Les nouvelles preuves sur l'assassinat de Kennedy
Caroline Lebeau
Prix: 18.05 €
Oswald, un mystère américain
Norman Mailer
Prix: 24.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Jack lawrence

Messages 20 à 40 sur 91 [ 0-1-2-3-4 ]

Teigne warreniste
Dimanche 11 août 2002 à 01h49 #4805 Modification de ce message Citer ce message
Que LBJ croyait qu'Oswald ait agit dans le contexte d'une conspiration, c'est une affaire... mais de là à croire qu'il croyait que le cinglé de Garrison était sur une piste valable, c'est une autre chose...

Personellement, je n'écarte pas définitivement la possibilité qu'Oswald ait pû agir dans le contexte d'une "conspiration" pro-Cubaine, mais il n'y a présentement aucune évidence qui le prouve... Et il faudra probablement attendre que le présent régime à La Havane s'effondre pour pouvoir mettre la main sur les archives secrètes de la DGI cubaine... et définitivement trancher la question!

Pour moi, l'assassinat de JFK aurait pû être une réponse de Castro à "Murder inc."... Mais ce n'est qu'une hypothèse...

Bourdon David
Dimanche 11 août 2002 à 03h16 #4806 Modification de ce message Citer ce message
Tiens revoilà bobo !!![ :-) ]
J'ai lu des livres sur des sérials killers sache qu'il y avait des tueurs avec des gueules d'anges moralité: ne jamais se fier au visage et au regard !!!!(pour lawrence ).
Et pourquoi si garrison fesait des crises d'anxiété le F.B.I l'aurais embauché ?

Bourdon David
Dimanche 11 août 2002 à 03h22 #4807 Modification de ce message Citer ce message
T'insulte Garisson tu permets que j'insulte earl warren de vieux con ???
T'en connais beaucoup des fous qui sont Attorney toi ???

Teigne warreniste
Dimanche 11 août 2002 à 04h03 #4811 Modification de ce message Citer ce message
Et pourquoi si Garrison faisait des crises d'anxiété le F.B.I l'aurait embauché ?

Garrison n'a fait partie du FBI que pendant 4 mois... Et il a fini par donner sa démission. Il a tenté plus tard d'être réintégré, et a même rédigé une lettre à Hoover lui demandant d'intercéder en sa faveur, mais peine perdue...

Sur son formulaire d'embauche au FBI, Garrison a déclaré qu'il n'y avait pas de membre de sa famille qui avait de casier judiciaire ou de problêmes mentaux, or Garrison avait menti.

Son père, Earling R. Garrison (alias Waldo Morrison), était un voleur et un escroc, et sa soeur Judith était schizophrène...

Bourdon David
Dimanche 11 août 2002 à 15h49 #4815 Modification de ce message Citer ce message
Bizarre ....
J'ai cru lire dans un livre avant d'être accepter des agent enquéte sur ton passé pose des questions au amis , à la famille, au voisins ...
Enfin bref avant d'entrer il y a des testes et une enquéte rigoureuse sur l'individus .

Teigne warreniste
Dimanche 11 août 2002 à 16h35 #4816 Modification de ce message Citer ce message
Garrison avait déclaré sur son formulaire d'embauche que son père était mort et qu'il n'avait pas de frère ou de soeur... Le FBI n'a découvert le pot-aux-roses que plus tard...

Il avait bien performé aux examens oraux et avait une stature impressionante, il avait laissé une bonne impression aux examinateurs.

Après sa formation, il fut affecté au bureau de Seattle, où, après 4 mois, il remet sa démission, supposément parce qu'il est rappelé dans l'armée de réserve à cause de la guerre de Corée... Quelques semaines plus tard, il écrit sa lettre à Hoover... et veut être réintégré...

Le 31 octobre 1951, il est démobilisé de l'armée pour des raisons médicales et peu de temps après il change son nom de "Earling Carothers Garrison" en "Jim Garrison"...

Il retourne à la Nouvelle-Orléans et entre au service du District Attorney... Il faudra atteindre 1962 pour que Big Jim sorte de l'ombre...

Teigne warreniste
Dimanche 11 août 2002 à 17h47 #4818 Modification de ce message Citer ce message
Jack A. Lawrence est toujours vivant et, depuis 1964, a toujours vécu dans les parrages de Charleston en Virginie de l'Ouest. Il est dans le bottin téléphonique...

