John et Robert Kennedy
Frédéric Lecomte
Prix: 22.80 €
Le plus grand salaud d'Amérique
Anthony Summers
Prix: 21.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Et les Kennedy???

20 messages

Morel
Vendredi 26 juillet 2002 à 23h49 #4489 Modification de ce message Citer ce message
Il y a quelque chose que je ne comprend pas. Pourquoi les "Kennedy" n'ont pas fait plus de bruits, de pressions, ...pour obtenir les documents.
On assassine un frère, un mari, un fils bien aimé,...et on ne réagit presque pas. Vous ne trouvez pas cela bizarre.
:-)

So What
Samedi 27 juillet 2002 à 00h28 #4490 Modification de ce message Citer ce message
Une enquête publique aurait ouvert la boite de Pandore et c'en aurait été fini des ambitions politiques de Bobby, de Teddy, voire du moindre membre de la famille.

Même s'il avait accédé à la présidence en 69, je ne crois pas que Bobby se serait risqué à réouvrir le dossier. Il en avait fait une vague promesse devant un parterre d'étudiants mais il est bien connu que lors d'une campagne électorale, les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent...

Morel
Samedi 27 juillet 2002 à 00h45 #4492 Modification de ce message Citer ce message
Cette partie de réponse est intéressante, mais ne me semble pas assez précise.
Les autres "Kennedy" n'avaient pas besoin de le dossier JFK soit réouvert pour être sali. Quelques soient les frères, ils ont tous eux quelques choses sur les cornes. Donc votre réponse me parait incomplète. Je pense qu'il y a autre chose, mais quoi?
:^}

So What
Samedi 27 juillet 2002 à 01h04 #4495 Modification de ce message Citer ce message
Dans les sixties et le début des seventies, le grand public était loin de se douter que la CIA s'était entendu avec la Mafia pour assassiner Fidel Castro. Ce n'est quà la suite du scandale du Watergate et de la démission de Nixon que le déballage a commencé...

De même pour les Kennedy, ce n'est qu'à la fin des années 70 que les langues ont commencé à se délier. Du vivant de Bob, on ne parlait pas comme ça des relations de Jack avec Sam G ou des vieilles relations de papa...

Teigne warreniste
Samedi 27 juillet 2002 à 01h23 #4496 Modification de ce message Citer ce message
Il me semble que le pêgreux Johnny Roselli avait dévoilé au journaliste Jack Anderson les projets conjoints CIA-Mafia (ZR-Rifle) pour assassiner Castro dès 1968...

La CIA avait finalement surévaluée la capacité du crime organisé américain a mettre à exécution des projets d'assassinat... Too bad !

Morel
Samedi 27 juillet 2002 à 16h18 #4515 Modification de ce message Citer ce message
Il y avait un accord entre la CIA et la mafia pour Castro. Est-il déraisonnable de penser que le même accord aurait pu avoir lieu pour JFK???

Teigne warreniste
Samedi 27 juillet 2002 à 16h41 #4517 Modification de ce message Citer ce message
Non, parce que les actions de la CIA contre Cuba étaient supervisées par le Special Group Augmented dont faisait partie, entre autre, Bob Kennedy. C'est ce "groupe" qui contrôlait les activités d'Opération Mongoose...

payoulo
Samedi 27 juillet 2002 à 21h50 #4528 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-07-27 16:18, Morel a écrit: Il y avait un accord entre la CIA et la mafia pour Castro. Est-il déraisonnable de penser que le même accord aurait pu avoir lieu pour JFK ???

La CIA en tant qu'instituion, je ne pense pas. Cependant, des membres de la CIA qui agissent de leur côté en collusion avec la mafia, des milliardaires texans... est une idée qui me paraît plausible.

Teigne warreniste
Samedi 27 juillet 2002 à 22h00 #4529 Modification de ce message Citer ce message
Non, ce ne sont pas des "membres isolés" de la CIA qui ont fait alliance avec la Mafia... La CIA croyait vraiment que l'Outfit avait véritablement la volonté et la capacité d'éliminer Castro. L'opération s'appelait ZR/Rifle et fut intégrée, après la Baie des Cochons, sous les Kennedy, à l'opération Mongoose....

Je ne crois pas, non plus, que l'assassinat de JFK soit un blowback ou une séquelle, de l'alliance CIA-Mafia.

Morel
Samedi 27 juillet 2002 à 23h13 #4531 Modification de ce message Citer ce message
Je ne pense pas non plus que l'assassinat de JFK soit le résultat d'une mésentente entre la CIA et mafia.
Je pense à autre chose.
Les nations ont toujours besoin de mystères, de mythes,...La famille Kennedy est devenu un des mythes des USA. Un mythe bien mal placé.
Il s'agit d'une famille proche de la mafia, avec tout ce que cela entraine.
Une théorie supplémentaire serait de penser que la famille Kennedy est au courant de la vérité pour l'assassinat de JFK, et que certains de ces membres n'y seraient pas étranger.
Cela pourrait expliquer pourquoi ils n'ont jamais essayé officiellement de savoir. Cela expliquerait pourquoi le gouvernement ne donne pas accès au reste des documents.
Attention, je ne dis pas que la famille a organisé le crime, mais cela en arrangeait plus d'un.

payoulo
Samedi 27 juillet 2002 à 23h22 #4532 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-07-27 22:00, Teigne warreniste a écrit: Non, ce ne sont pas des "membres isolés" de la CIA qui ont fait alliance avec la Mafia... La CIA croyait vraiment que l'Outfit avait véritablement la volonté et la capacité d'éliminer Castro. L'opération s'appelait ZR/Rifle et fut intégrée, après la Baie des Cochons, sous les Kennedy, à l'opération Mongoose... Je ne crois pas, non plus, que l'assassinat de JFK soit un blowback ou une séquelle, de l'alliance CIA-Mafia.

