JFK - Une jeunesse insouciante
Nigel Hamilton
Prix: 24.00 €
Ces Grands Discours qui ont fait le siècle
Olivier Cabarrot
Prix: 21.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Joe Bananas monte au paradis

9 messages

So What
Lundi 13 mai 2002 à 21h40 #3976 Modification de ce message Citer ce message
Décès d'un des parrains de la Mafia, Joseph Bonanno

TUCSON, Arizona (AP) - Le gangster Joseph Bonanno, connu sous le surnom de "Joe Bananas" pour avoir dirigé un des plus puissantes organisations mafieuses dans les années 50 et 60, est mort à l'âge de 97 ans.

Retiré en Arizona depuis 1968, Joseph Bonanno qui souffrait de graves problèmes de santé depuis plusieurs années est mort samedi des suites d'une défaillance cardiaque, a annoncé son avocat, Alfred "Skip" Donau.

A l'apogée de son pouvoir, Bonanno était à la tête d'une des cinq grandes familles du crime de New York. Le public le connaissait sous le nom de "Joe Bananas", un sobriquet qu'il détestait.

S'il reconnaissait lui-même qu'il appartenait à "la commission", qui agissait comme un conseil d'administration du crime organisé à New York et dans les plus grandes villes américaines, ce Silicien s'est toujours défendu d'avoir pris part à des activités "indignes de l'homme" comme le trafic de drogue ou la prostitution, bien que les autorités pensent le contraire.

Dans les années 60, Bonanno tomba en disgrâce en tentant de devenir le patron des patrons lors de la "Banana war", une guerre entre les différentes familles du crime qui le poussa à s'installer à Tucson.

Sa "famille" porte encore son nom, alors qu'il répétait dans son autobiographie en 1983 qu'"il n'était plus un parrain et qu'il n'y avait plus de famille Bonanno".

Même dans les années de son déclin, il ne put éviter l'attention de la justice. En 1980, les magistrats réussirent pour la seule et unique fois à le condamner pour crime, obstruction à la justice alors qu'il tentait d'empêcher un grand jury d'enquêter sur ses fils. Les preuves furent découvertes par une équipe de lutte contre le trafic de drogue qui a fouillé ses poubelles pendant des années.

Né en 1905 à Castellammare del Golfo en Sicile, Bonanno entra aux Etats-Unis illégalement via Cuba. Arrêté à de nombreuses reprises, il fut accusé dans les années 30 de transporter des armes pour le compte du célèbre Al Capone.

Sa vie fut adaptée dans plusieurs téléfilms de son vivant.


AP

[ Lien Web ]

Mafia Crime Boss Joseph Bonanno dies" (dossier Yahoo)

The Bonanno Crime Family: Men of Honour by Thomas L. Jones

_________________

He was the last survivor of an era that made history in this country.
(Salvatore "Bill" Bonanno)

KAISOU
Lundi 13 mai 2002 à 22h03 #3983 Modification de ce message Citer ce message
Paix a son ame...:d

So What
Lundi 10 juin 2002 à 23h55 #4246 Modification de ce message Citer ce message
Décidement, c’est l’hécatombe ! Voila que John Gotti vient lui aussi de passer l’arme à gauche...

Lundi 10 juin 2002
Associated Press New York :

L'ancien parrain de la mafia new-yorkaise John Gotti s'éteint.

John Gotti, une des figures de proue du crime organisé aux États-Unis, est mort lundi à l'âge de 61 ans dans un hôpital pénitentiaire de Springfield (Missouri), a-t-on déclaré à l'Associated Press de source policière.

L'ancien parrain de la mafia, qui purgeait une peine de détention à perpétuité, souffrait d'un cancer de la gorge et avait été transféré de la prison fédérale de haute sécurité de Marion (Illinois) à l'hôpital pénitentiaire de Springfield.

