Oswald, un mystère américain
Norman Mailer
Prix: 24.00 €
L'affaire Kennedy
Thierry Lentz
Prix: 6.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Rétablissons un peu la vérité !

17 messages

François Carlier
Jeudi 23 août 2001 à 10h19 #1044 Modification de ce message Citer ce message
Bonjour à tous,
Je me présente, je m'appelle François Carlier. J'ai passé des années à étudier l'assassinat de Kennedy. Je visite ce site, et je vois pas mal de gens qui félicitent William Reymond, alors que Reymond -désolé, il n'y a pas d'autre mot - est incompétent et malhonnête ; il ment et trompe ses lecteurs. Je ne cherche pas à être mal poli, mais en restant très posé, il faut bien appeler les choses par leur nom. Mais je n'accuse pas en l'air, je prouve. Vous pouvez lire mon journal sur l'affaire JFK sur mon site web :
[ Lien Web ]
[ Lien Web ]
[ Lien Web ]
Le numéro 2 parle de Reymond et de son bouquin.
Ma page sur JFK est en construction (loin d'être finie) :
[ Lien Web ]

Vous pouvez également lire les erreurs et autres élucubrations de William Reymond concernant l'affaire Dominici, de Lurs, en 1954, sur le site :
[ Lien Web ]

Mais je serai bref, et je ne poserai qu'une question à Reymond et à l'assemblée :
OUI ou NON, pensez-vous que le film de Zapruder soit authentique? Qui, ici, ose déclarer que le film de Zapruder est un faux? C'est une question précise. Ne tournons pas autour du pot.
Moi, je dis que le film de Zapruder est vrai et authentique. Qui osera débatre sur ce sujet avec honnêteté?

au plaisir de lire vos réponses.

François Carlier
F-Carlier@wanadoo.fr

Teigne warreniste
Jeudi 23 août 2001 à 14h15 #1045 Modification de ce message Citer ce message
Ceux qui déclarent que le film Zapruder est un faux, sont les mêmes qui déclarent que les backyard photos sont truquées ou que les photos et radiographies de l'autopsie sont trafiquées...

À chaque fois qu'une évidence ne fait pas l'affaire de la partie "complotiste", ces derniers nient les évidences, particulièrement quand elles sont compromettantes pour leur point de vue.

William
Jeudi 23 août 2001 à 16h24 #1046 Modification de ce message Citer ce message
Chers amis, chers ennemis,

nous voici donc au grand complet. Il y avait méchant boris ( qui il faut le reconnaitre est loin d'être une teigne ) et maintenant voici François Carlier et ses amis du cercle zétetique. Pour en avoir longuement discuté avec Thierry LENTZ qui lui aussi s'est retrouvé confronté, bien plus que moi et de manière effrayante, aux stratégies de harcelement du personnage, j'adopterais moi-même une stratégie de boycott. Ce boycott n'a rien a voir avec ses certitudes dans l'affaire JFK, j'ai,je le redis, des amis dans le groupe des Warrenistes et j'en remercie quelques uns dans mon livre. C'est juste que je ne discute pas avec les gens malhonètes, dangereux voire déséquilibrés. Et je sais que nous sommes nombreux, défenseurs de la conspiration ou de la commission Warren a avoir adopté cette défense face aux excès d'un personnage incontrolable.
Une dernière une chose, elle concernce l'affaire Dominici, qui est une affaire qui pour des tas de raisons me tient particulièrement à coeur. Je maintiens chaque mot et chaque accusation écrit dans mon livre et prononcés durant les 180 conférences faites à ce sujet, y compris celle contre l'enquête du juge Carrias. Son travail étant remis en cause, je comprends qu'il publie une opinion divergente sur internet même si elle ne tient pas une seconde l'analyse des faits. Il m'arrive parfois de discuter avec le juge Carrias et je pense pouvoir dire que nous avons des rapports courtois et en tout cas marqué de respect. Comme je lui ai déja dit, je ne remet en question ni son honneté ni son humanité. Il s'est retrouvé sans trop d'expérience au milieu d'une affaire dépassant le cadre judiciaire. Personne ne peut le blamer et ce ne n'est pas mon attention.
Merci de votre compréhension et pour ceux et celles qui m'ont déja envoyé des e-mail de votre soutien.

