Anatomie d'un assassinat
Philip Shenon
Le clan Kennedy
Jacques Lowe, Thomasina Wolfe
Prix: 38.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Quelques suppositions

Messages 20 à 40 sur 48 [ 0-1-2 ]

Teigne warreniste
Jeudi 22 août 2002 à 05h03 #5187 Modification de ce message Citer ce message
Craig n'était un simple shérif-adjoint, il n'a jamais manipulé l'arme, ni examiné cette arme de près... comme l'a fait le lieutenant Day des laboratoires de la brigade criminelle...

ZR RIFLE
Jeudi 22 août 2002 à 08h02 #5188 Modification de ce message Citer ce message
Le 2002-08-22 05:03, Teigne warreniste a écrit:
Craig n'était un simple shérif-adjoint, il n'a jamais manipulé l'arme, ni examiné cette arme de près... comme l'a fait le lieutenant Day des laboratoires de la brigade criminelle...

PETIT RAPPELS......
L'homme sur la photo est l'officier Seymour Weitzman, expert en armes à feux, qui fut l'un des premiers sur les "lieux du crime" au sixième étage du dépôt de livre.
Il identifia l'arme comme un 7.65 Mauser, une arme allemande plus performante que le Mannlicher Carcano. Le shériff adjoint Roger Craig se rappela plus tard du mot "Mauser", gravé dans le métal du fusil. Dans la nuit du 22 novembre, le district attorney Wade annonça à la presse que l'arme trouvée était un Mauser.
Puis, tout d'un coup, la police se rétracta et annonça que le fusil était en fait un Mannlicher Carcano.
A l'époque cette petite bourde ne parut pas trop grave aux yeux des reportes même si pour la plupart de ceux ci, les policiers de Dallas auraient du s'assurer du nom de l'arme avant de diffuser un nom. Mais maintenant, nous savons avec certitude que l'arme trouvée au sixième étage était bien un Mauser car après avoir gardé un silence que le F.B.I lui avait gentiment demandé de tenir, Seymour Weitzman fit une déclaration sur l'honneur à l'avocat Mark Lane, stipulant que l'arme trouvée et examinée par ses soins sur place, le 22 novembre 1963 au Texas School Book Depository était bien un Mauser calibre 7.65.
Inutile de préciser que l'expert en armes à feux qu'était Weitzman depuis plus de trente ans , ne fit jamais auparavant d'erreurs de ce type, et qu'il savait lire; en effet, le rapport nous donne une description détaillée du fusil:les deux inscriptions Made in Italy et CAL 6.5 sont écrites en gros et en relief sur le canon du fusil. De plus, le catalogue le l'Américan Rifleman ou fut commandé le Mannlicher-Carcano spécifiait que l'arme mesurait 90 centimètres hors-tout. Or, l'arme trouvée au sixième étage mesurait un mètre comme on peut le lire sur différents descriptifs de policiers présents sur les lieux. Cette différence de 10 centimètres n'a bien sûr jamais inquiété la Commission et encore moins éveillé de soupçons.

Mais il existe même un troisième fusil. En effet, un film tourné par la Dallas Cinéma Associates, une compagnie indépendante, montre le Texas School Book Dépository peu de temps après l'assassinat. Des officiers de police, descendant par l'escalier d'incendie, ramènent du toit situé au-dessus du sixième étage, un fusil qu'ils manipulent avec plus de précautions qu'ils ne le feront plus tard pour le Mannlicher-Carcano, mais j'y reviendrais plus loin. Quand ils arrivent au niveau de la rue, un officier de haut rang brandit l'arme à la vue de tout le monde. La caméra fait alors un zoom en très gros plan. L'image est sous-titrée "l'arme de l'assassin". En voyant le film, il est surprenant de remarquer que le fusil exhibé ne possèdait pas de lunette de visée.
Or, le Mannlicher-Carcano en possédait une.

Pour continuer dans la série des fusils, on apprenait le 28 novembre 1963, que M. Dial D.Ryder, armurier à Irving dans la banlieue de Dallas, avait monté une lunette télescopique sur un fusil, quelques semaines plus tôt. Le nom du client était Oswald, vous vous en doutez mais il ne se rappellait ni l'homme, ni le fusil. Il avait retrouvé dans ses papiers une fiche d'atelier portant le nom d'Oswald et une facture d'un montant de 6 dollars, 4, 50 pour le perçage et 1, 50 pour le calibrage. Or, le fusil acheté par Oswald à la Klein's Sporting Goods de Chicago pour un montant de 19,95 dollars, était muni d'une lunette.

