Moi, Jackie Kennedy
Jacqueline Monsigny
Prix: 18.05 €
Le plus grand salaud d'Amérique
Anthony Summers
Prix: 21.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Dutroux "pédophile isolé"

19 messages

sylvano
Mercredi 10 mars 2004 à 22h08 #10202 Modification de ce message Citer ce message
Juste une petite remarque sur Dutroux et son procès. Rien ne rapproche ce mec à JFK, on est bien d'accord.

C'est sur la présentation des choses par les médias, les flics et autres enquêteurs parallèles, que l'on retrouve décidément cette vieille lubie humaine : comment créer des doutes sur l'opinion au sujet d'événement dramatique... ?

Quelques analogies avec JFK : on parle facilement de complot côté victimes et côté public. On parle facilement de "prédateur isolé agissant pour son propre compte" côté juges, flics et ministère de la justice belge.

On parle aussi d'enquêtes bâclées, de mensonges, d'amateurisme et autres fautes majeures de la part des représentants de l'Etat, flics premiers visés. A la différence ici, c'est que les preuves des conneries des flics sont légions et incontestables. Y a même l'embarras du choix.

Et l'Etat envoie son exécutant des basses oeuvres, un juge d'instruction, missionné^pour limiter la casse, minimser les responsabilités, etc, etc.. Bref, de réécrire comme il se peut une réalité affligeante. Ce qui est en soit un aveu.. Et quel aveu...

Troublant, bref, de voir comment cette dialectique de "complot", de flicaille et de juges en accusation, de ramifications dans les amitiés du criminel auprès de personnes malfaisantes obscures prend corps...

D'un côté, une opinion publique sceptique, sans trop d'illusions.. D'un autre, un Etat acculé, colmatant lamentablement des brèches béantes d'informations effrayantes...

Oui, les démocraties ont du mal avec certaines vérités. L'objectif des juges belges a été clairement énoncé : montrer que Dutroux a agi de son seul chef. Pas très drôle, oui, je sais...

Alex42
Mercredi 10 mars 2004 à 23h08 #10203 Modification de ce message Citer ce message
"Et l'Etat envoie son exécutant des basses oeuvres, un juge d'instruction, missionné^pour limiter la casse, minimser les responsabilités, etc, etc.. Bref, de réécrire comme il se peut une réalité affligeante. Ce qui est en soit un aveu.. Et quel aveu... "

Pas très gentil pour Langlois, ça. Le pauvre, ça fait des années qu'il se fait assaisonner par les parents, les médias.
Et lui, évidemment, juge d'instruction, devait fermer sa gueule quand on le trainait dans la boue dans la presse.
Il faut quand même pas oublier que c'est lui qui a été en charge du dossier AVANT Connerotte.
En fait, il a été en charge du dossier 24 heures, mais comme il avait des vacances planifiées, il a filé le dossier à Connerotte qui a très bien fait son boulot, mais a buté sur la triste affaire du spaghetti.
Après ça, le choix de Langlois pour reprendre le dossier n'était qu'une suite logique.
Le précédent juge trainé dans la boue dans cette affaire était la juge Doutrèwe, à laquelle Connerotte lui-même a rendu justice en disant que son enquête avait été sabotée par des gendarmes irresponsables.
L'état belge est malade, sans doute, mais cela ne signifie pas que toute l'élite belge se rendait dans la zone misérable de Charleroi pour des parties fines.
Les filles qui ont survécu n'ont en tout cas jamais vu personne d'autre que Dutroux.

sylvano
Jeudi 11 mars 2004 à 09h43 #10206 Modification de ce message Citer ce message
Dans cette affaire, les témoignages sur les complicités de Dutroux ne se limitent pas aux petites filles séquestrées par Dutroux. Beaucoup de monde a des choses à dire à ce sujet. La femme de Dutroux, ses potes, Nihoul, certains flics pas clairs du tout..

