Jackie
David Heymann
Prix: 17.00 €
American Death Trip
James Ellroy
Prix: 21.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

La mystérieuse balle qui culbute

Messages 40 à 60 sur 168 [ 0-1-2-3-4-5-6-7-8 ]

JV
Dimanche 20 février 2005 à 23h23 #13494 Modification de ce message Citer ce message
Merci Simas... je reprendrais bien ce dialogue plus tard moi.... Demain peut etre???

lio45
Dimanche 20 février 2005 à 23h27 #13495 Modification de ce message Citer ce message
Ces histoires de balle explosive m'ont toujours semblé assez tirées par les cheveux. Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi on aurait utilisé une balle explosive ?

Je veux bien essayer.

Ma façon de voir la chose (dans le cas d'une conspiration) est la suivante :

Des complotistes ont recruté Oswald, avec l'intention de s'en servir comme "patsy". Pour mettre toutes les chances de leur côté, ils ont bien sûr l'intention de le faire tirer réellement sur JFK. Mais comme il ne faut rien laisser au hasard, un autre sniper est placé à un endroit où il ne peut manquer son coup, avec comme instructions de tirer un coup au maximum (à la tête, bien évidemment). Ce sniper sert de "backup" pour assurer le succès de l'opération (si jamais par chance Oswald devait faire un carton dès le début - le scénario idéal - il n'aurait alors même pas à intervenir).

Oswald aurait le temps de tirer quelques coups. Toucherait-il JFK? Probablement. Arriverait-il à le tuer? Ce n'est pas certain. Il faut donc un deuxième tireur, mais le problème est le suivant : il ne faut pas qu'à l'autopsie, on se rende compte que le tir fatal (s'il a été nécessaire) venait de l'avant. Ça ferait tout rater!

Une balle ordinaire du GK serait entrée par le côté droit de la tête, et serait probablement ressortie de l'autre côté : des problèmes en perspective à l'autopsie. L'utilisation d'une balle explosive permet d'éviter cela, puisque le côté droit de la tête serait alors pulvérisé (ce qui n'est pas trop incompatible avec un tir du TSBD : par exemple, il suffit d'imaginer que le tir d'Oswald a frappé à la tempe droite en arrivant de l'arrière avec un léger angle) en laissant le côté gauche intact. Comme le coupable (tué lors de sa capture, avec une avalanche de preuves pointant vers lui) est tout désigné, et que le scénario est tout à fait clair, ça devrait passer sans trop de problèmes à l'autopsie : côté droit du crâne explosé, côté gauche intact... tant qu'il est raisonnablement possible que l'impact vienne du 6th floor, qui irait se poser des questions? On sait que c'est Oswald a fait le coup anyway, c'est donc forcément lui! De plus, toutes les autres blessures, quelles qu'elles soient, sont parfaitement compatibles avec des tirs du TSBD (évidemment, puisque c'est Oswald qui les a causées!). Le tout passe donc comme une lettre à la poste (les preuves contre Oswald étant déjà accablantes de toute façon, l'autopsie risque même d'être un peu moins poussée : qu'espère-t-on découvrir de plus ?)

simas
Dimanche 20 février 2005 à 23h40 #13496 Modification de ce message Citer ce message
De JV: "Exact.... Je viens de consulter les 2 sites dont vous me conseillez la lecture, dont le votre... tres bien documentés en effet, et tres bien faits...
Peut etre arriverez vous à me convaincre... mais il y a quand meme de nombreux faits qui plaident pour la these du complot, ne serait ce que le fameux adage "A qui profite le crime???" par exemple..."

Ouf vous m'avez fait peur JV.

Maintenant que je suis rassuré mon cher JV, je vous suggère de vous faire une opinion par vous même, en gardant à l'esprit que la quasi totalité des preuves qui servent partout dans l'explication de cette affaire, viennent essentiellement du travail du FBI.

C'est sur ce trvail que s'est basé la commission Warren sans aucune contre enquête que ce soit.

