John-John ou la malédiction des Kennedy
Christopher Andersen
Prix: 17.00 €
Jackie après John
Christopher Andersen
Prix: 18.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Les conspirateurs sont-ils idiots?

Messages 0 à 20 sur 96 [ 0-1-2-3-4 ]

Alex42
Lundi 29 décembre 2003 à 01h46 #9023 Modification de ce message Citer ce message
Malgré le silence de Ladislas sur la question du mouvement en avant de JFK sur les frames
312 et 313, je répète qu'il est évident pour moi que les tirs viennent tous de l'arrière.
En fait, je trouve tout simplement que ce débat là est stérile.
Ou alors, il faudra qu'on m'explique pourquoi des conspirateurs, à qui on prête pourtant une intelligence, une organisation extraordinaires, auraient fait la connerie monstrueuse de tirer de plusieurs endroit.
Mettez vous un instant dans la peau d'un conspirateur.
Vous avez à choisir entre deux solutions:
(1) faire en sorte que tous les tirs partent approximativement de la même direction, ce qui permet de faire passer la thèse d'un acte isolé sans la moindre difficulté;
(2) faire partir des tirs d'un peu partout, et devoir à ce moment-là mettre en place une opération de camouflage à la réussite improbable et incertaine pour malgré tout permettre de cacher la conspiration: faire en sorte que les tireurs puissent partir sans être remarqués, truquer l'autopsie, des photos, des radios, etc etc.
Alors, vous êtes un conspirateur prudent et normalement intelligent, vous faites quoi?
Ben oui, vous organisez des tirs venant d'un seul endroit.
Et vous choisissez par exemple de tirer d'un étage du TSBD, parce que de là on tire en vue plongeante sur une limousine roulant très lentement.
Très pratique.
Ou alors, ces conspirateurs étaient stupides. Mais s'ils sont stupides, comment diable ont-ils pu organiser si parfaitement la conspiration que 40 ans après on n'a rien, sauf quelques témoignages éparts et incertains, pour montrer ce qui a dû nécéssiter des complicités incroyablement nombreuses.
C'est une absurdité. On ne peut être à la fois stupide et si bien organisé.
Pour moi, ce débat là est donc clos.
Cependant, le fait que tous les tirs aient eu lieu de derrière ne clôt pas nécessairement le débat : complot ou pas complot?
C'est là que pourrait être la discussion intéressante.

spiritou
Lundi 29 décembre 2003 à 05h44 #9026 Modification de ce message Citer ce message
Tout à fait d'accord. De toute façon, trop d'éléments sont manquants pour faire une bonne analyse d'autant plus que l'image du film est très moyenne. Les balles viennent fort probablement de l'arrière

spiritou
Lundi 29 décembre 2003 à 05h53 #9028 Modification de ce message Citer ce message
Par contre, le complot est évident sinon, LBJ et la mafia texane sont les gens les plus chanceux au monde... Quelqu'un peut-il me dire pourquoi les hommes de LBJ se sont empressés de fouiller le bureau ovale dès la mort de Kennedy sachant que le bureau et plusieurs pièces de la maison blanche étaient sous écoute électronique. De plus, pourquoi Dallas Texas, chef-lieu de la mafia Texane. Endroit où LBJ pouvait tout organiser? De plus, quel est l'intérêt de Estes à divulguer tout cela si ce n'est pas vrai? Trop de questions qui ont toutes la mêmes réponses. Je peux comprendre l'intérêt de la Commission Warren d'appuyer et même croire de bonne foi en la thèse d'un seul tireur isolé et fou(LHO)car nul n'avait intérêt à alimenter autre chose. JFK étant mort, personne, de la CIA au FBI en passant par Bobby n'avait intérêt à atiser le feu. Mais 40 ans plus tard pourquoi nier l'évidence? Et puis Jack Ruby le vengeur de Jackie O??? Allons donc.

ouam90
Lundi 29 décembre 2003 à 10h23 #9030 Modification de ce message Citer ce message
Bonjour,

bien que conspi moi-même, je vous rappelle que la plus forte des évidences n'est pas une preuve.