On est presque 10 ans après les faits. Il va être très difficile de produire des preuves. D'autant que flics et juges ont largement participé à saloper le dossier.

pmeur
Jeudi 15 avril 2004 à 04h38 #10247 Modification de ce message Citer ce message
J'ai participé à la "marche blanche" comme beaucoup de parents qui étaient profondément horrifiés de ce qui s'était passé. Sincèrement, j'ai cru tout ce que me disaient les médias. J'ai regardé la "commission Dutroux" et j'ai été affligé par tant de médiocrité.

Le temps a passé et je me suis rendu compte que les médias cherchent le scoop avant tout. Je me suis rendu compte que les policiers sont des êtres humains. Je me suis rendu compte que la médiocrité ne se trouvent pas seulement chez les autres mais aussi en moi-même. Que bien des fois, on remet à plus tard certaines tâches simplement parce que l'on est vraiment fatigué quand on rentre du boulot. Je me suis rendu compte que toute cette histoire m'a fait du mal, à moi, mais aussi à ma famille. Jamais je n'ai laissé ma fille allez chercher du pain à 200 m. de chez moi, tellement j'avais peur pour elle. Ce qui est arrivé est épouvantable, mais ce que l'on a fait à la population belge est également très grave. On a privé toute une génération d'enfant de vivre tous simplement leur vie en toute insouciance.

Il ne suffit pas de lancer des rumeurs sur des réseaux de pédophiles, il faut d'abord trouver des éléments qui tiennent debout pour aller dans ce sens. Ce procès doit se limiter à Dutroux et ses comparses parce des preuves pour les confondre existent. Dutroux peut changer de versions tant qu'il en a envie, tout l'accuse : ses complices d'abord, son passé ensuite. Est-il tellement aberrant de penser qu'après avoir été condamné une première fois pour enlèvement et viols, ce être vil qui ignore tout de ce que peut être un sentiment humain s'est donné les moyens (pensait-il) de ne plus laisser de témoins ?

Jamais Sabine n'a vu quelqu'un d'autre que Dutroux. N'est-elle pas crédible dans son martyre ? Les malheureuses Julie et Mélissa sont probablement mortes de la main de Dutroux avant qu'il ne soit aller en prison parce qu'il sentait que l'étau se serrait autour de lui et parce que c'est dans la logique de ce monstre. J'ai bien peur que les parents des victimes ne connaissent jamais la vérité, car la vérité, seul Dutroux la connaît et il ne la dira jamais parce qu'il se soucie comme d'une guigne de la douleur des parents. Rien ne m'est plus odieux que de le voir poser des questions aux témoins alors que lui sait.

Mon sentiment c'est que Dutroux est vraiment un pervers isolé parce que des êtres pareils ça ne peut pas être courant. Que ses intentions aillent été de fournir des réseaux, cela devait sûrement lui trotter dans la tête, mais si après 10 ans, on a rien trouvé, je crois que lui aussi n'a pas eu le temps de les trouver, non plus, ni de les organiser. Quand à notre police, nos politiciens et/ou nos institutions, elles sont loin d'être parfaites, mais je préfère vivre en Belgique que dans beaucoup de pays du monde. Et maintenant que l'on laisse ce procès se terminer car les belges en ont vraiment assez. Ceux qui le critiquent feraient mieux de se regarder. La perfection n'est pas de ce monde et les beaux principes ne sont que des hypothèses de travail, pas la réalité.

Tam
Jeudi 15 avril 2004 à 15h55 #10248 Modification de ce message Citer ce message
"pmeur", je viens de lire ton message et je dois dire que ça m'a fait du bien. Je suis Belge également et je suis du même avis, il y a beaucoup de personnes qui avaient intérêt à voir des pédophiles partout et qui ont profité de l'état de choc en Belgique pour lancer des accusations dans tous les sens, pour gagner de l'argent, de l'audience ou de la notoriété.

Content de voir que tout le monde en Belgique n'en est pas à croire tout et n'importe quoi.

aK.

wooppy
Vendredi 16 avril 2004 à 20h18 #10250 Modification de ce message Citer ce message
Bonsoir à tous,

Je suis belge également, et je dois dire que le message de "pmeur" est plus que réaliste.
Evidemment,ce genre de procès attire les médias et le papier se laisse écrire.
Je pense que les parents des victimes en ont également plus qu'assez.(du moins pour certains).
Beaucoup disent: on veut la vérité! Mais laquelle? Il n'y en a qu'une et elle s'appelle DUTROUX, avec les délinquants qui l'ont accompagnés et sa femme.