On n'accorda aucune assistance juridique a Oswald, qui contrairement au mensonge du gouvernement, avait réclamé un avocat devant les caméras de télévision.

Vous devez savoir aussi que son audition qui avait duré plus de deux jours n'avait jamais été enregistré d'aucune manière. C'est purement et simplement un scandale. Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est comme cela que ça se passait à Dallas, parce que pour le meurtre du président des Etats Unis, on ne peut pas avoir omi cela.


Les semaines précédentes l'attentat, Oswald semble avoir tout fait pour se faire remarquer. Au stand de tir où il déclare à un gars qu'il faisait comme si sa cible était Kennedy.

Ensuite il va chez un concessionnaire pour essayer une voiture alors qu'il ne sait même pas conduire, et se fait remarquer donc.

Il cherche aux alentours de Dealey plaza à louer un endroit en hauteur pour faire penser qu'il préparait l'attentat, etc... et j'en passe.

En regardant de près, on constate que le FBI au moins, a volontairement écarté des témoignages génant. D'ailleurs James Tagues en est la meilleure preuve, puisqu'il a dû faire un forcing pour être auditionné. Ce qui a fait changé le problème ballistique(balle magique), si cher à Alex 42. N'oubliez pas Alex 42 que sans Tague votre théorie de la balle unique n'aurait plus le même sens. Vous auriez dû alors chercher ailleurs.

Tout le monde, même les partisans de la balle unique, admettent que le rapport Warren ne vaut pas grand chose, donc que le travaille du FBI a été manipulé par le haut. On sait que Hoover détestait Kennedy, c'est un euphémisme que de le dire. On pourrait penser sans trop se tromper, qu'en amont de l'attentat le travail des officiels a été aussi de compromettre Oswald. Balle magique, ou balle unique ou pas!

simas
Dimanche 20 février 2005 à 23h50 #13497 Modification de ce message Citer ce message
Citation de lio45: Des complotistes ont recruté Oswald, avec l'intention de s'en servir comme "patsy". Pour mettre toutes les chances de leur côté, ils ont bien sûr l'intention de le faire tirer réellement sur JFK. Mais comme il ne faut rien laisser au hasard, un autre sniper est placé à un endroit où il ne peut manquer son coup, avec comme instructions de tirer un coup au maximum (à la tête, bien évidemment). Ce sniper sert de "backup" pour assurer le succès de l'opération (si jamais par chance Oswald devait faire un carton dès le début - le scénario idéal - il n'aurait alors même pas à intervenir).

Oswald aurait le temps de tirer quelques coups. Toucherait-il JFK? Probablement. Arriverait-il à le tuer? Ce n'est pas certain. Il faut donc un deuxième tireur, mais le problème est le suivant : il ne faut pas qu'à l'autopsie, on se rende compte que le tir fatal (s'il a été nécessaire) venait de l'avant. Ça ferait tout rater!

Une balle ordinaire du GK serait entrée par le côté droit de la tête, et serait probablement ressortie de l'autre côté : des problèmes en perspective à l'autopsie. L'utilisation d'une balle explosive permet d'éviter cela, puisque le côté droit de la tête serait alors pulvérisé (ce qui n'est pas trop incompatible avec un tir du TSBD


Je suis assez d'accord avec Lio 45. C'est pas mal comme analyse, et ça peut expliquer ce que demandait Alex 42, à savoir l'utilité de la balle explosive.

siberian_khatru
Lundi 21 février 2005 à 00h37 #13501 Modification de ce message Citer ce message
Citation de altgens: Une balle explosive est une balle creuse qui se fragmente au contact.On peut la rendre explosive en fendant la balle en croix

Exactement et il y a un nom pour ça? La croix au bout m'a fait penser à un calibre 22 que j'avais déjà utilisé.
En faite ce n'est pas obliger d'être une balle sophistiquée, il me semble que ça existe depuis longtemps des balles qui se fragmente au contact.