J'ai lu dernièrement sur un magazine de juriste que si l'affaire JFK était transposée en France, il y aurait moins d'éléments que pour l'affaire Seznec pour la réouverture du dossier...

Ce qui est évident n'est pas pour autant vrai et encore moins prouvé (heureusement pour les innocents...).

Et coté preuves hélas il faut bien dire que l'on a pas grand chose de tangible qui ne soit contredit aussitot après par les experts de l'autre camp (je parle de vrais experts, pas d'experts en discussion).

Moi je me pose la question inverse. Si il y a complot, les organisateurs à défaut d'être idiots
ont vraiment laissé bcp de place à l'imprévu non ?

Exemple qui peut me dire pourquoi les organisateurs ont décidé de laisser 3 balles au 5ème étage du TSBD et non 4 ou 5 ?

Si le 4ème tir avait été déclenché seulement une demi seconde après le 3ème, tout était fichu à l'eau.

Un avis ?
Bye

Alex42
Lundi 29 décembre 2003 à 13h40 #9033 Modification de ce message Citer ce message
Ouam : personnellement, je pense que malgré les failles du rapport Warren celui-ci a exactement identifié l'essentiel des événements, c-à-d qu'un cinglé a profité d'une série de hasards heureux pour réussir son coup.
Après tout, Oswald avait déjà essayé de tuer un personnage public.
Cependant, dans les limites des constatations factuelles, il y a de la marge de discussion.
Par exemple sur la balle magique, l'ordre, le moment ou l'espacement des tirs.
Le bouquin de Reymond ne m'a vraiment pas impressionné.
Cependant, si j'avais été un conspirateur malin, j'aurais effectivement profité d'un ahuri comme Oswald pour réaliser mes desseins.
Mais alors, reste à expliquer comment cette conspiration peut coller avec des éléments qui semblent ressortir de l'accumulation de hasards : Oswald qui trouve un boulot au TSBD par hasard, par exemple.
Mais même alors, on peut tenir compte de l'élément "chance" : un conspirateur analysant le parcours, constatant que le TSBD est idéal, faisant une enquête sur les travailleurs (précaution élémentaire), découvrant par coup de bol un cinglé.
Au fait, pour les tirs, j'appliquerais là aussi, en tant que conspirateur, la méthode de la simplicité : laisser autant de douilles qu'il y a eu de tirs.
Mais au final, alors qu'il faut appliquer une certaine logique, on a déjà constaté, dans l'histoire humaine, des événements improbables se dérouler. Il n'est donc pas impossible que la plus extraordinaire coïncidence ait été qu'un cinglé fasse tout seul ce que des conspirateurs songeaient (paut-être) à organiser.
Mais je reste ouvert à la discussion ou aux nouveaux éléments : ainsi, la présence d'une empreinte de Wallace au TSBD, si elle est avérée, serait un élément important.