J'ai aussi suivi régulièrement la commission, il faut dire qu'à l'époque tout était encore vif et que les gens étaient, pour moi,plus curieux qu'avides d'une certaine vérité qui n'est jamais venue! Forcément, seul le triste sieur Dutroux la détient de long en large!

Mais jamais je n'oublierai le gendarme Michaux!
Harcelé, rappelé huit fois et tellement honnête, je pense, qu'il s'emmélait dans ses dires tellement on l'a "martelé"! Atroce! C'est un homme aujourd'hui si fatigué et si perdu. On a peut-être oublié de dire que pendant des années il a fait un boulot correct. Sa seule erreur...ne pas trouver la cache ?

Dutroux est une machine bien huilée, arrogante, sans scrupules, manipulateur... enfin tout quoi!

Que tout celà se termine au plus vite et enfin,les familles des victimes pourront faire leur deuil.

Je terminerai juste par ceci: je suis pour la peine de mort, n'en déplaise à certains.
Celui-ci la mérite. Mais, c'est un autre débat...

pmeur
Samedi 17 avril 2004 à 02h21 #10251 Modification de ce message Citer ce message
Et oui, Michaux ! N'oublions pas non plus la juge Doutrewe qui était soignée pour un cancer (et qui en est morte), à l'époque. On ne l'a pas épargnée non plus. Je pense que l'on a eu tort de mêler justice et sentiments. La Justice ne doit se faire que sur des faits. Les victimes ou leurs parents ne sont pas des professionnels de la justice, les juges et les avocats, oui. Que les parents des victimes se sentent révoltés avec un énorme sentiments d'impuissance, c'est tout à fait compréhensible, mais la Justice doit rester sereine et résister à la pression de la presse. Elle peut rechercher la vérité mais on ne peut pas lui demander une obligation de résultat. J'espère que le témoignage de Sabine fera rentrer Dutroux au fond de ses chaussures. Elle est vivante et connaît son bourreau. Elle seule peut faire revenir les débats à leurs justes valeurs.

wooppy
Mardi 20 avril 2004 à 17h44 #10256 Modification de ce message Citer ce message
Courageuse Sabine!

Une force de caractère,aucune peur de regarder son bourreau en face,elle le voulait d'ailleurs!
Le "monstre" n'a pas ouvert la bouche avant la question de Sabine lui demandant pourquoi elle n'a pas été tuée.

Par contre,peu de questions lui ont été posées.

Michelle Martin prend la parole pour demander un pardon mais qui n'est pas venu et ne viendra jamais!

Une émission diffusée après le JT de 19h30,enregistrée il y a quelques mois,nous l'a montrée telle qu'elle est aujourd'hui.Elle a tout dit! Poignant...il n'y a plus que du respect devant ce courage après tant de souffrances.


Un sacré bout de femme!

sylvano
Mardi 20 avril 2004 à 20h20 #10257 Modification de ce message Citer ce message
Je viens de parcourir les résumés des dernières journées du procès, dont celle d'aujourd'hui, importantes puisque les 2 filles qui ont survécu avaient la parole.

Le malaise est immense : fait rarissime, les jurés se sont plaints officiellement de la conduite du procès. Audiences jugées trop rapides notamment... (40 minutes aujourd'hui pour le témoignage d'une fille qui a survécu à Dutroux).

La lecture des faits des enquêtes liées aux agissements de Dutroux, le déroulement merdique des audiences incitent, messieurs, à beaucoup de doutes...

wooppy
Mardi 20 avril 2004 à 20h28 #10259 Modification de ce message Citer ce message
"La lecture des faits des enquêtes liées aux agissements de Dutroux, le déroulement merdique des audiences incitent, messieurs, à beaucoup de doutes..."

Et mesdames...

En effet,mais les avocats des parties civiles ont déclaré aux infos que les questions allaient être posées et que le procès commençait seulement.