Je suis tout à fait d'accord avec vous au sujet de l'opération mangoose. Quand je parlais de collusion entre certains membres de la CIA et de la mafia, c'était pour l'assassinat de Kennedy.

payoulo
Samedi 27 juillet 2002 à 23h35 #4533 Modification de ce message Citer ce message
Morel, quand je dis "collusion", cela ne signifie pas "mésentente" mais "entente secrète au préjudice d'un tiers" (Petit Robert). Il me semble que certains agents de la CIA avaient de bonnes raisons de se venger sans pour autant agir dans le cadre de leur institution. Par ailleurs, je pense que l'assassinat de Kennedy a plutôt desservi qu'arrangé ses proches.
A mon avis, mais je me trompe peut-être, si la famille n'a jamais essayé d'en savoir plus sur le crime, c'est justement pour éviter de briser le mythe qu'était devenu JFK.

Teigne warreniste
Samedi 27 juillet 2002 à 23h59 #4534 Modification de ce message Citer ce message
À Conspiracyland, toutes les hypothèses sont bonnes...Ozzie doit être mort de rire dans sa tombe...

So What
Dimanche 28 juillet 2002 à 00h24 #4535 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-07-27 01:23, Teigne warreniste a écrit: Il me semble que le pêgreux Johnny Roselli avait dévoilé au journaliste Jack Anderson les projets conjoints CIA-Mafia (ZR-Rifle) pour assassiner Castro dès 1968...

Il ne me semble pas qu'à cette époque, Richard Helms ait confirmé... ;-)

Citation: La CIA avait finalement surévaluée la capacité du crime organisé américain a mettre à exécution des projets d'assassinat... Too bad !

Faut croire que l'Agence était bien mal renseignée: question flingage de V.I.P's, Ozzie plus fort que Roselli ! :-D

Teigne warreniste
Dimanche 28 juillet 2002 à 03h43 #4539 Modification de ce message Citer ce message
Jack Anderson était à l'origine d'une théorie qui voulait que Castro ait ordonné l'assassiant de JFK en rétorsion aux projets d'assassinat US. L'assassinat de JFK aurait été un blowback à ZR/Rifle...

Le HSCA s'est même senti obligé d'enquêter à ce sujet...

So What
Dimanche 28 juillet 2002 à 18h15 #4548 Modification de ce message Citer ce message
Jack Anderson ne s'était pas trompé mais vous l'auriez traité de guignol si son enquête n'avait pas été confirmée par les révélations du Church Committee et du Rockefeller Committee. ;-)

Expliquez moi plutôt pourquoi l'Agence a-t-elle toujours et jusqu'à maintenant, nié et caché les liens plus ou moins étroits que JM WAVE, la station de Miami, entretenait en 1963 avec le DRE (Directorio Revolucionario Estudiantil) ?

L'agent traitant s'appelait George Joannides alias "Howard"...

[ Lien Web ]

Teigne warreniste
Dimanche 28 juillet 2002 à 19h50 #4550 Modification de ce message Citer ce message
La DRE, ce n'est pas la Mafia à ce que je sache...

So What
Lundi 29 juillet 2002 à 00h29 #4556 Modification de ce message Citer ce message
Ah ça d’accord, c’est bel et bien d'abord JM Wave qui entretenait de fructueux contacts avec Crime Inc... ;-)

Le DRE, c’est le troisième larron: les gusanos, autrement dit les exilés cubains.
Le DRE était “peut-être le plus militant et le plus profondément motivé“ ("perhaps the most militant and deeply motivated") de toutes les organisations d’exilés cubains cherchant à renverser Castro depuis la révolution de 59, selon les propres mots d’un éminent analyste de la CIA. Parmi les membres du DRE se trouvaient de nombreux combattants humiliés à la Playa Giron...
Directorio Revolucionario Estudiantil (DRE) Cuban Student Directorate
by Jefferson Morley


Le 6 novembre 1962, six jours après l’heureux aboutissement de la Crise des Missiles, l’Evening Star faisait sa Une avec de nouvelles révélations sur Castro et Cuba: d’après les exilés cubains (renseignés par des compatriotes sur place), tous les missiles n’avaient pas été découverts lors de la crise et il restait des missiles cachés dans des grottes ainsi que plusieurs sites de lancement camouflés autour de l’Ile. Le 12 novembre, Luis Fernandez Rocha, membre du DRE, répétait ces accusations à le télévision, détaillant que les missiles étaient cachés dans la vallée de Yumuri, les collines de Camaguey et dans la province de La Havane.
JFK ne s’y trompa pas, il ne trouva guère plausible ces allégations et confia à ses conseillers que “les réfugiés essaient naturellement de construire une histoire pour forcer une invasion de Cuba” ("The refugees,are naturally trying to build up the story in an effort to get us to invade [Cuba].") Et il ordonna fermement à la CIA de faire cesser ces déclarations et d’un peu mieux contrôler ces groupes de réfugiés cubains...