Donc, cela fait désormais quatre fusils.

Du coup, la police de Dallas s'empressa de revenir sur ses déclarations, et les journalistes qui avaient reçu la nouvelle de la "découverte décisive de l'armurier d'Irving" furent invités à oublier cette histoire car il s'agissait d'une "erreur".

Mais "erreur" de qui ?

Certainement de ceux qui ont voulu créer une piste qui aurait du lier le nom d'Oswald au fusil à lunette et qui se rendirent compte un peu tard que l'article no C20-1196 de la Klein's Sporting Goods correspondait à "une carabine italienne 6, 5" à 12, 78 dollars, mais sans lunette. Or, comme nous l'avons vu, l'article commandé par A.J.Hidell, alias Lee Harvey Oswald, était le no C20-750 avec "une lunette 4X neuve".

La police de Dallas tenta alors de sauver la face en expliquant qu'Oswald pouvait posséder un deuxième fusil.

Quelle formidable preuve d'incompétence que nous fournit encore la police car cette solution entraina une nouvelle série de questions sans réponses. Où Oswald avait-il acheté cet autre fusil ? Où avait-il acheté la lunette télescopique assemblée par M. Ryder ? Où était passé ce fusil ?
Aucune réponse ne purent être fournis, et ni la police de Dallas ni la Commisssion ne tentèrent de chercher une personne s'appellant Oswald qui aurait pû faire effectuer cet assemblage. La Commission conclut même dans ses "suppositions" : " Toutes les preuves éxaminées établissent qu'Oswald ne possédait qu'un seul fusil, le Mannlicher-Carcano, et qu'il apporta ni celui-ci ni un autre fusil à l'Irving Sports Shop ". La Commission va même plus loin en annonçant royalement qu'elle doute de la crédibilité de M.Ryder. Le rapport estime qu'il n'y avait pas à se préoccuper davantage de cet épisode, parce qu'"une enquête a révélé que l'authenticité de la fiche de réparation portant le nom d'Oswald est certainement sujette à de sérieux doutes".
Si il s'agit du faux, comme le laisse comprendre le rapport, est-ce à dire que l'armurier a fabriqué cette fiche après coup, pour se faire une publicité ? On se demande alors pourquoi le machiavélique M.Ryder n'avait alors pas essayé de se rendre plus intéressant encore en racontant comment Oswald était venu au magasin et la conversation qu'il aurait eu avec lui. Si Ryder, d'autre part, a fabriqué une fausse fiche d'atelier pour une autre raison que la publicité, nous avons un nouveau lot de questions sans réponses. Ryder n'aurait-il pas trempé dans un complot comportant une mise en scène destinée à canaliser les recherches en direction d'Oswald ? Pourquoi la Commission , qui insinue que Ryder a commis un faux, n'entreprend elle pas des démarches nécessaires afin de la poursuivre en justice ?
Le seul but de ce qui est devenu "le mystère de l'armurier d'Irving" étant d'accabler le bouc émissaire choisi, la Commission va nous prouver qu'elle va y contribuer en ne cherchant pas, là non plus, la vérité, et en ne donnant des réponses qu'aux questions qu'elle a choisit de se poser. Quand M. Wesley J. Lieberer, conseiller adjoint de la Commission, interroge Dial D. Ryder le 25 mars 1964 à Dallas, il prend bien soin, en guise d'entrée en matière, de définir l'objectif de la Commission comme suit : "Nous désirons vous interroger brièvement au sujet de la possibilité que vous ayez fait quelques travaux sur un fusil pour un homme nommé Oswald qui aurait pu être Lee Harvey Oswald". Mais qui n'était pas Oswald, pourrait-on rajouter...

Teigne warreniste
Jeudi 22 août 2002 à 14h18 #5194 Modification de ce message Citer ce message
ZR Rifle a dit:
L'homme sur la photo est l'officier Seymour Weitzman, expert en armes à feux, qui fut l'un des premiers sur les "lieux du crime" au sixième étage du dépôt de livre.