A suivre...

sylvano
Mercredi 21 avril 2004 à 13h37 #10260 Modification de ce message Citer ce message
Ah oui, j'ajouterais une question :

=> y a-t-il un matraquage médiatique en Belgique sur ce procès ?

En France, l'affaire ne fait pas les gros titres, loin s'en faut. C'est même présenté, de manière générale, comme un fait assez ordinaire.."Et maintenant, des nouvelles du procès Dutroux.."

Ma remarque : j'ai l'impression que même les médias belges montrent assez peu d'entrain. Saturation des journaleux ayant déjà tout vendu avant, cherchant quelque chose de plus frais ? Opinion publique fatiguée, nauséeuse, qui n'a plus beaucoup de force de manifester sa colère ? Impuissance, dégoût général ?

wooppy
Mercredi 21 avril 2004 à 16h43 #10262 Modification de ce message Citer ce message
Sylvano dit:=> y a-t-il un matraquage médiatique en Belgique sur ce procès ?

Le matraquage s'est "refait" dès l'annonce de la date du procès.
Evidemment à l'ouverture,les journalistes de tous pays confondus foisonnaient autour du palais de justice d'Arlon.Normal. Celà a duré une petite semaine.

L'audition des deux victimes survivantes ravive la une des journaux écrits,télévisés ou radiophoniques.

Mais je peux vous dire qu'hier soir,entre 18h et 19h,Sylvie Vartan était invitée dans une émission radio BEL RTL.Cette émission fait appeler les auditeurs en général sur les sujets du jour.Ceux qui ont répondu présents ne se sont intéressés qu'à elle jusqu'à en pleurer au téléphone...Je vous ai vu en concert,je vais acheter votre livre,vous êtes si belle...
A signaler que la plupart si pas tous les coups de fils n'étaient que des femmes! Auraient-elles perdu le sens des valeurs? Affreux!!!

Vartan invitée, auditeurs à côté de la plaque, et victimes oubliées...

A Sylvano: je voulais juste répondre,mais il est vrai qu'on est loin du sujet JFK. J'espère que l'administrateur ne nous en tiendra pas rigueur.
Bien à vous.

sylvano
Lundi 26 avril 2004 à 09h40 #10263 Modification de ce message Citer ce message
Oui, Dutroux et JFK, c'est pas la même chose. On le sait bien. Le seul truc que ces deux affaires ont en commun serait le même type d'errements produits par les flics et la justice. Dans cette histoire belge, seul sûrement le traitement médiatique diffère de beaucoup. En 2004, les médias sont une part prépondérante de la façon dont on perçoit le monde. En 1964, c'était encore le bon temps ;-)

Le procès Dutroux (cela pourrait être une autre affaire, dans un autre pays occidental) illustre parfaitement les doutes que l'on peut avoir dans une démocratie. La recherche de la vérité est-elle le but ultime de ce procès ? TOUT LE MONDE, magistrats compris, n'en semble pas convaincu. Ne parlons pas des parents dont certains ont moralement abandonné l'idée que la vérité puisse un jour émerger...

"On" ne sent pas de motivation profonde de la part des juges, des flics et du pouvoir politique belge à régler le fonds de l'histoire. Il n'y a même pas de consensus entre ces parties. C'est même plutôt la division qui règne....

Et on touche le fonds avec ces jurés qui se plaignent officiellement du déroulement des audiences jugé insatisfaisant...

Quand on cherche la vérité, la nature humaine n'est pas un bon allié...

Ladislas
Lundi 3 mai 2004 à 13h47 #10265 Modification de ce message Citer ce message
Pmeur,

Je partage assez largement ton opinion, laquelle à mon sens relève du bon sens critique.

Ce que je crois aussi malheureusement, sans tomber dans l'excès, c'est que notre société, pourri lentement ...

Ce qui hier était insupportable, devient aujourd'hui discutable ...

Je n'ai jamais vraiment cru les médias, mais j'ai espéré un sursaut de la part des forces vives de cette société décadente et de ses citoyens. Le temps a passé et je suis de jour en jour de plus en plus convaincu de la lâcheté des hommes et des femmes pour qui baisser la tête et faire silence devient la règle.

La médiocrité se cache en chacun de nous.
Si nous avons des circonstances atténuantes, nous n'avons pas d'excuses.