altgens
Lundi 21 février 2005 à 10h56 #13504 Modification de ce message Citer ce message
Il est vrais que la seule analyse correcte se trouve sur le site d'Alex42,pas vrais?
Sommes nous ici pour dialoguer,ou faire de la pub pour un autre site?
Si à l'époque tout le monde avait fait son travail comme l'a fait Garrisson ,on en serait pas à discuter sur l'affaire de Dallas.Car on peut pas dire que la Warren soit un travail remarquable d'enquete.Par contre qu'elle soit un bon travail d'intox et de contre information ,je veux bien le croire.

oswaldiste
Lundi 21 février 2005 à 10h59 #13505 Modification de ce message Citer ce message
Simas, simas...
sur l'affaire Garrison, je pense que tu vas un peu loin ;).

Tout d'abord, il a fait certes sortir le film de Zapruder des archives de life, mais que pour son procès. Ce n'est que plus tard qu'il sera rendu publique et pas par lui.

Comme tu le dis, Shaw n'est pas blanc par rapport à la CIA. Il a eu des contacts et il a sûrement été un informateur. Mais cela n'a aucun rapport avec l'affaire Kennedy.
Je ne vois pas où tu trouves la preuve qu'il a utilisait le pseudo Clay Bertrand. Garrison n'a jamais trouvé de personne permettant de relier Bertrand à Shaw. D'ailleurs Shaw a été relaxé et il était sur le point de gagner un procès contre Garrison pour des réparations (il est mort avant la fin du procès...).
Quant à Andrews, il s'agit d'un avocat verreux qui racontait n'importe quoi...

Concernant Ferrie, il n'a pas été capable de donner un alibi particulièrement probant pour le 22 novembre, mais les agences gouvernementales ont enquêté sur lui: RIEN.
Garrison a repris le flambeau, et contrairement à ce qu'on voit dans le film JFK, Ferrie a TOUJOURS nié un quelconque lien avec l'affaire.
Il n'y avait rien contre lui.

De plus, il n'est pas mort par suicide. Il a eut une embolie cérébrale (ou un truc comme ça...).

Concernant Garrison, je pense que ce type a fait un énorme travaille. Il reste d'ailleurs à ce jour la seule personne ayant été jusqu'au procés dans cette affaire. Mais il a perdu.
Il voyait la CIA partout: dès qu'il avait un problème de logique dans l'affaire, un manque de preuve, il disait que ça venait de la CIA.

Pratique comme argumentation non?
Quand j'ai un truc qui m'arrange pas, j'accuse, sans preuve, la CIA et le tour est joué...
Pas très sérieux pour un procureur.

Alex42
Lundi 21 février 2005 à 13h11 #13507 Modification de ce message Citer ce message
SIMAS : [Richard Helms, patron de la CIA à la fin des années soixantes a reconnu sous serment que Clay Shaw a effectivement travaillé pour la CIA.]

Richard Helms a parlé de Shaw comme contact domestique !!! Un contact domestique c’est potentiellement n’importe quel américain voyageant à l’étranger et acceptant de répondre à des questions de la CIA sur leur voyage !! A ce tarif là, tous les citoyens US sont de la CIA :-)

SIMAS : [De plus il à été prouvé que ce même Clay Show utilisait sans aucune contestation possible le pseudonyme de Clay ou Clem Bertrand. C'est lui-même qui le dit lors de son audition préliminaire qui avait pour but de l'identifier devant un agent de police.
Cela le rattache indéniablement à l'affaire, puisque l'avocat Andrew, avait déclaré à la commission Warren qu'un certain Bertrand lui avait demandé de defendre Oswald lors de son procès, tout de suite après l'attentat.]

Clay Shaw a toujours nié être "Clay" ou "Clem Bertrand"...

Mettons les choses au point : il y a apparemment DEUX traces de l’existence de Clay Bertrand.
D’abord Dean Andrews, l’avocat qui affirma avoir été contacté par Bertrand pour défendre Oswald.

Malheureusement, il témoigna ensuite qu’il avait inventé ce nom.