Gotti, qui avait bénéficié dans le passé d'une série d'acquittements, avait été condamné en 1992 à réclusion à perpétuité pour assassinats et extorsion de fonds. «Big Paul» Castellano, auquel il avait succédé en 1985 comme parrain du clan Gambino, principale famille de la mafia new-yorkaise, figurait parmi ses victimes.

Il fut pendant six ans un des principales figures du banditisme aux États-Unis. Certains commentateurs estimaient qu'il s'agissait d'un des plus grands gangsters depuis Al Capone, comparaison qui ne déplaisait pas à John Gotti.


AP.

[ Lien Web ]
Mob Boss John Gotti dies in prison hospital par Newsday.com (excellent dossier - bonnes photos)

John “The Dapper Don” Gotti par Gangster incorporated


Faut croire que les anciens parrains de New-York sont comme les tours, quand ça tombe, ça tombe par deux... :-]

_________________

I’m the boss of my family — my wife and kids at home.
(John Gotti après son acquittement en 1987)

Teigne warreniste
Mardi 11 juin 2002 à 01h11 #4247 Modification de ce message Citer ce message
C'est un complot! c'est un complot!

KAISOU
Mardi 11 juin 2002 à 22h11 #4249 Modification de ce message Citer ce message
Qui sera le prochain? :-)

Teigne warreniste
Mercredi 12 juin 2002 à 14h45 #4250 Modification de ce message Citer ce message
Tous les mafiosos vont au Paradis quand ils meurent, car ils vont à la messe le dimanche et payent régulièrement leur dîme... en bons catholiques.

Et ils ont suffisament de cash sur eux pour soudoyer Saint Pierre, le gardien des portes du Paradis...

So What
Jeudi 13 juin 2002 à 18h03 #4253 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
Le 2002-06-11 22:11, KAISOU a écrit:

Qui sera le prochain? :-)

Qui sait, la loi des séries...
Un Bonanno puis un Gambino, peut-être au tour d’un Genovese ? ;-)

Les cinq familles de New-York

[ Lien Web ]

_________________

A man who doesn't spend time with his family can never be a real man.
(Don Corleone - Le Parrain)

So What
Jeudi 13 juin 2002 à 18h50 #4254 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
Le 2002-06-12 14:45, Teigne warreniste a écrit:
Tous les mafiosos vont au Paradis quand ils meurent, car ils vont à la messe le dimanche et payent régulièrement leur dîme... en bons catholiques.

Et ils ont suffisament de cash sur eux pour soudoyer Saint Pierre, le gardien des portes du Paradis...

Il y sera en bonne compagnie...
Gotti Will Rest With Godfathers par le New-York Daily News

Paradise Club St. John’s Cemetery :
[ Lien Web ]

Pas de messe funéraire pour Johnny Boy a dit l’Eglise...
No Funeral Mass for Gotti, Church Says par le New-York Daily News

On promet pourtant du beau monde à l’enterrement...
Funeral will be a Who’s who of Gangsters par le New-York Post
Gotti Legacy: Once-Powerful Mob in Tatters par Newsday


Et maintenant le pauvre Julio, que va-t-il devenir ? :-D

[ Lien Web ]
Mob Boss John Gotti Is Dead par The Smoking Gun

_________________

This is gonna be a Cosa Nostra till I die...
(John "Johnny Boy" Gotti)

David
Jeudi 13 juin 2002 à 19h32 #4257 Modification de ce message Citer ce message
Une petite anecdote rigolote: il y a qq annees, les flics italiens on eu l'idee de mettre des micros dans les tombes des mafiofis; et ça a marché! meme mort, la famille parle au patriarche des derniers coups en date....
On se croirait dans les 'Sopranos'

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Comment ils ont tué Kennedy Michaël Eddowes Avec Kennedy Pierre Salinger L'incroyable procureur Jim Garrison Malcolm J. Diller JFK - Une jeunesse insouciante Nigel Hamilton Le procès de Dallas Frédéric Pottecher Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...