Dutroux, petit mécréant pervers, roublard, manipulateur, associal, immonde crapule, répugnant résidu de notre belle civilisation occidentale n'a tiré sa fécondité que du lit de notre société mercantile.

Pour lui, pas de règles, pas de valeurs, pas de sentiment, pas de respect, pas de pitié, ... Seul la jouissance de sa personne compte.

Il CONSOMMAIT et négociait le PRODUIT des ses larcins. Il se jouait du système. Il manipulait aisément ceux qui se voulaient manipulable.

Ne dit-on pas déjà que l'on pouvait vendre son royaume pour un plat de lentilles !!

Pour certains les lentilles sont l'argent
, d'autres une voiture, un voyage, une pute, des biens de consommation, une promotion, ...

La vérité n'existe pas. La vérité tout le monde la connait !
Dutroux n'est qu'un pervers qui prenait d'abord pour sa consommatuion personnelle et qui le moment venu réfléchissait à comment tirer profit de ses activités. Certains diront qu'il était flexible. Il savait diversifier ses activités.
Pour cela ii s'entourait de personnages glauques, louches et sans scrupules avec qui le Bussiness était possible.

Le réseau est une vue de l'esprit. Un réseau c'est lorsque la machine est bien huilée et génère un débit important. Il n'en était qu'a la phase d'essai avec ses sbires. Ne projetait-il pas de construire d'autres caches ? Qu'il ait négocié quelques services en échange de ... ou qu'il ait travaillé avec son pote Nihoul sur la manière de monter une "Affaire", nul doute ...

Pour le reste, il demeure la clé du débat.

Pour terminer, je ne suis plus d'avis depuis longtemps d'appliquer une peine de mort qui en soi ne règle rien et tue plus d'innocents que de coupables. Qu'il moisisse LONGTEMPS dans une petite geole de 3x3 m à méditer ...

wooppy
Lundi 3 mai 2004 à 19h59 #10266 Modification de ce message Citer ce message
Ladislas dit:

Pour terminer, je ne suis plus d'avis depuis longtemps d'appliquer une peine de mort qui en soi ne règle rien et tue plus d'innocents que de coupables. Qu'il moisisse LONGTEMPS dans une petite geole de 3x3 m à méditer ...

Malheureusement,je ne suis pas sûre qu'il "moisira"comme vous dites dans une geole!(de plus,la cache était encore plus exigüe que ce que vous ne dites).
Avez-vous vu les photos de l'endroit dans lequel il vit! J'en ai parlé sur le forum de William Reymond car quelqu'un m'a interpellée sur ce que j'ai dit ici plus avant.

Mais je veux bien méditer avec vous...il sera condamné,c'est indéniable...mais sera libéré pour bonne conduite. Et çà est à méditer!

Vous dites également que la peine de mort tue plus d'innocents que de coupables...c'est possible,mais c'est pour çà que je dis qu'elle doit être appliquée quand c'est sûr et certain!
Bien à vous.

Ladislas
Mardi 4 mai 2004 à 09h26 #10267 Modification de ce message Citer ce message
Bien sur Woopy ! Mais hélas, si au demeurant on ne lui laissait pas plus d'espace, nous aurions le comité des DROITS DE L'HOMME ... sur le dos.
Parfois je ne sais plus quoi penser ...

Je ne crois pas qu'il sera libéré pour bonne conduite car cette libération est une possibilité laissée et non une obligation.

Aucun homme politique ( pour qui sa carrière prime avant tout autre chose ) n'osera signer le document. Il purgera sa peine au maximum légal et puis ... je crois qu'il aura un accident des fois qu'il voudrait parler sur letard pour soulager sa conscience ...

Un peu comme Patrick Hamers, suicidé dans sa cellule ( pendu au radiateur avec sa ceinture ) ou comme Paul Latinus ( pendu dans sa cellule ) dans le cadre de l'affaire des tueries du Brabant.