bibi
Lundi 29 décembre 2003 à 14h40 #9034 Modification de ce message Citer ce message
Ne sois pas trop naif quand meme alex 42.
cest pas un peu simple pour toi de dire qu un fou a tué le president , tué lui meme par un autre fou pour venger le president.
Une histoire de fou en somme.C est un ptit peu simpliste comme raisonnement mais la encore cest normal que certains comme toi par exemple se raccordent a cette version parce qu elle est plus facile a comprendre et plus facile a admettre, et voila comme ca cest classé dans votre tete.Pour toi ca parait plus sein et plus simple et ca te convient tout a fait , mais pourtant avec juste un ptit brin de reflexion, de recul, avec un regard exterieur , on voit tres bien que quelque chose ne colle pas dans la version officielle.
Si l histoire etait aussi simple que certains veulent l admettre a savoir un fou , desequilibré, mais quand meme fortement habile ce coup la, chapeau le gamin ( il a des qualités qui arrangent bien au moment voulu) malgré ce qu on puisse en dire .
Pourquoi certains documents ont été cachés ou brulés ou alors classifiés. l ensemble de ses documents devraient etre rendu public.
Il ne devrait rien y avoir de secret dans ce cas pour une histoire aussi simple , pourtant beaucoup de gens se sont opposés a la these officielle. les temoins qui etaient sur place a propos des coups de feux , la tete qui part en arriere et non en avant, les temoins qui disent avoir vu de suspects, des officiers de police qui temoignent sur certaines ambiguités de l affaire, des avis de specilalistes medicaux qui decrivent la provenance et la trajectoire des balles, des enqueteurs. Tout ces temoins ou personnes n auraient pas inventés tout cela pour faire parler d eux, ils auraient eux aussi sans doute preferer croire a une version plus simple , plus acceptable a entendre, et plus comprehensible.D'autant que les documents existent , mais la encore certains se refusent d y croire , et ne veulent pas les traiter comme il le faut. Car une information quand on veut etre tordu , on peut toujours trouver un moyen de voir quelque chose sous un angle different et ainsi se refuser de voir la verité en face. c est pas parceque la verité peut faire peur qu elle n existe pas.De toute facon ceux qu ils ne veulent pas la voir ne l accepteront jamais, car pour eux cest impossible a admettre. Pourtant en magouille de certains gouvernement , y a eu pire que ca. Pour ceux qui croient a la version officielle, il n y aura jamais de preuves suffisantes , car ils ne voudront jamais les regarder en face.
pourtant jack ruby lui a bien dit que la position dans laquelle il se trouvait etait du a des personnes haut placé qui avaient beaucoup a gagné et que ces memes personnes ne laisseraient jamais sortir la verité sur cette affaire , et sur les motivations qui l ont poussé a faire ce geste , cest a dire , tuer oswald. C est lui meme qui a dit ca. Alors pourquoi si c etait une histoire toute simple comme le dit la version officielle, aurait il dit cela. puisque c etait simple comme histoire, y avait rien a inventé, pourtant ils parlent de personnes qui avaient beaucoup a gagner de cet assasinat.
bref de toute facon ceux qui ne veulent pas regarder les chose en face ne verront jamais , c est simple, cest malheureux , mais c est comme ca.
mais quand quelque chose est evident , on arrive toujours a trouver 2, 3 farfelus alors pour une affaire de cette envergure. parlez en a teigne il vous repondra , il est tres fort

Ladislas
Lundi 29 décembre 2003 à 16h55 #9036 Modification de ce message Citer ce message
Alex42
Lundi 29 décembre 2003 à 01h46 #9023
Malgré le silence de Ladislas sur la question du mouvement en avant de JFK sur les frames
312 et 313, je répète qu'il est évident pour moi que les tirs viennent tous de l'arrière.

Tutu, pas de précipitations mon cher Alex42.

Tout vient à point a qui sait attendre.

J'ai préféré terminer le livre de William et de plus j'ai lu sur un autre forum, que le léger mouvement était admis voir explicable. Mais je compte m'y intéresser à titre personnel.
Je n'ai pas envie de sempiternellement revenir sur ce qui est dit mais tu t'égares.

"Ou alors, il faudra qu'on m'explique pourquoi des conspirateurs, à qui on prête pourtant une intelligence, une organisation extraordinaires, auraient fait la connerie monstrueuse de tirer de plusieurs endroit"

Cet exemple est tout aussi stérile car tu devras expliquer pourquoi quelqu'un d'inorganisé n'a pas tiré de face et quand la limousine s'approchait.
Nettement plus aisé.

De toute façon, le fond du débat n'est pas là.
La thèse qui devait être donnée n'est pas connue avec précision. Billie Sol Estes n'a pas eu pour autres prétentions que de reproduire des confidences lui faites par Cliff Carter qui lui devait connaître excatement les scenari possibles et prévus. Rien ne dit que ce qui s'est déroulé était prévu et d'expérience jamais rien ne se déroule comme prévu. Un accroc majeur devait être certainement la capture vivant de LHO.

Ton raisonnement est incrédule car si tu essaies de le faire coler aux faits, tu tombes inévitablement sur des aberrations.