Jack A. Lawrence

1903 Lincoln Ave
Saint Albans, WV 25177-3120
Home: (304) 727 - 8104

Vous pouvez toujours lui écrire pour lui demander s'il est l'assassin du Grassy Knoll, je sens qu'il va apprécier... :-]

Tiens, il n'est pas dans le répertoire des "morts mystérieuses" celui-là ? :-D

So What
Lundi 12 août 2002 à 01h13 #4819 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-11 03:22, Bourdon David a écrit: T'insulte Garisson tu permets que j'insulte earl warren de vieux con ??? T'en connais beaucoup des fous qui sont Attorney toi ???

A mon avis, ce n’est pas la peine car Earl Warren n’était pas un vieux con.

Gouverneur de Californie et Républicain modéré doté d’un grande habileté politique, Earl Warren fut nommé à la présidence de la Cour Suprême en 1953 par Eisenhower et dès lors, ne va pas arrêter de surprendre par son progressisme libéral et devenir, pour le XXe siècle, l’un des plus dignes héritiers d’Abraham Lincoln, lui aussi représentant du Parti Républicain. J’insiste sur l’appartenance de Lincoln au GOP (Great Old Party) car c’est l’une des causes profondes (mais pas la seule) qui explique pourquoi le Sud votait traditionnellement pour le Parti Démocrate depuis la fin de la guerre de sécession et l’abolition de l’esclavage.

Dès 1954, Earl Warren est intervenu en faveur des Droits Civiques en condamnant la ségrégation raciale pratiquée dans les écoles (Brown vs. Board of Education). En 1955, il a commencé à s’attaquer aux programmes de loyauté gouvernementale qui permettaient de justifier la chasse aux sorcières. Le travail assez technique mais tout en profondeur mené par la Cour suprême a permis, deux ans plus tard, de clore l’un des plus sombres chapitres de l’histoire intérieure américaine. Le 17 juin 1957 surnommé depuis “le lundi rouge”, la Cour Suprême a adopté quatre décisions qu’il serait trop long de résumer ici mais qui permettaient de miner définitivement l’appareil répressif mis en place depuis 1947. Dès lors, Earl Warren pouvait s’atteler à sa plus grande oeuvre mais aussi la plus urgente des causes: la lutte pour les Droits Civiques notamment dans les Etats du Sud. Sous sa présidence, la Cour Suprême n’allait pas cesser de faire preuve d’une audace croissante par des prises de position antiségrégationnistes et par un soutien passif mais bienveillant aux actions menées par Martin Luther King et les militants pacifistes. Au passage, “Chief Justice Warren” fut l’objet de nombre de tentatives d’impeachment et de menaces de mort par les cinglés de la JBS et de tous les lobbies racistes ou fascisant qui fleurissaient alors dans la profonde Amerikkke...

Pour les noirs dans les Etats du Sud en 1963, “Chief Justice Warren” était l’un des rares blancs du pays en qui l’on pouvait avoir vraiment confiance. Normal car la “Justice Warren” avait, pour la première fois depuis la déportation des esclaves quelques siècles auparavant, un peu plus le goût de la justice et un peu moins celui de l’infamie...

Le geste de LBJ (qui a cru dans un premier temps à une vengeance de la famille de Diem puis à la culpabilité de Castro... avant de suivre de très près l’enquête de Garrison) de nommer Earl Warren malgré ses réticences à la tête d’une commission chargée d’étouffer l’affaire, fut éminemment politique. A l’intérieur, cela permettait de rassurer ceux qui craignaient d’être les principales victimes de l’attentat contre JFK (la gauche et les noirs principalement) tout en émettant un message clair et net à ceux qui auraient pu être tentés d’en profiter (toute la racaille de l’extrême droite et les débiles paranoïaques de l’anticommunisme primaire), enfin à l’extérieur, c’était la promesse d’une investigation respectable et mesurée. Ce fut d’ailleurs Robert Kennedy qui proposa à Earl Warren de prendre la tête de cette commission sur l’assassinat de son frère mais devant le refus du président de la Cour suprême, LBJ s’est lui-même chargé de le convaincre. Les enregistrements d’une conversation téléphonique entre le 36e président des Etats-Unis et le sénateur Robert Russell ont permis de révéler le stratagème: après avoir essuyé plusieurs refus de Warren, LBJ le convoqua dans le Bureau Ovale pour lui raconter ce que Hoover lui avait dit à propos d’un petit incident à Mexico...
Face à d’aussi sérieuses menaces de détérioration d’une situation pouvant déboucher sur un conflit atomique (qui pouvait coûter la vie à 40 millions d’américains en une heure, dixit Johnson), un Earl Warren en colère s’est écrié en quittant le bureau présidentiel “je ne peux pas refuser, je ferais tout ce que vous dites”...
LBJ-Russell 11-29-63, 2nd call