Il y a ensuite la fiche signalétique de Clay Shaw où apparaît ce nom.
L'affaire de cette fiche est obscure. Shaw prétend qu'un policier, Aloysius Habighorst lui a fait signer une formule vierge et que le nom de "Clay Bertrand" fut ajouté à son insu après le fait.
Au cours du procès de Shaw, il fut établi que les fiches signalétiques étaient effectivement souvent signées avant d’être remplies. Cela n’empêcherait bien sûr pas que Shaw ait admis avoir usé d’un pseudo, mais le Sgt. Jonas J. Butzman, qui a assisté à l’arrestation et à l’interrogatoire préliminaire par Habighorst (comme la procédure l’imposait) a témoigné que aucune question relative à des pseudonymes n’avait été posée à Shaw et qu’il n’a pas entendu le nom de Bertrand mentionné.
[ Lien Web ]
Alors, qui était Bertrand? Existait-il ?
En dehors de ces deux occurrences, Bertrand semble avoir été l’homme invisible parfait.

Lou Ivon, enquêteur de Garrison, écrivit un mémo en février 1967 où il constate qu’il lui a été impossible de trouver la moindre trace de Bertrand. Des enquêteurs, des journalistes, ratissèrent la Nouvelle-Orléans pour trouver quelqu’un qui connaissait Bertrand et ont fait chou blanc.
Même Mark Lane estime qu’il n’y a pas d’élément crédible en faveur de l’existence de Bertrand.

La conclusion est claire : Dean Andrews, de son propre aveu, a inventé Bertrand. Le reste fait partie des méthodes bizarres de Garrison.

SIMAS : [Quant à Ferrie, ce n'est pas Garrison soi-même qui avait décidé de l'arrêter, mais il avait été dirigé par le gouvernement pour auditionner celui-ci, car il était suspecté par ce même gouvernement.]

Allo ? Phrase incompréhensible. Après la mort de Ferrie, Garrison a affirmé qu’il était sur le point de l’arrêter.

SIMAS : [D'ailleurs Ferrie avait déclaré être partie à la chasse à l'oie, par un jour de tempête, puis faire du patin à glace à Hi=ouston l'après midi de l'attentat. Des témoins l'auraient vus passer sa journée accroché au téléphone.
Enfin, son suicide est très mystérieux.]

Quel suicide ? Il est mort d’une hémorragie cérébrale ? Le seul élément qui parle de suicide est…. Garrison, qui a déclaré immédiatement que la mort de Ferrie était un suicide. Immédiatement ? oui ! Sans attendre l’autopsie ? oui !

SIMAS : [En conclusion, au risque de décevoir certains, Garrison, peut-être qu'il n'avait pas assez d'éléments pour inculper Shaw ou d'autres acteurs de ce drame, il est parvenu néanmoins a obtenir énormément d'informations cruciales qui jusqu'aujourd'hui sont clairement valables.]

Par exemple ? Franchement, à part avoir éveillé l’intérêt pour l’affaire, et avoir inndirectement permis que plus tard des informations soient rendues publique, j’aimerais bien savoir quelle est l’information correcte que Garrison a donnée.

SIMAS : [Je ne vois pas en quoi il serait indigne pour les gens qui pense à un complot, de s'appuyer sur le travail de Garrison.]

Notamment parce que Garrison était un maniaque qui s’est appuyé sur du vent pour ruiner la vie d’innocents.

SIMAS : [On sait en outre, que le gouvernement américain a tout fait pour le discréditer.Ce même gouvernement lui a intenté plusieurs procès que Garrison a remporté envers et contre tous.]

Ah bon ????? Et quels procès ????

SIMAS : [sont personnifiés par Bush, Rumsfeld, Dixon et autres Faucons indétrônables. Ils font ce qu'il faut pour promouvoir leurs interêts économiques a travers le monde quitte a engager des guerres illégitimes.]

Peut on vous rappeler que le sujet de ce forum est l’assassinat de Kennedy ?

Alex42
Lundi 21 février 2005 à 13h18 #13508 Modification de ce message Citer ce message
Lio45, merci pour l'explication.
Mais reste pas mal de questions.
EN fait la plus importante est la suivante : en quoi la balle explosive est-elle nécessaire et en quoi remplit elle cette fonction?