Mais je reste ouvert à la discussion ou aux nouveaux éléments : ainsi, la présence d'une empreinte de Wallace au TSBD, si elle est avérée, serait un élément important.

Là tu devras m'expliquer l'incohérence de ton raisonnement. Parce que si c'est le cas, tu changes d'avis comme de chemise.
Tu serais prêt dès lors à renier toutes tes certitudes présentes. Faut-il dès lors qu'elles soient peu fiables et toi fort versatile.

sylvano
Lundi 29 décembre 2003 à 17h19 #9037 Modification de ce message Citer ce message
Petite remarque "sémiologique"..

Suis étonné que les forums et les discussions, en général, sur la mort de JFK, aiment à diviser les gens de fait en leur affublant des sobriquets absurdes. Exemple : ceux qui croient à un complot sont donc des "conspirateurs", "conspi", je ne sais quoi d'autre..

Petit rappel : un conspirateur est la personne qui participe, initie une conspiration !! Depuis quand parler d'une conspiration fait-elle d'une personne un conspirateur ? Débile..

Alex42
Lundi 29 décembre 2003 à 19h52 #9040 Modification de ce message Citer ce message
Bibi : dans la mesure où une grande majorité de gens croient à la conspiration, je peux te dire que être d'avis qu'il n'y a pas eu conspiration est nettement plus compliqué que de bêler à la conspiration.
Soit dit en passant, je n'ai noté, dans ton message, pas le moindre argument, pas le moindre raisonnement autre que cette croyance bêlante en le "on nous cache tout, on ne nous dit rien".
Un message pour rien en somme :-)

Alex42
Lundi 29 décembre 2003 à 20h01 #9041 Modification de ce message Citer ce message
Ladislas : mon raisonnement est incrédule? Mais évidemment. Un incrédule étant quelqu'un qui ne "croit" pas, je te remercie de ce compliment. L'incrédulité n'est-elle pas la condition nécessaire à tout raisonnement?
Faire coller le raisonnement aux faits? Mais évidemment, n'est ce pas également une condition nécessaire à tout raisonnement?
Il ne s'agit pas ici de croire, mais d'examiner les faits, et d'en tirer si possible des conclusions.
Mon raisonnement est sans doute incohérent si tu le mets en rapport avec une "croyance", et tu m'as sans doute catalogué dans les "croyants en Warren".
Mais par contre je suis cohérent avec un raisonnement basé sur les faits.
Par exemple, la présence de Wallace dans le TSBD dans la journée précédant l'assassinat créerait un lien entre Wallace et Oswald et permettrait de conclure à la possibilité que Oswald ait été utilisé par des conspirateurs.

bibi
Lundi 29 décembre 2003 à 20h57 #9044 Modification de ce message Citer ce message
Alex 42
relis mon message dans ce cas, si tu le resumes comme ca , c est que tu n as rien compris
relis le , ou demande a ce qu on t aide a le comprendre, je sais pas, mais fais quelque chose stp.

Alex42
Lundi 29 décembre 2003 à 23h21 #9045 Modification de ce message Citer ce message
Bibi, désolé, mais ton message est un tel concentré d'à-peu-près pas clairs qu'il est difficile d'y répondre.
Il y a toujours des témoignages qui divergent, des gens qui se trompent, des erreurs.
En définitive, le HSCA, malgré le fait qu'il ait, sur base d'une bande sonore douteuse, estimé qu'il y avait sans doute eu conspiration, réaffirme le fait qe tous les tirs ont eu lieu de derrière, et va même jusqu'à confirmer le réalisme de l'hypothèse de la balle unique.
En fait, le HSCA estime qu'il y a eu un second tireur, mais conclut qu'il a raté son tir !!!
Malgré le grain de sel avec lequel il faut prendre ses conclusions, le HSCA a fait une enquête fouillée, et a consulté, sur chaque point, un panel d'experts qui ont dans certains as utilisés des techniques d'investigation inconnues en 1963.
Dès lors, j'estime que c'est de ces conlusions là qu'il faut partir.