Helms prit contact avec le Directario pour faire stopper cette propagande mais adoucit ses réprimandes en lui affectant un nouvel agent traitant: le colonel George Efythron Joannides à la place du sergent Ross Crozier.

En août 1963, la section du DRE de New Orléans eut de nombreux contacts avec un bien curieux individu, apparemment pro-castriste, nommé Lee Harvey Oswald. Carlos Bringuier fit son rapport à sa direction à Miami qui lui ordonna de lui faire face, de le provoquer, de le presser de questions, d’en parler à la presse, de faire organiser un débat médiatique... Ca tombait bien, Bringuier avait un ami à WDSU, William K. Stuckey. Une fois l’arrangement conclu, José Antonio Lanuza, fit parvenir à Bringuier un dossier sur le background d’Ozzie qui pouvait dès lors (et allait) constituer l’essentiel de leur conversation radiophonique...
Debate between Lee Harvey Oswald, and Ed Butler and Carlos Bringuier

Après l’assassinat de JFK, Juan Manual Salvat, directeur du DRE, édita un une édition spéciale de “Trinchera” (journal du DRE), avec un article en anglais intitulé “Les assassins présumés” sous les photos de Lee H.O. et de Fidel C... Le texte consistait essentiellement en une reproduction des lettres de Bringuier adressées au DRE de Miami concernant les activités d’Oswald et du FPCC. Puis le 25 novembre, José Lanuza fut interrogé par l’agent du FBI Jim O’Connor et développa l’hypothèse que Castro était le véritable commanditaire de l’attentat...

Mais Hoover ne voulut pas l’entendre de cette oreille: Oswald était l’unique assassin, circulez, y’a rien à voir !

D’après Ross Crozier, le prédécesseur de Joannides, le DRE nourrissait un grande animosité envers JFK. La Baie des Cochons, la Crise des Missiles... en fait, les militants du DRE en étaient arrivés à un point où ils détestaient encore plus Kennedy que Castro...

Lors de toutes les commissions d’enquêtes sur l’assassinat de JFK, Richard Helms n’a jamais évoqué les contacts que la CIA entretenait avec le DRE en 1963. Mieux: lors des investigations du HSCA, R. Helms assigna à G. Joannides himself, la tâche de seconder le comité afin de déminer les questions sensibles pouvant être posées par les enquêteurs...

Ce n’est qu’à la suite de déclassifications obtenues en 1998 grâce au JFK Act qu’a pu être connue la mission qu’exercait Joannides auprès du DRE en 1963. Malheureusement, l’essentiel du dossier avait été prélevé et a donc disparu...
Notons tout de même cette réflexion qu'eut alors Robert Blakey, l'ancien membre directeur du HSCA: "Si j'avais su le rôle de Joannides, je n'aurais pas manqué de le faire interroger sous serment" ( "If I had known then what Joannides was doing in 1963, I would have demanded that the agency take him off the job [of responding to committee inquiries], I would have sat him down and interviewed him. Under oath."). Dire que lors des investigations, Blakey rencontrait Joannides quasiment tous les jours...


Le DRE avait toujours de bons plans en réserve pour attaquer Cuba mais pourtant, le DRE a bel et bien été dissous en 1966...

D’après Ray et Mary Lafontaine, Juan Salvat a passé six jours à Dallas au début du mois d’octobre 1963, ce qui provoqua l’intérêt du FBI. D’après les deux militants interrogés par le Bureau, Salvat y a rencontré à plusieurs reprises, un armurier local fervent de l’extrême droite, John Thomas Masen. A cette époque, seules deux boutiques à Dallas vendaient des cartouches pour Mannlicher-Carcano: celle de Masen en faisait bel et bien partie...

Miami New Times: Revelation 19.63 by Jefferson Morley

Morel
Vendredi 2 août 2002 à 22h11 #4673 Modification de ce message Citer ce message
Il y a beaucoup de candidat à l'assassinat de ce bon JFK. N'oublions pas sa famille. J'aurais été sa femme, je n'aurai pas apprécié de me faire tromper autant de fois.
Mais cela ne veut rien dire, si ce n'est que JFK avait bien plus d'ennemis que d'amis

Teigne warreniste
Samedi 3 août 2002 à 16h15 #4685 Modification de ce message Citer ce message
Pourtant, il a été pleuré par quelques millions d'Américains...

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: L'affaire Kennedy Thierry Lentz Citizen Hughes: L'Homme qui acheta l'Amérique Michael Drosnin Portrait de Lee Oswald Robert Oswald John F. Kennedy Claude Moisy Enquêtes sur l'assassinat d'un président Thierry Lentz Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...