[ Lien Web ]


L'homme sur cette photo est bien le Lt. Carl Day de la police de Dallas et non le constable-adjoint Weitzman.

L'arme fut découverte conjointement par le shérif-adjoint Eugene Boone et Seymour Weitzman qui assistaient la police de Dallas dans la fouille du TSBD. Le capitaine Will Fritz avait ordonné qu'on ne touche à rien avant l'arrivée des techniciens du laboratoire. Boone et Weitzman n'ont fait que garder le lieu de la découverte jusqu'à l'arrivée du Lt. Day, ils n'ont jamais touché à l'arme. C'est Day qui a extirpé l'arme de sa cachette...

Pour ce qui est de Weitzman, il n'était pas "expert en arme", mais gardien (deputy-constable) à la prison de comté... Seymour Weitzman avait déjà travaillé dans un magasin de sport...

Jusqu'à maintenant, je n'ai trouvé aucune évidence de la présence du shérif-adjoint Roger Craig au sixth floor, ni sur les prises de vue de Tom Alyea, ni dans les témoignages des témoins présents au sixth floor...

Teigne warreniste
Jeudi 22 août 2002 à 19h13 #5201 Modification de ce message Citer ce message
[ Lien Web ]

Un autre image de Carl Day... En arrière-plan, on voit le détective Will Fritz de la brigade des homicides...

So What
Vendredi 23 août 2002 à 00h02 #5207 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
Le 2002-08-22 19:13, Teigne warreniste a écrit:

Un autre image de Carl Day... En arrière-plan, on voit le détective Will Fritz de la brigade des homicides...

Mr. Ball : There is one question. Did you hear anybody refer to this rifle as a Mauser that day?
Mr. Boone : Yes, I did. And at first, not knowing what it was, I thought it was 7.65 Mauser.
Mr. Ball : Who referred to it as a Mauser that day?
Mr. Boone : I believe Captain Fritz. He had knelt down there to look at it, and before he removed it, not knowing what it was, he said that is what it looks like. This is when Lieutenant Day, I believe his name is, the ID man was getting ready to photograph it. We were just discussing it beck and forth. And he said it looks like a 7.65 Mauser.
Mr. Ball : Thank you.

Testimony of Eugene Boone

Il n'y a pas que Weitzman qui a parlé d'un Mauser...

RUBY
Vendredi 23 août 2002 à 00h36 #5209 Modification de ce message Citer ce message
...elle est parfaite celle-là So What, PARFAITE!!!

RUBY
Vendredi 23 août 2002 à 00h38 #5210 Modification de ce message Citer ce message
BRAVO SO WHAT!!!

Teigne warreniste
Vendredi 23 août 2002 à 04h44 #5212 Modification de ce message Citer ce message
Vous pouvez toujours citer hors contexte des déclarations de Boone et Weitzman... Fritz a nié avoir insinué que l'arme trouvée était un Mauser 7.65 mm.

KAISOU
Vendredi 23 août 2002 à 21h01 #5224 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-23 04:44, Teigne warreniste a écrit: Vous pouvez toujours citer hors contexte des déclarations de Boone et Weitzman... Fritz a nié avoir insinué que l'arme trouvée était un Mauser 7.65 mm.

C'est quand meme extra que des gens qui connaissent soit disant les armes parlent d un Mauser Gewehr 7.65 et que l'on debouche sur un Mannlicher Carcano quand meme..faudra m'expliquer la possibilite de confusion entre les deux...
Il a pas ete invente ce Mauser non? :-)

So What
Samedi 24 août 2002 à 00h06 #5241 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-23 00:36, RUBY a écrit: ...elle est parfaite celle-là So What, PARFAITE!!!

Merci merci RUBY...
Peut-être que le Méchant Bobo va enfin commencer à comprendre que c’est le Rapport de la Commission Warren qui était totalement hors-contexte... ;-)

Teigne warreniste
Samedi 24 août 2002 à 00h13 #5243 Modification de ce message Citer ce message
C'est quand meme extra que des gens qui connaissent soit disant les armes parlent d un Mauser Gewehr 7.65


Qui? Sûrement pas Weitzman... Lui-même admet n'avoir jamais examiné ni manipulé l'arme... Et son expertise se limite à avoir travaillé comme vendeur dans un magasin de sport...