Alex42
Lundi 29 décembre 2003 à 23h30 #9047 Modification de ce message Citer ce message
Sylvano, je pense que "conspi" ne veut pas dire "conspirateur", mais "conspirationiste", néologisme/anglicisme à connotation péjorative.
Les forums en anglais parlent de "CT's" (conspiracy theorists). Il y en a un autre pour les tenants d'Oswald agissant seul ("LT's" ou "LNT's", je ne sais plus, "L" voulant dire "loony" :-)

Teigne warreniste
Lundi 29 décembre 2003 à 23h55 #9049 Modification de ce message Citer ce message
Il y a aussi 'conspiracy buffs' pour désigner les conspis...

bibi
Mardi 30 décembre 2003 à 13h14 #9055 Modification de ce message Citer ce message
Alex 42, quel est veritablement ton avis sur cette histoire , juste en quelque mots comme ca , ca doit etre interessant.

Alex42
Mardi 30 décembre 2003 à 13h49 #9056 Modification de ce message Citer ce message
Bibi : pour résumer ma position : voir mon premier message dans le forum ("présentation et question"), et y ajouter mes messages dans ce fil-ci.
Je suis, fondamentalement, un non-croyant devenu extrêmement méfiant devant les thèses conspirationnistes, vu le nombre de manipulations dont j'ai constaté que les conspirationnistes m'avaient abreuvé pendant des années.
Mon avis actuel est donc que:
(1) tous les tirs sont venus de derrière
(2) Oswald est très vraisemblablement coupable
Mais je laisse ouvertes les questions suivantes:
(1) Oswald a-t-il été en contact avec des conspirateurs et a-t-il pû être utilisé par des conspirateurs?
(2) Oswald a-t-il été le seul tireur? (quoique là, me mettent dans la peau de conspirateurs prudents, un seul tireur est à conseiller)
Pour répondre à ces questions, je dispose pour l'instant des éléments suivants:
a) Le fait qu'Oswald ait été employé au TSBD semble clairement résulter d'un pur hasard, ce qui semble aller à l'encontre de la conspiration,
b) Il y aurait, sur les cartons du TSBD, une empreinte qui aurait été identifiée comme appartenant à Malcolm Wallace, qui aurait été chargé par LBJ de tuer JFK, ce qui indiquerait une collaboration Oswald-Wallace et donc complot.
Une possible thèse serait donc que Wallace, chargé de tuer JFK, aurait étudié le parcours, aurait conclu que le meilleur endroit est Dealay Plaza et le TSBD (limousine roulant lentement et tir plongeant très efficace), aurait fait une enquête sur les employés et serait tombé sur Oswald d'une façon ou d'une autre et aurait utilisé ce ciglé au mieux de ses plans.
Mais cette thèse suppose de déterminer précisément d'une part à quelle date précise le parcours a été fixé, et d'autre part comment Wallace aurait pu connaitre Oswald. En tenant compte, là aussi, du possible facteur chance et hasard.
Notez qu'un grand avantage à utiliser un cinglé est qu'on peut lui faire gober n'importe quoi (Wallace aurait pu se présenter comme un agent castriste par exemple), et que même s'il rate son coup, ça passera pour un acte isolé et on peut recommencer plus tard.
Voilà, en résumé (enfin, pas si résumé que ça) mon avis actuel et les questions que je me pose.

bibi
Mardi 30 décembre 2003 à 14h27 #9057 Modification de ce message Citer ce message
Mais s il n y a pas de complots,
pourquoi jack ruby selon ses paroles revele que des personnes haut placé avaient beaucoup a gagner de cet assasinat, et que celles ci ne laisseraient jamais éclater la vérité, et les véritables motivations qui ont poussé jack ruby a tuer oswald.
Pourquoi dire cela dans ce cas , si l histoire se limitait seulement a une vengeance d un "fou" mais de sucroit fortement habile quand meme.

