Les péchés du père
Ronald Kessler
Prix: 21.00 €
L'affaire Kennedy
Thierry Lentz
Prix: 6.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Les témoignages du TSBD

Messages 0 à 20 sur 282 [ 0-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14 ]

simas
Mercredi 2 mars 2005 à 18h06 #13842 Modification de ce message Citer ce message
Les personnes travaillant au TSBD, sont les plus proches témoins de la scène du crime, du moins de l'endroit où l'on place avec certitude au moins un des tireurs.

Leurs témoignages auraient dû dissiper les doutes sur l'identité du tueur, mais on peut constater qu'au lieu de cela ils viennent compliquer la compréhension et le timing de l'affaire.

Vous pouvez lire ces témoignages traduits en français, sur le site de Pierre Nau: [ Lien Web ]

Certains témoignages, comme celui d'Adams, mettent en doute le fait qu'Oswald, selon le rapport Warren, ait dévalé les escaliers tout de suite après les tirs. Puisqu'elle même, postée à une fenêtre du 4th floor, arrive dans les escaliers moins de 15 secondes après l'attentat, et elle ne voit, ni n'entend personne descendre les escaliers.

Nicolas Bernard
Mercredi 2 mars 2005 à 19h54 #13849 Modification de ce message Citer ce message
[ Lien Web ]

siberian_khatru
Mercredi 2 mars 2005 à 20h52 #13855 Modification de ce message Citer ce message
La même chose ici [ Lien Web ] je crois mais avec réponses.

simas
Jeudi 3 mars 2005 à 01h01 #13857 Modification de ce message Citer ce message
Voilà une analyse vraiment sympas. Je parle là de l'analyse que nous fait Nicolas Bernard, et je tiens à lui tirer un coup de chapeau. [ Lien Web ]

Je voulais simplement faire une toute petite remarque qui bien sur est plus une question que autre chose.

Lorsque vous parlez du témoignage de Ronald Fischer, celui-ci déclare avoir vu un homme au "fith floor". Et il me semble que fith floor pour nous désigne le quatrième étage, et non le cinquième. Non?

Cela étant dit, dans votre analyse remarquable, vous parlez des fibres laissées sur le fusil, ces fibres provenant de la chemise d'Oswald. Si je me souviens, c'était cette histoire de fibres qui vous avait convaincu de la culpabilité d'Oswald.

Pourtant j'ai constaté que vous émmettiez un doute quant à savoir si Oswald portait réellement cette chemise ce jour-là au TSBD.
N'est-ce-pas une excellente raison de douter de la fiabilité de cette preuve?

Je me posais la question de savoir si un jour vous vous déciderez à écrire un bouquin sur cette affaire, vu vos connaissances en la matière, et surtout votre aptitude à rester objectif en toute circonstance lors de vos analyses. Chiche?

simas
Jeudi 3 mars 2005 à 01h32 #13858 Modification de ce message Citer ce message
Beaucoup de ces témoignages sont pour moi dignes de confiance, mais le seul doute qui persiste, c'est le timing.

La chronologie n'est pas claire, car de ce côté là les témoins sont approximatifs, et quand on sait qu'a quelques secondes près, Oswald serait le coupable ou innocent dans l'affaire.

Exemple, Mrs Reid voit-elle Oswald avant ou après que celui-ci rencontre Marrion Baker?

V. Adams déclare n'avoir croisé personne dans les escaliers tout de suite après les coups de feux. Est-elle descendue avant ou après que Marrion Baker ne monte?

siberian_khatru
Jeudi 3 mars 2005 à 01h37 #13859 Modification de ce message Citer ce message
  V. Adams déclare n'avoir croisé personne dans les escaliers tout de suite après les coups de feux. Est-elle descendue avant ou après que Marrion Baker ne monte?

Bonne question, on aurait pu le savoir si on avait interrogé Styles.

simas
Jeudi 3 mars 2005 à 04h26 #13860 Modification de ce message Citer ce message
J'ai enfin pu lire les conclusions du rapport du HSCA en entier.

Vous les connaissez sans doute tous, mais un point au moins est eclairé dans ces conclusions.

Ce point concerne l'enregistrement radio de l'attentat. Selon les experts rattachés à cette étude, cet enregistrement, sans nul doute possible, a été réalisé sur dealey, du fait de l'acoustique particulier du lieu et des caractéristiques échogènes propres à ce même endroit.

On y parle aussi du mysrère des sirènes qui apparaissent tardivement dans cet enregistrement, mais l'explication qui y est donné est concevable.

On peut raisonnablement admettre qu'un tireur a fait feu depuis le grassy knoll, en plus de celui du TSBD, Surtout lorsque l'on sait que même certain témoin à l'intérieur du TSBD, situent les tirs depuis le monticule herbeux.