So What
Samedi 24 août 2002 à 00h15 #5244 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-23 04:44, Teigne warreniste a écrit: Vous pouvez toujours citer hors contexte des déclarations de Boone et Weitzman...

Hors contexte ?

Eugene Boone a témoigné sous serment le mercredi après-midi 25 mars 1964 à Washington DC devant la Commission Warren.
Testimony of Eugene Boone
(Warren Commission Hearings, Volume III)

Hors contexte ?

Seymour Weitzman a signé cet affidavit, fort détaillé sur l'arme trouvée dans le TSBD, le samedi 23 novembre 1963, lendemain de l’assassinat:

[ Lien Web ]
City of Dallas Archives: JFK Collection - Box 2

Hors contexte ?

Representative Ford : It was reported that the original identification was a 7.65 Mauser. Are those reports true or untrue?
Mr. Curry: I wouldn't know, sir.
Representative Ford : You don't know?
Mr. Curry: I don't know.
Representative Ford : Do you know when it was finally determined that it was not a 7.65 Mauser?
Mr. Curry: No, sir; I don't know that.
Mr. McCloy: As far as I know there was no police report that it was a 7.65 rifle.

(Discussion off the record.)

Mr. Rankin: Chief Curry, do you know of any police records of your police department that showed that this weapon that was purportedly involved in the assassination was a Mauser rifle?
Mr. Curry: No, sir; not to my knowledge.
Representative Ford : All of your records show affirmatively it was the Italian rifle?
Mr. Curry: Yes, sir. That is correct.

Testimony of Jesse E. Curry
(Warren Commission Hearings, Volume IV)

Flagrant délit de mensonge pour Jesse Edward Curry, Chef de la police à Dallas !
Combien coute le parjure devant une cour de justice américaine ???

Teigne warreniste
Samedi 24 août 2002 à 00h24 #5246 Modification de ce message Citer ce message
[ Lien Web ]
Carl Day de dos, et Will Fritz en stetson
Ce que Weitzman a pu originalement déclaré n'a pas vraiment d'importance, car il n'A JAMAIS EXAMINÉ, NI MANIPULÉ, l'arme de proche... C'est le lieutenant Day du laboratoire de la police qui a extirpé l'arme de sa cachette... Et je croirais plus Day, s'il avait fait une telle déclaration, car c'est lui qui a procédé à l'examen de l'arme...

[ Lien Web ]

Voici une photo de l'arme telle qu'elle fut découverte par Bonne et Weitzman, dissimulée entre des piles de caisses de livres. Boone et Weitzman n'ont fait que sécuriser le site de la découverte en attendant que le labo de la police arrive...

Teigne warreniste
Samedi 24 août 2002 à 01h51 #5250 Modification de ce message Citer ce message
Flagrant délit de mensonge pour Jesse Edward Curry, Chef de la police à Dallas

Mr. Rankin: Chief Curry, do you know of any police records of your police department that showed that this weapon that was purportedly involved in the assassination was a Mauser rifle?
Mr. Curry: No, sir; not to my knowledge.
Representative Ford: All of your records show affirmatively it was the Italian rifle?
Mr. Curry: Yes, sir. That is correct

[ Lien Web ]
fichier image lourd: 350 Ko (2 à 3 minutes de chargement)

Jesse Curry n'a pas menti... Boone, Weitzman et Craig n'étaient pas des membres du service de police de Dallas, mais des employés de Bill Decker, le shérif...

Et ce que les adjoints de Decker pouvaient déclarer n'engageait pas le service de la POLICE DE DALLAS.

So What
Dimanche 25 août 2002 à 00h53 #5259 Modification de ce message Citer ce message
Representative Ford: All of your records show affirmatively it was the Italian rifle?
Mr. Curry: Yes, sir. That is correct

----------------------

Mr. Ball: In the statement that you made to the Dallas Police Department that afternoon, you referred to the rifle as a 7.65 Mauser bolt action?
Mr. Weitzman: In a glance, that's what it looked like.
Mr. Ball: That's what it looked like did you say that or someone else say that?
Mr. Weitzman: No; I said that. I thought it was one.
Mr. Ball: Are you fairly familiar with rifles?
Mr. Weitzman: Fairly familiar because I was in the sporting goods business awhile.
Mr. Ball: What branch of service were you in?
Mr. Weitzman: U.S. Air Force.

