John-John ou la malédiction des Kennedy
Christopher Andersen
Prix: 17.00 €
John Fitzgerald Kennedy - Le second complot
Mattew Smith
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Réaction d'Oswald

5 messages

cocoti
Mardi 16 décembre 2003 à 12h09 #8863 Modification de ce message Citer ce message
J'aurai aimé avoir vos versions ou impression sur les faits et geste d'oswald aprés les coups de feu .
ce sentait il traquer?c 'est il senti pris au piege a un moment venu ??
pourquoi a t il été chercher son arme ??
quelqu'un en fuite rejoint une gare ou autre plutot qu'attendre dans un cinéma ??
a premiere vu oswald ne voulais pas quitter dallas ????
quand pensé vous ????

olh
Mardi 16 décembre 2003 à 12h47 #8864 Modification de ce message Citer ce message
Concernant les sentiments à chaud d'oswald,
le personnage etait semble-t-il très agité psychologiquement, son sejour en urss a dû le
perturber, les rencontres des manipulateurs
politiques de tout poil d'un cote comme de l'autre ont du le rendre teleguidable a merci
une gare dites vous ? trop risqué, endroit facilement bouclable apres en evenement similaire, un cinema c'est une bonne solution
personne n'est au courant; l'attentat ayant eu lieu pendant la projection du film l'alibi eventuel est simple a demontrer, un commercant
était là et a eu des soupcons à son entree dans le cinéma, soupcons naturels ? etait-il dans le coup si coup il y a eu ? je crois qu oswald s'est fait trop d'illusions sur l'issue qu'il avait envisagé. Connu comme agitateur, marxiste, on se perd en conjectures ds les meandres d un cerveau comme le sien, bien nulle part, agité du bulbe, faible au pt de croire ce qu'on lui a promis, tenebreux il pensait etre le champion de la
subversion et en percevoir la recompense ? il
n'etait que l'instrument d'une redistribution des cartes politiques face à l installation du
clan kennedy et de ses options en avance sur
l'epoque.

cocoti
Mardi 16 décembre 2003 à 15h18 #8865 Modification de ce message Citer ce message
Ta remarque au sujet du cinéma est tres interresante mais entre le temps des coups de feux et l'annonce du déces du president cela lui laissait plus d'une demi heure avant que la ville soit bouclé .
d'autre part avec une telle exérience il aurait du garder son 'sang froid'(interrogatoires durant son passage a l'est aller retour)???
j'ai l'impression qu'il a realisé la situation dans laquelle il c'etait ou on l'avais mis qu'aprés les coups de feux .
(pure hyphotese)quelqu'un lui aurait appris que son arme etait resté sur les lieux du crime et que le raprochement aller ce faire rapidement .
merci l'apporté votre concours.

olh
Mardi 16 décembre 2003 à 17h05 #8867 Modification de ce message Citer ce message
Et la ;;; on retombe inevitablement ds le suspens du fusil,cocoti, un criminel potentiel
qui travail au tsbd, se sers de son lieu de travail sachant qui il y est connu , pour commettre un assassinat avec un fusil et qui le laisse sur place bien en evidence , je pense qu oswald etait moins nigot que cela ; neanmoins et c est la problematique oswald ;quels etaient ses pulsions psychiques ce 221163 ?,laisser des traces ?, etait il autodestructeur au point de
vouloir qu on le decouvre ?peut on supposer s il etait seul, qu il aurait souhaiter s en sortir ,
echaffauder un plan en voiture , planquer l arme
ds un lieu anonyme en y ayant reflechi avant?
vivait il ds son monde interieur? on l oublie souvent mais ns avons affaire a une jeune personnalite (23 ou 24 ans au moment des faits)
il est possible qu on lui donne trop un profil
adulte , rappelons et encore maintenant la majorite aux states est fixe a 21 ans , a contrario son parcours pour l epoque est deja tres mature et comme tu le dis tres justement tres experimente,mettons ns a sa place (facon de parler),on y reflechirais a 02 fois avec un minimum de possibilite d echappatoire ou bien
c est un crime "passionel" non stucture , spontane, une lubie, un eclair de violence
un melange amour haine detonnant dteur jekyll
et mr hide et tt pis pour l apres?
je n y crois pas vraiment pour ma part , je retourne a l instrumentalisation du personnage apres tout peut on avoir confiance ds un monde ou regne la mafia les voyous et la pegre qu elle soit politique ou affairiste , c etait bien le monde que cotoyait oswald ;on trompe , on trahit on manipule , on ment .ton raisonnement tient
debout quand a sa prise de conscience rapide
mais avait il passe un contrat de fuite protege, une somme d argent avec un tiers, lui avait on
precise qu on s occuperait de l arme; du style
"t inquiete ,tire et barre toi? on s occupe de tout"? peut etre plus plausible ? quel naif alors en plus. a bientot .

cocoti
Mardi 16 décembre 2003 à 17h34 #8868 Modification de ce message Citer ce message
Je te rejoint volontier sur le faits que ce geste n'avait rien d'impulsif .
etait il si naif (je ne pense pas)!
a t'il été manipulé dans le sens ou il ne savait pas que officiellement l'arme etait a son nom on aurait pu lui dire :
garde ca chez toi et ramene le quand on te le demandera .(petite mission mais pour lui valorisatrice au yeux de ce qu'il cotoyait)
aprés l'attentat on lui aurais alors tout dit : le fusil a son nom,les empreintes .
alors il n'a plus confiance en personne et va chercher son arme ???

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: La victoire de Kennedy Th. White JFK - Une jeunesse insouciante Nigel Hamilton Mort d'un président William Manchester De Dallas à Montréal Maurice Philipps John F. Kennedy Claude Moisy Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...