Je suis convaincu que certains hommes méritent le châtiment suprême mais hélas appliqué et régenté par les hommes ...
Aucune loi ne garantira qu'elle ne sera pas appliquée à tord. Le problème se pose dans la même acuité avec la mort assistée ( euthanasie )

Aucune Loi ne pourra assurer l'homme que cette assistanat ne sera pas détourné de son but premier.Il faudrait que l'homme redevienne HUMAIN ! Respecte la vie et la nature son biotope.

J'aime bien la devise des peuples amérindiens.
Soit disans peuples primitifs !!
"NOUS EMPRUNTONS LA TERRE A NOS ENFANTS ! "

Je pense souvent que le primate europeanus à régressé de sapiens sapiens à Néenderthal.

sylvano
Mardi 4 mai 2004 à 21h45 #10268 Modification de ce message Citer ce message
Suis pas sûr que la société se dégrade, devienne de plus en pourrie... Quel serait le point de repère à ce moment là ? Quelel époque pourrait-être jugée "meilleure", "moins pourrie" ?

Ce qui change aujourd'hui : certains drames sont relatés dans les mass médias. D'où cette impression de gravité, de catastrophe ambiante... La pédophilie, c'est vieux comme Platon... Des milliards de gamins se font faits violés depuis l'aube des temps. Dans tous les types de sociétés du monde.

Au 21eme siècle, on commence seulement à avoir des échos précis de cette calamité... On commence à en parler. Un peu comme l'inceste.

Des Dutroux, il y en a eu des milliers. Il en existe encore plein en liberté.

C'est un procès fondateur. On n'est pas habitué à ce genre de jugements, à ce genre d'enquêtes. On sent bien que tout cela dérange. C'est souvent ainsi les premières fois : lent, pénible... En France, c'est en 1972 que le viol a été considéré comme un crime. Auparavant, c'était une "atteinte aux bonnes moeurs". Aujourd'hui, un violeur se fait condamner lourdement... et rapidement. On ne parle plus de "salopes qui le cherchaient bien". Même si c'est encore le cas pour certaines filles ados victimes de viols collectifs, débilement appellés "tournantes".

La peine de mort maintenant... A chaque fois qu'une affaire dramatique surgit, qu'un enfant est flingué, on ressort du placard ce truc d'arriéré. Le progrès humain a fait que la peine de mort a disparu du code pénal. La disparition de la peine de mort est le symbole même, la démonstration éclatante que le progrès est possible, qu'il surpasse les passions et les haines.

La peine de mort est une émanation hypocrite de la loi du Talion, loi primitive et débile s'il en est. C'est aussi un immense aveu d'impuissance, de frustration. C'est un crime absurde. Presque toutes les démocraties ont abandonné cette hérésie. Après des siècles où elles ont bien du se rendre à l'évidence : le crime ne se combat pas avec une guillotine...

Dernier point : est-il utile de rappeler les conditions infernales de la vie carcérale ? Passer 20, 30 ans de sa vie derrière les barreaux est une punition indescriptible. Les détenus allant jusqu'à organiser, hiérarchiser leur propre enfer...

Dutroux mérire de rester à vie entre quatre murs. C'est bien le moins. Pas la peine de rajouter quoi que ce soit à cette punition.

wooppy
Mardi 4 mai 2004 à 21h49 #10269 Modification de ce message Citer ce message
Ladislas dit:

Un peu comme Patrick Hamers, suicidé dans sa cellule ( pendu au radiateur avec sa ceinture ) ou comme Paul Latinus ( pendu dans sa cellule ) dans le cadre de l'affaire des tueries du Brabant.

Vous souvenez-vous de "l'escapade de Dutroux"?
Un garde forestier passant par-là l'a interpellé.
Je me demande toujours si ce brave gars de garde n'avait pas été là le sort qu'on pouvait réserver à Dutroux! Tué car en fuite!!!

Bizarre cette évasion manquée!

phil
Mercredi 5 mai 2004 à 22h48 #10275 Modification de ce message Citer ce message
Wooppy,j'ai eu la même impression sur l'escapade de dutroux, et je pense que d'autre personne on eu la même idée.

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: L'Amérique fait appel... Mark Lane La mère d'Oswald parle Jean Stafford Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières Avec Kennedy Pierre Salinger Le temps du souvenir Rose Kennedy Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...