Enfin il y apparait que l'enregistrement de ces tirs correspond sensiblement au filme de Zapruder.

sceptik
Jeudi 3 mars 2005 à 14h05 #13864 Modification de ce message Citer ce message
Le souci avec cette bande sonore du FBI [ Lien Web ] est que les détonations (marquées d'un repère) ne se superposent pas avec les images du film de Zapruder :

entre z-224 et z-313 il y a 89 images,
donc 89i x 0.0546s = 4s86
(0.0546 = 1/18.3 images)

Or il n'y a pas d'interval égal à 4.86s dans les repères de cette bande sonore.
Le seul interval qui se rapproche de cette durée est celui qui se trouve entre la marque #2 et "Hold everything secure" (4s82).

FEE des Logis
Jeudi 3 mars 2005 à 15h42 #13867 Modification de ce message Citer ce message
Pourquoi z224 ? premier tir je présume. Pas facile à prouver.

altgens
Jeudi 3 mars 2005 à 15h56 #13868 Modification de ce message Citer ce message
Tout le monde a vu le film de Dorman pris du TSBD.
Où était-elle pour prendre ce film? A quel étage ?
A-t-elle filmé autre chose, sur le " ouaibe " j'ai rien trouvé.

sceptik
Jeudi 3 mars 2005 à 16h06 #13869 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de FEE des Logis: Pourquoi z224 ? premier tir je présume. Pas facile à prouver.

Effectivement, il y a un petit dilemme sur ce tir en z-224 (1er ? pas 1er ?).
Quoi qu'il en soit, l'important ici est que c'est le tir qui a touché à la fois Kennedy et Connally.

FEE des Logis
Jeudi 3 mars 2005 à 16h11 #13870 Modification de ce message Citer ce message
De toute façon JFK est déja touché à z224, la tete de sa femme est tournée vers lui, meme à z223 et z222.

simas
Jeudi 3 mars 2005 à 16h14 #13871 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de altgens: Tout le monde a vu le film de Dorman pris du TSBD. Où était-elle pour prendre ce film ? A quel étage ? A-t-elle filmé autre chose, sur le "ouaibe" j'ai rien trouvé.

Il me semble qu'elle filme du troisième étage du TSBD, équivalent au fourth floor aux Etats Unis.

Personnellement, ce film ne montre pas grand chose d'intéressant, puisqu'il s'arrête au moment ou la limousine tourne sur Dealey Plaza, quelle malchance!

On pourrait croire qu'elle arrête de filmer parce qu'elle entend le premier coup de feu, qui vient des étages supérieurs du dépository.

FEE des Logis
Jeudi 3 mars 2005 à 16h24 #13872 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de sceptik: Effectivement, il y a un petit dilemme sur ce tir en z-224 (1er ? pas 1er ?). Quoi qu'il en soit, l'important ici est que c'est le tir qui a touché à la fois Kennedy et Connally.

Alors pourquoi Connally tient toujours son chapeau avec sa main droite à z240? Avec un poignet cassé cela doit etre dur.

sceptik
Jeudi 3 mars 2005 à 16h27 #13873 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de FEE des Logis: De toute façon JFK est déja touché à z224, la tete de sa femme est tournée vers lui, meme à z223 et z222.

Elle commence à se tourner vers son mari vers z-185/z-190.
S'il est touché bien avant z-224, pourquoi n'a-t-il ce réflexe brutal qu'à partir de cet image ? Car ce n'est qu'à partir de là qu'il porte les mains à sa gorge...

sceptik
Jeudi 3 mars 2005 à 16h39 #13874 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de FEE des Logis: Alors pourquoi Connally tient toujours son chapeau avec sa main droite à z240? Avec un poignet cassé cela doit etre dur.

Un tel choc peut au contraire avoir tendance à crisper la main au point que celle-ci devienne raide (ainsi que les doigts), ce qui fait que le chapeau peut être solidement cramponné indépendamment du bon vouloir de l'interessé.
Et puis tu constateras l'étrangeté de la position du poignet (bien visible en z-247 et après...)

Par ailleurs, tu peux jeter un petit coup d'oeil sur le site d'Alex42 à ce sujet [ Lien Web ]

FEE des Logis
Jeudi 3 mars 2005 à 17h03 #13875 Modification de ce message Citer ce message
  Citation de sceptik: Elle commence à se tourner vers son mari vers z-185, z-190. S'il est touché bien avant z-224, pourquoi n'a-t-il ce réflexe brutal qu'à partir de cet image ? Car ce n'est qu'à partir de là qu'il porte les mains à sa gorge...

Personnellement je le vois porter sa main à la gorge à z201

Nicolas Bernard
Jeudi 3 mars 2005 à 17h09 #13876 Modification de ce message Citer ce message
L'argument du poignet brisé a été réfuté depuis longtemps. J'en ai reparlé ici : [ Lien Web ]

J'ai exposé ici les arguments les plus convaincants à l'appui de la théorie de la balle unique : [ Lien Web ]

FEE des Logis
Jeudi 3 mars 2005 à 17h15 #13877 Modification de ce message Citer ce message
Puisque le fil est sur les témoignages, personne n'est capable de dire à quel moment ou à quelle image du film de Zapruder, la séquence de tir commence. C'est fortement genant.

