Avec le recul
Robert McNamara
Prix: 20.28 €
Lee Harvey Oswald - Pour une place dans l'Histoire
Pierre Nau
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Télé: La mafia à Hollywood

1 message

So What
Samedi 25 mai 2002 à 18h44 #4087 Modification de ce message Citer ce message
Sur la 5 ce week-end :

Diffusion le samedi à 20h45 (câble et satellite) et le dimanche à 16h05 (hertzien).

La mafia à Hollywood

"La mafia à Hollywood" dévoile l'importance de la mainmise de l'organisation du crime sur le monde du cinéma, et la façon dont elle s'en est servie comme tremplin politique...

Hollywood cultive les paradoxes. Sans l'aide de l'un des membres influents de la mafia, Al Pacino n'aurait sans doute jamais interprété le rôle de Michael Corleone dans Le Parrain, le film de Francis Ford Coppola qui dénonce les méthodes du syndicat du crime.

A l'époque, l'acteur est sous contrat avec la MGM, qui refuse de le "prêter" à la Paramount. Robert Evans, le producteur du film, se tourne alors vers un avocat, le lien de la pègre de Chicago avec le monde du cinéma : Sydney Korshak.

Soudain, la construction du grand hôtel MGM à Las Vegas prend du retard à cause de grèves surprises... Korshak propose à la major d'y mettre fin et, dans la journée même, Al Pacino signe son contrat pour Le Parrain !

Cette anecdote illustre à merveille trois paramètres qui régissent Hollywood dans les décennies d'après-guerre. Ainsi, l'industrie du cinéma est, depuis la fin de la prohibition, une source importante de revenus pour la mafia ; pour préserver la paix sociale, les patrons de studios sont prêts à tout ; on ne fait rien à Hollywood sans l'accord de deux personnages influents liés au syndicat du crime, Sydney Korshak et Lew Wasserman.

Ce dernier, président de la MCA (Music Corporation of America), organisation infiltrée par la mafia, a permis autrefois à un jeune inconnu de devenir acteur : Ronald Reagan. Celui-ci, devenu président du syndicat des acteurs, va permettre en 1946 à son mentor de se lancer avec la MCA dans la production de films, au mépris de la loi qui l'interdit. Car la mafia a très vite compris que le contrôle des syndicats lui permettra de faire pression sur les patrons de studios.

En commençant dans les années 30 par placer ses hommes à la tête du syndicat des techniciens, elle finira, dans les années 70, par contrôler presque tous les grands studios. Mais, lorsque les autorités fédérales commencent à mettre le nez dans ses affaires, dans les années 80, la pègre privilégie une autre stratégie, résumée ainsi en 1969 par un enquêteur du gouvernement : "La mafia placera un jour un homme à la Maison Blanche, et il ne le comprendra qu'au moment où il devra payer l'addition." L'ascension de l'acteur Ronald Reagan aux plus hautes fonctions semble lui donner raison...



Y'aura peut-être un mot sur Papa Joe et sur les frasques de Jack et Bobby avec Marilyn...

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Marita, de Castro à Kennedy Marita Lorenz, Ted Schwarz Enquêtes sur l'assassinat d'un président Thierry Lentz Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein John Kennedy, un homme de bonne volonté Marcel Lecomte L'Amérique brûle James Hepburn Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...