Castro, l'infidèle
Serge Raffy
Prix: 26.60 €
Ces Grands Discours qui ont fait le siècle
Olivier Cabarrot
Prix: 21.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Dominici non coupable

6 messages

William
Dimanche 4 août 2002 à 23h51 #4726 Modification de ce message Citer ce message
Depêche A. P


Affaire Dominici: cinquante plus tard, le petit-fils de Gaston demande toujours la révision de son procès

PARIS (AP) - Il y a 50 ans, dans la nuit du 4 au 5 août 1952, un couple de touristes britanniques et leur petite fille étaient assassinés à Lurs, dans les Alpes de Haute-Provence: un demi-siècle plus tard, "l'affaire Dominici" garde ses secrets et la famille du patriarche Gaston Dominici espère toujours réhabiliter sa mémoire.

Cette nuit-là, il y a cinquante ans, Jack Drummond, un scientifique britannique, et son épouse Ann, accompagnés de leur fille de dix ans, Elizabeth, s'arrêtent en bordure d'un chemin, à 170km de la ferme des Dominici, la Grand'Terre, afin d'y passer la nuit. Au même moment, la fête bat son plein dans la demeure des Dominici où la famille s'est réunie avec des voisins pour célébrer la fin des moissons.

Le corps de la petite fille sera découvert au petit matin par Gustave Dominici, 34 ans, fils de Gaston. A quelques dizaines de mètres de là, gisent les parents, eux aussi assassinés.

Dépêchée sur les lieux, la gendarmerie de Forcalquier découvre la crosse brisée d'une carabine de guerre. Les expertises balistiques permettent de déterminer qu'il s'agit de l'arme du crime. A la vue de la carabine, Gustave blêmit, mais n'avouera rien.

Soupçonné, il finira par accuser son père, un vieux bonhomme colérique de 75 ans, et affirme que son frère aîné Clovis est au courant de l'affaire. Ce dernier confirme. Arrêté, Gaston Dominici avoue le crime, raconte sa version des faits, avant de se rétracter et d'affirmer qu'il a agi de la sorte pour protéger le véritable meurtrier, son fils Gustave. Dès lors, il n'aura de cesse de clamer son innocence.

Lors d'une confrontation entre père et fils, qui aura lieu un an et demi après le triple meurtre, Gustave rétracte les accusations qu'il avait portées contre son père. Clovis les maintient. Et l'enquête conclut à la culpabilité de Gaston Dominici.

Après près de deux ans et demi d'instruction et douze jours d'un procès mouvementé, auquel assiste l'écrivain Jean Giono qui en tire un livre, "Notes sur l'affaire Dominici", la cour d'assises de Digne condamne le vieil homme à mort le 28 novembre 1954.

En 1957, le président de la République René Coty commue la peine en travaux forcés à perpétuité. Trois ans plus tard, en 1960, le général de Gaulle lui accorde la grâce complète et il recouvre la liberté. Gaston Dominici décède à Digne en 1965, âgé de 88 ans.

Depuis lors, dans ce qui reste une des grandes énigmes judiciaires du siècle, sa famille n'a eu de cesse de demander la révision du procès. Le petit-fils du patriarche, Alain Dominici, a sollicité cette révision à quatre reprises. Sans succès. La prochaine va être déposée sur le bureau du nouveau ministre de la Justice, Dominique Perben.

L'avocat du petit-fils de Gaston Dominici, Me Gilbert Collard explique au "Figaro", dans son édition de samedi, qu'il "avait déjà tenté une démarche auprès du précédent Garde des Sceaux, Marylise Lebranchu, lorsqu'elle avait rouvert le dossier Seznec. Mais elle ne nous a même pas répondu", dénonce-t-il. "J'espère donc que Dominique Perben sera plus attentif à notre demande".

Interrogé par "France-Soir", Alain Dominici affirme qu'il sait "que (son) grand-père ne peut pas être coupable". "Je lutte contre un système judiciaire qui n'est pas à la hauteur", confie-t-il pour expliquer son combat. "Ce n'est pas moi la victime de l'affaire Dominici, pas moi qui ai perdu mon honneur, c'est mon grand-père", renchérit-il. "Des gens ont traîné son nom dans la boue, sans rien savoir. Ce qui a été fait ne pourra jamais être défait".

KAISOU
Vendredi 16 août 2002 à 19h51 #4937 Modification de ce message Citer ce message
Encore une affaire bien obscure que celle ci..

Bourdon David
Lundi 19 août 2002 à 15h12 #5032 Modification de ce message Citer ce message
Des affaires étrange et non élucidée il y en à la pelle .
Les plus célébres :
Dills ,l'affaire Grégory, Les disparus de Mourmelon, Seznec ......

KAISOU
Lundi 19 août 2002 à 15h14 #5034 Modification de ce message Citer ce message
Elisabeth Cons-Boutboul, qui malgre les tres tres fortes presomptions qui pesent sur elle n'a jamais avoué avoir fait tuer son gendre..

Donkan
Lundi 3 janvier 2005 à 13h17 #12430 Modification de ce message Citer ce message
Voyez le site www.affaire-grégory.com, riche d'informations sur notre justice

hmoderne
Lundi 3 janvier 2005 à 21h40 #12436 Modification de ce message Citer ce message
C'est vrai qure William pense que ce sont les services secrets des pays de l'est qui ont fait le coup...
même si l'interprétation de jean gabin était supérieure à celle de michel serrault...

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Mort d'un président William Manchester John Fitzgerald Kennedy - Le second complot Mattew Smith Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein Le courage dans la politique John F. Kennedy Les assassins de Kennedy Richard H. Popkin Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...