William Reymond

Teigne warreniste
Jeudi 23 août 2001 à 18h30 #1047 Modification de ce message Citer ce message
C'est vrai que la partie du "Complot" refuse souvent le débat... Et je me demande dans ce débat qui est malhonnête et a recours à l'insulte comme argument...

_________________
Where is the beef?

François Carlier
Jeudi 23 août 2001 à 20h29 #1050 Modification de ce message Citer ce message
C'est du pur William Reymond.
Je ne suis pas étonné par la réponse de William Reymond, qui refuse de répondre. Ce n'est pas étonnant ; il n'a pas d'argument, sinon ses mensonges, alors il fuit. Il m'a toujours fui. Tant pis pour ceux qui auraient bien voulu avoir un débat. William Reymond préfère les gens qui le félicitent sans avoir étudié le dossier. Il n'aime pas les gens qui ont l'esprit critique. Mais je le redis publiquement ici : Reymond prétend que le film de zapruder a été truqué. C'est idiot, c'est faux. Il prétend avoir vu le vrai film ; c'est un mensonge. Que ceux qui ne me croient pas vérifient eux-mêmes.

François Carlier
(un zététicien, contrairement à Reymond)

François Carlier
Jeudi 23 août 2001 à 21h37 #1051 Modification de ce message Citer ce message
Re-bonsoir,
Juste un petit message, pour ceux qui veulent s'informer sur la question de l'authenticité du film de Zapruder. Je recommande le site de Clint Bradford. Bradford est lui-même un chercheur qui croit au complot, et critique le rapport Warren, mais ce n'est pas pour cela qu'il croit à n'importe quoi.

son site sur JFK :
[ Lien Web ]

sa page sur l'authenticité du film de Zapruder :
[ Lien Web ]

A vous de vous faire votre propre opinion.

François Carlier

Milon
Jeudi 23 août 2001 à 21h46 #1052 Modification de ce message Citer ce message
Concernnant Le film de Zapruder je ne peux rien répondre pour la simple et bonne raison que je n'y connais pratiquement rien dans l'affaire Kennedy. les livres lus, le film de Stone, les sites internet ne me permettent pas de me faire une opinion. Ce que je regrette, c'est de ne pas savoir assez l'anglais pour pouvoir consulter les sites dans cette langues et surtout de voir ce rapport Warren. Merci de continuer à débattre, ce qui me permettra, peut-être de me mettre dans un camp.

Teigne warreniste
Vendredi 24 août 2001 à 03h53 #1055 Modification de ce message Citer ce message
Le rapport est un peu dépassé, il faudrait qu'il soit mis à jour, à la lumière de ce que l'on sait maintenant... Mais dans l'ensemble ses conclusions sont bonnes

François Carlier
Vendredi 24 août 2001 à 19h39 #1062 Modification de ce message Citer ce message
Lettre ouverte à William Reymond.