Faire exploser le crâne du côté de l'impact sans sortie de projectile de l'autre côté?
Soit.
Mais les traces? Les fragments? La balle explose, elle devrait laisser une myriade d'éclats dans le crâne? Je veux dire, il ne faut pas compter sur le fait que l'explosion va assurer la sublimation totale de la matière de la balle, des éclats vont se retrouver à l'intérieur du crâne et aussi danss la voiture.
Où sont ces éclats?
Les seuls qu'on ait trouvés dans la voiture ont été chimiquement reliés à des balles de Carcano (et, en tout cas, à des bêtes balles en plombs).

Les seuls dans la crâne sont, si je me souviens bien, une faible trace de micro débris qui suivent une trajectoire rectiligne entre l'arrière et l'avant du crâne.

Où est passée cette balle?

JV
Lundi 21 février 2005 à 17h02 #13510 Modification de ce message Citer ce message
Je vois que le debat continue... Complot ou pas??? telle est la question qui restera, je pense, encore longtemps sans reponse...
Mais pour ma culture personnelle, j'aimerais poser une question : Jusqu'ou peut on s'appuyer sur le film d'Oliver Stone? il est certainement quelque peu romancé, et dirigé par les opinions anti-militaristes de son auteur, mais je pense qu'il a malgré tout des fondements de verité???
Tout ce qui est dénoncé dans ce film, les cubains anti-castristes amers, la mafia malmenée par les freres Kennedy, et qui en veut au père qui n'a pas tenu ses promesses... , les sovietiques vexés de l'affaire des fusées cubaines, sans parler des lobbies americains "va t'en guerre".... et industriels, pour qui le Vietnam est une source de profits considérable, sans oublier les vengeances des hauts dirigeants d'agences gouvernementales écartés, tout ces éléments concourent à placer JFK au centre de la cible non???

altgens
Lundi 21 février 2005 à 17h45 #13513 Modification de ce message Citer ce message
Citation de Alex42: Où sont ces éclats?
Les seuls qu'on ait trouvés dans la voiture ont été chimiquement reliés à des balles de Carcano (et, en tout cas, à des bêtes balles en plombs).
Les seuls dans la crâne sont, si je me souviens bien, une faible trace de micro débris qui suivent une trajectoire rectiligne entre l'arrière et l'avant du crâne. Où est passée cette balle ?


Comme toujours tu vas vite en besogne. les balles du Carcano sont pas en plomb sauf l'intérieur. Car je présume que l'on a retrouvé que des fragments en plomb,évidement ! mais pas de fragments de l'enveloppe de la balle qui est en cuivre.
Des fragments qui suivent une trajectoire rectiligne !!!

Meme dans un film de série Z on oserait pas le faire. De plus que ces débris n'ont pas suivit le fragment "Harper".

Où est passé cette balle ? Mais vous devez le savoir avec votre théorie des angles de tir et de machins et de trucs,si on vous suit bien, elle a dû rester dans la limo, devant.

Mais si on vous suit pas, elle est dans la nature direction les fragments du crâne de JFK, c'est-à-dire derrière la limo.

altgens
Lundi 21 février 2005 à 17h58 #13514 Modification de ce message Citer ce message
Autre chose,les débris dans la matière cervicale ont disparus aussi,puisque le cerveau de JFK est parti lui aussi dans les oubliètes.Pas grave tout ça,puisque les quelques débris relient le Carcano à cette maudite balle ,qui elle, a explosé du premier coup.Mais l'autre la vilaine CE399 est resté entière,pour aller se reposer sur un brancard,car avec tous les dégats qu'elle a fait cette vilaine,fallait bien qu'on la retrouve .Toute ressemblance avec un compte de fée ou un trés mauvais film de série Z est fortuite

siberian_khatru
Lundi 21 février 2005 à 18h09 #13515 Modification de ce message Citer ce message
Bon j'ai fini par trouver les balles dont je parlais:
[ Lien Web ]
Il y a plusieurs balle de type "expanded" et la "hollow point bullet" se fragmente au contact:
[ Lien Web ]

Bon ne venez pas me dire que ce genre de balle n'entre pas dans un carcano, on parle d'une balle d'une autre provenance.

lio45
Lundi 21 février 2005 à 19h16 #13517 Modification de ce message Citer ce message
-------------------------------------------------
Où est passée cette balle?
-------------------------------------------------

Question parfaitement légitime.