Nicolas Bernard
Jeudi 3 mars 2005 à 17h28 #13878 Modification de ce message Citer ce message
  Lorsque vous parlez du témoignage de Ronald Fischer, celui-ci déclare avoir vu un homme au "fifth floor". Et il me semble que fith floor pour nous désigne le quatrième étage, et non le cinquième. Non?

Exact. Preuve que les témoins peuvent se planter. Ce faisant, vous venez d'éliminer un argument posnérien porté contre le fait qu'un autre homme se trouvait avec Oswald au 5e étage : Posner invoquait en effet l'imprécision des spectateurs, ou leur erreur à situer l'étage... Argument assez minable, mais Posner oscille souvent entre le rigoureux et le minable.

  Cela étant dit, dans votre analyse remarquable, vous parlez des fibres laissées sur le fusil, ces fibres provenant de la chemise d'Oswald. Si je me souviens, c'était cette histoire de fibres qui vous avait convaincu de la culpabilité d'Oswald.

C'est exact. Jusqu'alors, l'argument chronologique, issu au demeurant de JFK, me paraissait imparable - et j'ai toujours beaucoup de mal à croire qu'Oswald se retrouve moins de 90 secondes après la fusillade devant un agent de police, cinq étages plus bas. Il faut dire que la Commission Warren, en reconstituant l'exploit physique d'Oswald, n'a fait que fournir des munitions à ses futurs détracteurs.

Mais dès lors que les fibres de sa chemise, à l'exclusion de tout autre vêtement, ont été retrouvées sur son arme, il n'y a pas lieu de se demander comment un tel exploit a été possible : il a été possible parce qu'il a eu lieu.

  Pourtant j'ai constaté que vous émmettiez un doute quant à savoir si Oswald portait réellement cette chemise ce jour-là au TSBD.
N'est-ce-pas une excellente raison de douter de la fiabilité de cette preuve ?


Pour tout dire, je suis convaincu qu'Oswald portait cette chemise au dépôt de livres : les fibres le prouvent, et divers témoignages (Baker, Bledsoe) tendent à l'établir. Même si rien n'est absolument certain (Baker hésite, Bledsoe n'est pas hyper-fiable), les fibres constituaient à mon point de vue la preuve de trop. Car la description du tireur donnée par les témoins colle tout à fait au personnage.

En admettant qu'Oswald ait simplement porté son tee-shirt blanc, il en est davantage accablé : tous les témoins ont décrit le tireur comme portant un tee-shirt ou une chemise de couleur blanche ou claire, et Mme Reid le voit après l'attentat en simple tee-shirt blanc.

C'est d'ailleurs parce que je ne croyais pas à la culpabilité directe d'Oswald que j'ai essayé de creuser l'affaire de la chemise. Et à la suite d'une intuition, je suis tombé sur les fibres...

  Je me posais la question de savoir si un jour vous vous déciderez à écrire un bouquin sur cette affaire, vu vos connaissances en la matière, et surtout votre aptitude à rester objectif en toute circonstance lors de vos analyses. Chiche ?

Mais c'est déjà programmé... Ecrire le bouquin n'est pas difficile : le plus hard, c'est de dénicher un éditeur. Bien des gens pensent à tort que tout a été dit sur cette affaire.

  Beaucoup de ces témoignages sont pour moi dignes de confiance, mais le seul doute qui persiste, c'est le timing. La chronologie n'est pas claire, car de ce côté là les témoins sont approximatifs, et quand on sait qu'a quelques secondes près, Oswald serait le coupable ou innocent dans l'affaire. Exemple, Mrs Reid voit-elle Oswald avant ou après que celui-ci rencontre Marrion Baker?

Compte tenu de la géographie et des mouvements d'Oswald, après.

  V. Adams déclare n'avoir croisé personne dans les escaliers tout de suite après les coups de feux. Est-elle descendue avant ou après que Marrion Baker ne monte ?

Vraisemblablement après. Comme je l'expliquais dans un message dont le lien a, je crois, été donné, en prenant en compte les lacunes des témoignages de Shelley et Lovelady, Oswald s'est retrouvé devant Baker à 12 h 31 et 20-30 s., Victoria Adams et Sandra Styles sont descendues une minute plus tard, et sont tombées sur Shelley et Lovelady, à 12 h 33, peut-être 34.

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Les 1000 jours de Kennedy Arthur M. Schlesinger Jr. L'homme qui crut tuer Kennedy Pierre Gosset, Renée Gosset Les assassins de Kennedy Thomas Buchanan Le procès de Dallas Frédéric Pottecher JFK - affaire non classée Jim Garrison Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...