Testimony of Seymour Weitzman (Warren Commission Hearings, Volume VII)

L’affidavit très détaillé de Weitzman fut déposé au DPD le samedi 23 novembre. Le Chef Curry ne pouvait pas l’ignorer. Et la seconde question de Ford concernait tous les rapports transmis au DPD et non plus uniquement les seuls témoignages des fonctionnaires du DPD.

Non seulement, Curry a menti sous serment mais les membres de la Commission qui l’interrogeaient savaient que Curry était en train de mentir.

N’importe quel avocat de la défense aurait réduit en bouillie le témoignage du Chef de la Police à Dallas.

Quant à savoir si le fusil trouvé dans le sixth floor du TSBD était un Mauser ou un Carcano, toutes les spéculations sont permises puisque les témoignages sont totalement contradictoires. Le fait est que longtemps après l’examen du fusil, le Procureur Wade évoquait encore la découverte d’un Mauser face aux médias. Et comme d’habitude pour la rédaction de son rapport, la Commission Warren n’a retenu que ce qui l’arrangeait sans jamais chercher à connaître la vérité.

Teigne warreniste
Dimanche 25 août 2002 à 03h24 #5270 Modification de ce message Citer ce message
L'opinion du deputy-constable Weitzman n'a aucune importance, si vous aviez lu son témoignage devant la Commission, vous sauriez qu'il n'a jamais manipulé, ni examiné l'arme. Il s'est contenté se sécuriser la "cachette" avec le deputy-sheriff Boone en attendant que Day et Studebaker du labo de la DPD arrivent pour retirer l'arme d'entre les caisses... De plus, il n'est pas un expert reconnu en la matière... Et devant une Cour de justice, son avis ne vaudrait guère plus que le mien... (À ce régime là, Ozzie était un expert en arme, car il avait eu tout le loisir de les étudier dans le US Marine Corps :-D ).

Et si vous aviez pris soin d'examiner le clip vidéo (mon message précédent), vous auriez constaté que les deputies se sont tenus très à l'écart, et que seuls Day, Studebaker, Fritz, Sims et Boyd du Dallas Police Department l'ont vu de proche...

Pour qui est de l'affidavit de Weitzman, il n'a jamais été déposé à la police de Dallas, mais dans les archives de son patron; Bill Decker. Faut-il le rapeler encore: le Dallas Police Department et le Sheriff' Office sont deux institutions différentes...

Et la police de Dallas avait toute la compétence voulue pour déterminer que la carabine trouvée était bien de fabrication italienne et de calibre 6.5mm... Pas besoin d'un dictionnaire pour comprendre ça...

Pierre NAU
Dimanche 25 août 2002 à 16h05 #5279 Modification de ce message Citer ce message
Pour les intéressés je viens de metre en ligne la traduction du témoignage de Boone:
[ Lien Web ]

KAISOU
Dimanche 25 août 2002 à 17h59 #5286 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-25 16:05, Pierre NAU a écrit: Pour les intéressés je viens de metre en ligne la traduction du témoignage de Boone:
[ Lien Web ]

Merci Pierre, encore une riche idee pour ceux qui ne manipulent pas l'anglais aussi couramment que d'autres..

So What
Lundi 26 août 2002 à 00h41 #5310 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-25 03:24, Teigne warreniste a écrit: L'opinion du deputy-constable Weitzman n'a aucune importance,

Ca, c’est uniquement votre opinion.

En ce qui concerne Weitzman, il ne s’agissait pas d’une opinion mais de témoignages sous serment.


Citation:
si vous aviez lu son témoignage devant la Commission, vous sauriez qu'il n'a jamais manipulé, ni examiné l'arme. Il s'est contenté se sécuriser la "cachette" avec le deputy-sheriff Boone en attendant que Day et Studebaker du labo de la DPD arrivent pour retirer l'arme d'entre les caisses...

Si vous aviez lu mes messages, vous auriez constaté que nulle part, je n’ai affirmé que Weitzman, Boone ou Craig n’aient jamais manipulé l’arme au moment de sa découverte. Encore une fois, vous accusez à tort et à travers sans le moindre soupçon de preuve...