Je m'étais déjà demandé cela il y a quelques mois, et Nicolas m'avait répondu (mais ça reste assez vague... il faudrait creuser un peu plus. Comme je n'avais rien de plus à apporter à l'époque, le fil s'est simplement arrêté là). [ Lien Web ]

Il ne faut pas oublier qu'elle s'est probablement désintégrée en fragments beaucoup plus petits que ceux d'une balle ordinaire : il n'est donc pas étonnant que les "quelques" fragments les plus gros et les plus faciles à récupérer proviennent du Carcano.

Les fragments minuscules de la balle explosive sont probablement presque tous restés dans le cerveau, et ont disparu avec lui. D'autres ont sûrement été éjectés un peu partout, mais n'ont peut-être pas nécessairement été retrouvés et analysés (pour pouvoir récupérer et analyser un fragment, il faut quand même qu'il ait une taille minimale, non?).

Avez-vous les images des x-rays du cerveau? Je les ai cherchées rapidement sur le Web, sans rien trouver.


-------------------------------------------------
EN fait la plus importante est la suivante : en quoi la balle explosive est-elle nécessaire et en quoi remplit elle cette fonction?
-------------------------------------------------

Voulez-vous dire

(1) "pourquoi les conspirateurs n'auraient-ils pas utilisé une balle normale à la place?"

ou bien

(2) "pourquoi s'embarrasse-t-on de cette théorie alors qu'il est beaucoup plus simple, à la lumière de toutes les preuves qu'on a, de supposer qu'Oswald a agi seul?"

?

(Je parierais évidemment sur (2), mais on ne sait jamais).


Si c'est (1), j'y ai déjà en partie répondu. Selon moi (et probablement beaucoup d'autres aussi), dans l'hypothèse d'un complot, le tireur du Knoll ne servait que de "backup", avec comme instructions de n'agir qu'au cas où ça semblerait mal parti (le crime aurait effectivement été beaucoup plus parfait si Oswald avait pu descendre JFK tout seul).

Mais à partir de ~z230-240-250, Oswald avait déjà tiré deux fois et Kennedy n'était apparemment toujours pas mortellement blessé : notre gars n'avait plus le choix, il devait intervenir. Le temps de se placer et de viser, et paf! il tirait sa balle explosive juste après la 3e d'Oswald. (Je suis vraiment convaincu que les conspirateurs - s'il y a eu conspiration - espéraient ne pas avoir à utiliser le sniper du Knoll. Ça me semble une évidence...)



Si c'est (2) : eh bien, selon moi, la balle explosive est nécessaire parce qu'elle me semble être l'explication la plus convaincante du mouvement sans équivoque que l'on observe après z313 vers l'arrière et la gauche (et si mon opinion ne vous suffit pas, il paraît que les travaux de Clark le prouvent de belle façon).

De plus, la balle explosive (contrairement à la balle normale) est compatible avec deux choses :

- le nuage rouge vers l'avant (comme vous l'avez dit, le crâne est solide : le petit orifice d'entrée d'une balle ordinaire n'aurait pas permis une pareille éjection de matière vers l'avant) ;

- le fait que le côté gauche du crâne de JFK ait été intact.

Il faut donc, dès que l'on parle de tir du Knoll, faire intervenir une balle explosive. Et ça tombe bien, car là-dessus, l'histoire (les faits) et la logique (le scénario le plus probable) se marient bien : il est en effet parfaitement naturel (pour des raisons déjà expliquées) que la balle du Knoll, s'il y en a bel et bien eu une, ait été explosive.

