat praetor, dit l'adage, je m'abstiendrai donc de déposer contre vous une plainte pour calomnie : vous êtes un nain.
2. à ce tarif là, vous plagiez Garrison et pas mal d'autres mous des neurones.


Vous devriez etre content, entre nains et mous des neurones, votre famille s'agrandit.
Ah, se sentir entourer de gens de sa propre condition, quel bonheur.

Il m'énerve le belge!!

oswaldiste
Vendredi 8 avril 2005 à 11h14 #14488 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de Edgar J:

- la 1ere touche l'arbre, est déviée : c'est la balle de Tague
- la 2e (la balle unique/magique, appelée CE399), traverse le torse de JFK, puis celui de Connally, puis son poignet, puis rentre dans sa cuisse.
- la 3e atteint JFK à la tête.


Comme le fait remarquer Sceptik, la théorie de la première balle qui touche l'arbre pour aller ensuite toucher Tague vient de Posner.
La commission Warren était beaucoup plus vague dans sa séquence de tirs.
Il me semble qu'ils ont émis l'hypothèse de la balle magique. Mais certains membres de la commission n'étant pas tout à fait convaincu, ils ont gardé un conditionnel.
Ils n'ont pas dit quelle balle avait touché Tague, ils ont dit que la deuxième avait touché Kennedy. Ils n'ont par contre, à ma connaissance, pas exclu que la première avait également pu toucher Kennedy.

Bref ils restent vagues...

Concernant la deuxième balle, elle entre dans le dos à 7cm à droite des vertèbres (ou 14 je suis plus très sur): elle ne touche aucune vertèbre.
Ils ont émis l'hypothèse que l'onde de choc avait pu endommagé une vertèbre, mais pas la balle.
Celle-ci n'a donc fait que traversé des tissus mous, ce qui explique sa trajectoire rectiligne au travers de Kennedy.
Par contre, elle a touché une côte de Connally, qui a dévié sa trajectoire (selon le principe que tu énonces) puis sont poignet (le radius plutôt non?) avant de commencer à pénétrer dans sa cuisse (elle n'avait plus assez de puissance pour pénétrer complétement...).

SGIAN DUBH
Vendredi 8 avril 2005 à 12h23 #14489 Modification de ce message Citer ce message
1/ une balle blindée lente sera toujours plus ou moins détournée par le heurt d'une branchette sur sa trajectoire.

2/ en heurtant une grosse branche résistante, elle peut parfois voir le chemisage se détacher du noyau central de plomb

3/ une balle de 357 (balle à peine supersonique) peut produire beaucoup de dégâts dans un annuaire, mais elle ne fera pas exploser un crâne comme on le voit dans le Z313 (comparer avec la photo célèbre de l'exécution à bout portant du prisonnier viet-cong par le général de 'ASVN lors du Têt : ce n'est qu'un 38 mais la différence est mince, et le crâne n'explose certes pas)

4/ la théorie de l'accident par l'AR 15 d'un des policiers de l'escorte ne fait que reprendre ma théorie d'une balle de petit calibre à très haute vélocité (l'AR 15 tire du 223 ce qui équivaut au 222 que je citais).

5/ je ne vois guère l'intérêt de ces discussions éternelles sur la position des uns et des autres, le nombre de balles, la balle magique, le moment où les victimes sont touchées etc... :

le point essentiel sur lequel j'insiste, c'est qu'il y eu au moins deux balles totalement différentes, l'une du Carcano sans doute, lente et perforante, l'autre d'une arme moderne à très haute vélocité dont l'effet dans le crâne de JFK est "telltale" comme disent les Yanks.

A partir de cette constatation, il ne s'agit plus de savoir s'il y eu conspiration, mais de déterminer laquelle... depuis l'hypothèse de deux paumés genre anti-castristes s'estimant trahis, jusqu'à celle des sphères mystérieuses des services secrets, de la haute administration et des ambitions meurtrières.

Les recherches devraient plutôt se diriger là, plutôt que de ratiociner, dans un sens ou dans l'autre, sur des trajectoires, des fibres, des coups de cutter ou le visionnage de photos ou de films tellement ambigus que la folie me semble guetter ceux qui s'y adonnent par trop...

mais "your guess is as good as mine"...

shark
Vendredi 8 avril 2005 à 13h34 #14494 Modification de ce message Citer ce message
Pour Sgian Dubh
A partir de cette constatation, il ne s'agit plus de savoir s'il y eu conspiration, mais de déterminer laquelle....

Avez vous lu le livre de William Reymond le dernier témoin?
le témoignage de Billie Sol Estes est assez troublant. un complot d'assassinat pour protéger des magouilles qui avaient une étendue nationale me semble tenir beaucoup plus la route.
Je vous conseille cette lecture, pour paufiner vos recherches
cordialement.

Alex42
Vendredi 8 avril 2005 à 14h27 #14495 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de SGIAN DUBH: le point essentiel sur lequel j'insiste, c'est qu'il y eu au moins deux balles totalement différentes, l'une du Carcano sans doute, lente et perforante, l'autre d'une arme moderne à très haute vélocité dont l'effet dans le crâne de JFK est "telltale" comme disent les Yanks.

Ce que vous dites sur les balles est bel et bien, mais vous omettez un aspect important: malgré ses caractéristiques qui en font une balle perforante (chemisée cuivre, pas métal), la balle de 6.5 qui a atteint JFK à la tête a percuté les os du crâne et s'est démantelée.

Ce point est avéré par les éclats retrouvés dans la voiture.

En clair, la balle, plutôt que de traverser le crâne, a perdu vituellement toute son énergie dans la boite cranienne, ce qui, combiné avec la fracture des os cranien, a abouti à l'explosion qui n'est finalement que l'évacuation de la surpression intracrannienne.

En tout cas, les différents experts médicaux et ballistiques consultés nottamment par le HSCA n'ont jamais rien trouvé à redire au type de blessure causé par la balle du Carcano.

Par conséquent, nonobstant votre connaissance des armes, mais tenant compte de votre biais pro-conspiration (vous "oubliez" que la balle s'est démantelée) et du fait que vous n'êtes pas un expert ni en armes ou ballistique ni en pathologie des blessures par balles, je crois que je vais m'en tenir aux conclusions des experts, à savoir que la blessure à la tête est provoquée par une balle de Carcano tirée de derrière.

altgens
Vendredi 8 avril 2005 à 14h59 #14496 Modification de ce message Citer ce message
C'est vrais qu'il a de l'humour le vieux chasseur belge.
Monsieur alex42 etes vous un expert en arme, balistique, ou pathologie ???
Je ne crois pas, mais ce que dit Sgian Dubh sur les armes est interressant sauf pour vous bien sur.

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Mort d'un président William Manchester Les 1000 jours de Kennedy Arthur M. Schlesinger Jr. L'Amérique fait appel... Mark Lane Dallas : l'affaire Ruby Frédéric Pottecher JFK - affaire non classée Jim Garrison Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...