So What
Lundi 12 août 2002 à 01h32 #4820 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-11 01:03, Teigne warreniste a écrit: Certains entrevoyaient même Garrison sur un ticket Wallace-Garrison pour une éventuelle présidentielle...

Pur ragot spéculatif rapporté par “False Witness” de Patricia Lambert. Mais si cela est vrai, les preuves doivent être faciles à fournir... où sont-elles ?

Ce livre dont je ne doute pas qu’il renferme quelques informations véritables a été rudement contesté par les défenseurs de Garrison dont Bill Davy et Oliver Stone qui n’ont pas hésité à le traiter d’ouvrage diffamatoire. N’ayant pas lu le livre, il m’est difficile de juger mais je crains que la réalité n’était ni aussi rose, ni aussi noire que le manichéisme des uns ou des autres voudrait nous la conter...
Action alerts par le CTKA
False Witness: Aptly Titled par Jim DiEugenio and Bill Davy

Citation: Personellement, je n'écarte pas définitivement la possibilité qu'Oswald ait pû agir dans le contexte d'une "conspiration" pro-Cubaine...

:-) Mort de rire... Bobo comme Ozzie, si on vous avez pas, il faudrait vous inventer...
Vous êtes sûr à 120% que c’est Ozzie la malice qui a manigancé toute l’embrouille en solo mais au fond de vous-même, vous pensez que tout ça, c’est d’abord la faute à Castro et aux Popovs !!!

Ouille ouille ouille, un peu dur à tenir comme position :-D

Citation: Vous pouvez toujours lui écrire pour lui demander s'il est l'assassin du Grassy Knoll, je sens qu'il va apprécier...

Pourquoi pas ? c’est une idée mais y’a pas son mail... "Hi Jack the L, why had you killed Jack the K ?" :-]

Est-ce que c’est le bon gus et la bonne adresse au moins ? Sources ?

Teigne warreniste
Lundi 12 août 2002 à 03h04 #4822 Modification de ce message Citer ce message
Vous seriez surpris d'apprendre que de nombreux témoins sont listés au bottin téléphonique, par exemple: Robert Oswald vit à Wichita Falls (Texas), Amos Euins à Mesquite (Texas), Ruth H. Paine à St-Petersburg (Floride)...

Mais j'ai une forte envie de contacter Denis Morissette, c'est une de ses spécialités de téléphoner à des gens comme Lawrence pour leur demander s'ils ont tué Kennedy... ;-)

Bourdon David
Lundi 12 août 2002 à 03h12 #4823 Modification de ce message Citer ce message
D'ailleurs que fait t-il maintenant lawrence?
Pompiste ? ou vends t-il des voitures malgré son super c-v bidon ...
A moins qu'à partir du 22 nov 63 il soit soudain devenus riche ... :->

Teigne warreniste
Lundi 12 août 2002 à 03h23 #4825 Modification de ce message Citer ce message
Pour moi, il est évident à 100% que c'est Ozzie qui a tué Kennedy... Mais a-t-il été poussé à faire ce geste par quelqu'un???

Pour moi, la question "Ozzie a-t-il été l'instrument de la vengeance de Castro?" reste ouverte... Et j'ai hâte que le régime Castro disparaisse pour qu'on puisse enfin mettre la main sur les archives de la DGI avant qu'il ne soit trop tard... 2050, c'est pour bientôt!!! :-D

Teigne warreniste
Lundi 12 août 2002 à 03h40 #4829 Modification de ce message Citer ce message
D'ailleurs que fait t-il maintenant Lawrence?
Pompiste ? ou vends t-il des voitures malgré son super c-v bidon ...
A moins qu'à partir du 22 nov 63 il soit soudain devenus riche ... :->

Plutôt que me poser la question contactez le, son adresse et son numéro de téléphone ont été publiés dans un post précédent...