Citation:
De plus, il n'est pas un expert reconnu en la matière... Et devant une Cour de justice, son avis ne vaudrait guère plus que le mien... (À ce régime là, Ozzie était un expert en arme, car il avait eu tout le loisir de les étudier dans le US Marine Corps :-D ).

Weitzman avait un très bonne expérience des armes, on aurait très bien pu lui demander de l’examiner pour connaître son avis mais là n’est pas la question.
Pourquoi lui avoir fait signer cet affidavit le 23 novembre (!) racontant la découverte d’un Mauser Bolt Action équipé d’une lunette de visée 4/18 ? Je ne suis pas un expert en armes mais apparemment, c’est plutôt détaillé...


Citation:
Et si vous aviez pris soin d'examiner le clip vidéo (mon message précédent), vous auriez constaté que les deputies se sont tenus très à l'écart, et que seuls Day, Studebaker, Fritz, Sims et Boyd du Dallas Police Department l'ont vu de proche...

On voit surtout ce gros balourd de Day ne prendre aucun gant pour manipuler une pièce à conviction de prime importance...
Totalement hallucinant !!! :-D


Citation:
Pour qui est de l'affidavit de Weitzman, il n'a jamais été déposé à la police de Dallas, mais dans les archives de son patron; Bill Decker. Faut-il le rapeler encore: le Dallas Police Department et le Sheriff' Office sont deux institutions différentes...

FAUX et c’est la preuve que :
1) vous n’avez pas lu le témoignage de Weitzman
2) vous n’avez pas lu mon message puisque j’ai souligné le passage en question:

Mr. Ball : In the statement that you made to the Dallas Police Department that afternoon, you referred to the rifle as a 7.65 Mauser bolt action?
Mr. Weitzman : In a glance, that's what it looked like.


1) Mr Ball parle-t-il du bureau du Sheriff ou du DPD ?
2) Doutez vous de la parole de Mr Ball ?
3) Doutez vous des compétences de Mr Ball ?

Marrion Baker (pour ne citer que lui) a répondu et signé au même modèle d’affidavit le 22 novembre:
Affidavit de Marrion Baker (devant Mary Rattan)

Puisque vous soutenez contre la raison que tous ces affidavits ne concerneraient que les services du Sheriff, pourquoi font-ils partie des “police records” transmis par le DPD aux Archives municipales de Dallas ?
In 1989 the Dallas Police Department transferred to the Dallas Municipal Archives, in the Office of the City Secretary, the majority of police records relating to the assassination. These records have been available to researchers since the transfer. The collection contains 11,406 documents and photographs, including homicide reports, affidavits, witness statements, newspaper clippings and correspondence. The collection is also available on microfilm. This office possesses the original files, except those that have been transferred permanently to the federal investigation. Onsite researchers may handle a photocopy set of the collection in lieu of originals due to the fragile nature of the originals.
City of Dallas, John F. Kennedy Collection, City Secretary's Office

Vous devriez postuler comme archiviste à Dallas pour leur expliquer leur boulot... :-D

Citation:
Et la police de Dallas avait toute la compétence voulue pour déterminer que la carabine trouvée était bien de fabrication italienne et de calibre 6.5mm... Pas besoin d'un dictionnaire pour comprendre ça...

Sans aucun doute, mais pourquoi ne pas avoir prévenu le Procureur Wade avant ?
Si ce n’était qu’une rumeur, ce fut lui qui en fut le principal artisan...

Teigne warreniste
Mardi 27 août 2002 à 03h50 #5348 Modification de ce message Citer ce message
Ca, c’est uniquement votre opinion.

En ce qui concerne Weitzman

Ce n'est pas parce qu'il a fait une déclaration assermentée par un notaire que l'avis de Weitzman aurait plus de valeur, car son opinion n'était pas celle d'un expert reconnu, et il n'a jamais manipulé ni examiné l'arme...

Si vous aviez examiné le clip extrait du film Alyea, vous auriez contaté qu'il n'y avait aucun deputy dans les parrages immédiats quand on a extrait l'arme de sa cachette... Seulement des hommes de la DPD: Boyd, Sims, Fritz, Studebaker et Day...

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Les quatre jours de Dallas Morvan Duhamel Le procès de Dallas Frédéric Pottecher Enquêtes sur l'assassinat d'un président Thierry Lentz L'assassin du Président Kennedy Dominique Venner L'Affaire Oswald Léo Sauvage Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...