Lancelot
Mardi 30 décembre 2003 à 14h28 #9058 Modification de ce message Citer ce message
Remarques à Alex42:
Quand tu parles d'Oswald, tu le nomme ,fou ou cinglé. Norman Mailer dans son bouquin «Oswald» a pu trouver tout au plus une dyslexie , c'est à dire , une difficulté d'apprentissage plus ou moins importante de la lecture chez lui. On est loin d'un type cinglé. Pour ce qui est de Malcolm Wallace, je ne pense pas qu'il est organisé quoi que ce soit. On lui a passé la commande, et il a du se dire «pourquoi moi?»

Alex42
Mardi 30 décembre 2003 à 16h14 #9065 Modification de ce message Citer ce message
Bibi : Encore une fois, je n'exclus pas le complot.
Je t'explique un peu comment je vois la chose sur le plan purement hypothétique : je suis Malcolm Wallace et on m'a demandé de buter JFK.
On me donne accès à toutes les infos du voyage. Un mois avant le voyage à Dallas je connais donc l'itinéraire.
Je détermine que l'endroit le plus facile est Dealay Plaza, puisque la voiture sera très ralentie du fait du tournant.
Quand j'examine les lieux, je constate qu'un endroit idéal est le TSBD : vue plongeante sur le parcours.
D'une façon ou d'une autre, je découvre dans les employés un déséquilibré (rappelle toi que Oswald a déjà essayé d'avoir son quart d'heure de gloire en essayant de buter un général).
Je me présente à ce type comme un agent castriste et je l'embringue dans le meurtre de JFK.
A partir de là, je peux faire deux choses:
(1) je compte que le type se fera descendre OU que ma couverture d'agent castriste suffira à convaincre que le complot ne vient pas de l'intérieur.
(2) je planifie la mort du type.
Je dois dire que je choisirais, en tant que conspirateur prudent, plutôt la solution (1).
Examinons cependant la solution (2).
Elle n'est pas impossible. Mais il y dans le meurtre d'Oswald des éléments qui ne plaident pas en faveur du complot:
- le club de Ruby était fermé.
- Ruby ne sort de chez lui que parce qu'une de ses danseuses lui demande de lui faire un virement.
- Ruby part de chez lui avec un revolver, comme il en avait toujours un, et son chien (qui est resté dans la voiture).
- Le transfert d'Oswald a été retardé de quelques minutes parce qu'il voulait se changer (mettre un sweat shirt noir); s'il ne l'avait pas fait, il aurait été transféré avant que Ruby sot dans le commissariat.
- quelques minutes avant le meurtre, Ruby est à la poste pour faire le virement; s'il avait été retardé dans une file, il serait arrivé trop tard pour le transfert.
La suite est de l'histoire : Ruby rentre dans le commissariat sans se faire remarquer (profitant du passage d'un camion) et arrive juste au bon moment pour tuer Oswald.
Celà a donc toute l'apparence du geste non prémédité rendu possible par un ensemble de coïncidences qui défient toute organisation planifiée.
Pourquoi a-t-il fait ça alors? Difficile à dire. Sans doute n'était-il guère plus stable mentalement que Oswald, ce qui explique ses déclarations ultérieures.
Bref, encore une fois, avec Ruby, je me trouve confronté à deux solutions possibles, mais la thèse de Ruby fasant partie du complot ne semble pas coller avec les faits, l'ensemble de coïncidences qui ne collent pas avec une organisation.

Alex42
Mardi 30 décembre 2003 à 16h17 #9066 Modification de ce message Citer ce message
Lancelot : fou, cinglé, déséquilibré, ce sont des mots.
Que penser d'un homme qui a déjà essayé de tuer un personnage public quelques mois avant?
Il y a là clairement un type qui cherche à avoir son quart d'heure de gloire, et prêt à tuer pour ça.
Ce n'est pas exactement la marque d'une pesonnalité équilibrée :-)

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Le procès de Dallas Frédéric Pottecher L'assassin du Président Kennedy Dominique Venner 400.000 dollars pour abattre Kennedy à Paris Camille Gilles Avec Kennedy Pierre Salinger Marita, de Castro à Kennedy Marita Lorenz, Ted Schwarz Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...