Jack A. Lawrence
1903 Lincoln Ave
Saint Albans, WV 25177-3120
Home: (304) 727 - 8104

Jack A. Lawrence semble un gars qui n'a rien à cacher, puisque qu'il est au bottin téléphonique et qu'il habite la même région depuis plus de 40 ans...

La Virginie de l'Ouest était traditionellement le pays des charbonnages et fut pendant longtemps un des États les plus pauvres des États-Unis...

Bourdon David
Lundi 12 août 2002 à 03h57 #4830 Modification de ce message Citer ce message
Wahou!!!
Trés cultivé pour un méchant.
Tu connais même l'économie de chaque état!!!
J'arréte je vais te faire rougir :-)

Teigne warreniste
Lundi 12 août 2002 à 14h12 #4831 Modification de ce message Citer ce message
En parlant du livre de Patricia Lambert, So What a dit: "Ce livre dont je ne doute pas qu’il renferme quelques informations véritables a été rudement contesté par les défenseurs de Garrison dont Bill Davy et Oliver Stone qui n’ont pas hésité à le traiter d’ouvrage diffamatoire".

Oliver Stone... toute une référence!!!! Son film en soi est de la diffamation, et c'est pour ça qu'il a changé le nom réel de bien des personnages...

Stone a eu l'idée de faire un film sur Kennedy au cours d'un voyage à La Havane en 1988, quelqu'un lui avait remis une édition de "On the Trail of the Assassins" et suggérer de le lire... Trois ans plus tard, Stone accouchait de son "JFK"...

KAISOU
Lundi 12 août 2002 à 16h46 #4832 Modification de ce message Citer ce message
En attendant il me semble qu aujourd hui 9 americains sur 10 croient a un complot...si ca n'est pas un beau plebiscite pour Warren et ses amis ca y ressemble tellement ce rapport fut convaincant..

Bourdon David
Lundi 12 août 2002 à 18h20 #4833 Modification de ce message Citer ce message
D'accord avec motre amis sympathique Kaisou !!!
En plus pourquoi l'état aurais dépensé des millions de dollars aux contribuables ???
Pourquoi faire une enquête qui dura des mois puisque tout le monde disait que c'était oswald ....eux même en doutaient? :-D
Je voulait pas dire que Warren était con je voulait dire que c'était un MENTEUR !!!!:p

KAISOU
Lundi 12 août 2002 à 20h29 #4838 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-08-12 18:20, Bourdon David a écrit: D'accord avec motre amis sympathique Kaisou !!! En plus pourquoi l'état aurais dépensé des millions de dollars aux contribuables ??? Pourquoi faire une enquête qui dura des mois puisque tout le monde disait que c'était oswald ....eux même en doutaient? :-D
Je voulait pas dire que Warren était con je voulait dire que c'était un MENTEUR !!!!:p

La raison d'etat prime sur toute autre considération David... :-]
Peut etre n'a t il fait qu obeir a des consignes, voire a des ordres...

Teigne warreniste
Lundi 12 août 2002 à 22h58 #4839 Modification de ce message Citer ce message
Avant 1492, 99.9% des habitants de la Terre croyaient que la Terre était plate comme une galette... Ceux qui croyaient le contraire étaient brûlés ordinairement sur le bûcher... comme "hérétiques".

Que 90% des gens croyent que quelque chose soit vraie, ça ne prouve pas pour autant que cette chose est vraie...

KAISOU
Lundi 12 août 2002 à 23h11 #4840 Modification de ce message Citer ce message
Sauf qu'avant 1492 les gens n'avaient guere les moyens de se forger une quelconque opinion..Ce qui n'est plus le cas aujourd hui.. :-)

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Les assassins de Kennedy Richard H. Popkin Les assassins de Kennedy Thomas Buchanan Comment ils ont tué Kennedy Michaël Eddowes Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein L'homme qui crut tuer Kennedy Pierre Gosset, Renée Gosset Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...