Tout ceci s'intègre par ailleurs assez bien dans le scénario de la "conspiration minimale LBJ", qui est appuyé par un certain nombre d'éléments, que vous connaissez déjà et que je ne répéterai pas ici.

simas
Lundi 21 février 2005 à 19h29 #13519 Modification de ce message Citer ce message
Alex 42: "Ah bon ????? Et quels procès ????"

Mais vous n'avez qu'à relire le bouquin de Garrison, "JFK, affaire non classée". Et vous verrez que cesz procès ont éxisté et vous verrez aussi les manipulations du FBI pour incriminer Garrison sur une affaire de pot de vin.

JV
Lundi 21 février 2005 à 19h33 #13520 Modification de ce message Citer ce message
Vos contradicteur vous retorqueront, que Garrison n'est pas fiable, Simas... opinion, que je ne partage pas vraiment...

lio45
Lundi 21 février 2005 à 19h40 #13521 Modification de ce message Citer ce message
Siberian_khatru : merci pour les liens!

Pensez-vous que le "Ballistic Armor Rating" de la tête de Kennedy était plus haut que 4? Si c'est le cas, le tireur du Knoll n'a pas pu utiliser son +1 Power bonus...


(eh oui, le premier lien est une page consacrée à... Shadowrun!!!!! Oui, je suis conscient qu'ils disent qu'ils essaient d'utiliser de l'information réaliste pour leurs armes, mais... ça fait quand même un peu sourire!)

simas
Lundi 21 février 2005 à 19h49 #13522 Modification de ce message Citer ce message
Mais dites moi seulement qui est fiable dans cette affaire?

Le FBI peut-être? Avec Hoover qui haîssait les Kennedy et qui était à la tête de ce service depuis des décennies, sans que personne n'osait contester son diktat?

La commission Warren, avec un gars comme Allen Dulles en son sein?

La CIA, qui envoie des photos d'Oswald à Mexico, et qui n'ont aucune ressemblance avec lui?

LBJ? Qui était trempé jusqu'aux os dans des affaires de meurtre, avec son porte flingue M. Wallace?

Les Warrenistes? Qui s'appuient sur des pièces à convictions douteuses?

Les filmes et photos de l'attentat? Il est fort à parier que certains d'entre eux ont été altéré, et ce n'est ni moi ni Garrison qui le disent.

Le HSCA a parlé de complot parce qu'a 12 voix contre 3 ils ont estimé qu'il y avait plusieurs tireurs sur dealey ce jour là. Puis on vient dire que les enregistrement des motards ne correspond pas au déroulement des faits alors on rend caduque cette preuve. Mais rien n'est moins sûr. Car outre que ces enregistrement peuvent êtres authentique, ils y a beaucoup d'autres éléments qui ont forgés la conviction des membres du HSCA. Ils ont même demandé au gouvernement de poursuivre l'enquête, chose qui n'a pas été faite à ce jour.

JV
Lundi 21 février 2005 à 19h56 #13523 Modification de ce message Citer ce message
Tout a fait d'accord avec votre raisonnement... avez vous vu mon message concernant la fiabilité que l'on peut accorder au film d'Oliver Stone, et des choses qu'il dennonce?

simas
Lundi 21 février 2005 à 19h59 #13524 Modification de ce message Citer ce message
Alex 42: "Mettons les choses au point : il y a apparemment DEUX traces de l’existence de Clay Bertrand.
D’abord Dean Andrews, l’avocat qui affirma avoir été contacté par Bertrand pour défendre Oswald.

Malheureusement, il témoigna ensuite qu’il avait inventé ce nom."

Dean Andrews a du être bien être aidé par les officiels pour revenir sur ses propos, sinon il sait ce qu'il risquait.

Puis c'est pas mal aussi l'histoire de la page vierge signée par avance par Shaw, c'est étrangement nouveau de la part des officiels. Belle parade, invérifiable.

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: La victoire de Kennedy Th. White L'héritage des Kennedy Theodore C. Sorensen La fausse énigme de Dallas Armand Moss Avec Kennedy Pierre Salinger Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...