Monsieur Reymond, en réponse à votre petite intervention sur ce site me concernant, je tiens à mettre les choses au clair publiquement.
J'ai rencontré Monsieur Thierry Lentz en 1996, à Lille, à l'occasion d'une de ses conférences. À l'époque, j'étais encore de ceux qui croyaient à la thèse du complot, et je faisais donc partie des critiques du rapport Warren, suivant, en cela, des gens qui m'avaient influencé à mes débuts, tels que David Lifton. C'est donc en ami que j'ai contacté Thierry Lentz, et il a accepté de discuter avec moi. Puis, nous avions échangé par courrier quelques messages. Je lui ai prêté la cassette vidéo "Best evidence", qu'il a visionnée avec intérêt et m'a rendue, et j'ai même ramené pour lui des Etats Unis la cassette vidéo "the assassination films" de Robert Groden lors d'un voyage à Dallas. Moi qui garde toute ma correspondance, je possède encore ses mots de remerciements. Puis les années passant, comme vous le savez bien, j'ai changé de camp, en ce qui concerne mes conclusions sur l'assassinat de Kennedy. Plus exactement, j'ai beaucoup travaillé en utilisant un esprit critique, et en titillant les chercheurs connus (Lifton, Groden, etc.) et surtout en lisant les travaux de gens tels que Jim Moore ou Gerald Posner, tout cela pour en arriver à la conclusion que j'avais eu tort de croire les "complotistes", car en fait il n'y avait pas eu de complot, et Oswald avait bien été le seul tireur. J'ai donc commencé à écrire un journal, appelé FACTS, et je l'ai envoyé à beaucoup de gens intéressés de près ou de loin à l'assassinat de Kennedy (par courrier ou e-mail). Vous-même, ainsi que Thierry Lents, faisiez partie des gens à qui j'envoyais ce journal, gratuitement, simplement, sans commentaire. Voilà, c'est tout. Jamais je n'ai reçu la moindre plainte de la part de Thierry Lentz, ni n'ai jamais eu de mots avec lui. Alors, quand vous parlez de "stratégies de harcèlement", je tombe de haut. Quand, en plus, vous ajoutez des mots comme "… je ne discute pas avec les gens malhonnêtes, dangereux voire déséquilibrés", ou encore "… face aux excès d'un personnage incontrôlable", je m'insurge! Ce sont des affabulations, qui, cela saute aux yeux, ne sont qu'une manière pour vous d'éviter de répondre à mes questions. Mais je vous le dit gentiment, et publiquement, Monsieur Reymond ; si vous recommencez à écrire ce genre de mensonges sur moi, et de m'insulter, je n'hésiterai pas une seconde à vous attaquer en justice pour diffamation. C'est clair?
Cela étant dit, il est grand temps de passer à la question de savoir si le film de Zapruder à été ou non trafiqué. OUI ou NON, le film de Zapruder est-il authentique? Moi, je dis qu'il l'est. Je ne suis pas le seul. Robert Groden, lui aussi, jure, affirme, confirme, maintient qu'il est authentique. Je rappelle que Groden est un critique connu du rapport Warren, et que s'il y a quelqu'un qui connaît le film de Zapruder, c'est bien lui. Et vous parlez de lui en bien dans votre livre. Il n'est pas le seul critique du rapport Warren (c'est à dire un homme qui professe publiquement que le gouvernement américain disons "a plus ou moins les mains sales"), à reconnaître que le film de Zapruder est authentique. D'autres que lui, comme Anthony Marsh, Martin Shakelford, Clint Bradford, par exemple, confirment que le film de Zapruder est authentique. Mais allons au-delà de ça. Tout d'abord, d'un point de vue purement logique, on ne voit pas pourquoi le film de Zapruder aurait été truqué. Rappelons, comme Costner/Garrison le dit dans le film JFK d'Oliver Stone, que le film de Zapruder a longtemps été un instrument des critiques pour "démontrer" la théorie du complot. Le fameux argument de la tête qui part en arrière, par exemple. Pour Jim Garrison, le film de Zapruder est l'élément sur lequel les comploteurs, dans leurs plans, n'avaient pas compté. Mais voilà que maintenant, certains critiques, qui affirmaient auparavant que le film de Zapruder est un caillou dans la chaussure des défenseurs de la version officielle, parce qu'il montre que Kennedy n'a pas été tué par Oswald, ont fait un virage à 180°, pour affirmer aujourd'hui qu'en fait le film de Zapruder a été truqué par les comploteurs, et que donc on ne peut pas s'en servir pour déterminer la vérité et trouver d'où venaient les coups de feu (donc on ne peut plus dire que le film de Zapruder disculpe Oswald). Quel retournement! Mais peu de gens, en fait, croient à cette fable, à part des gens comme Jack White ou Jim Fetzer (que j'ai eu l'occasion de rencontrer, comme je le raconte dans mon journal FACTS, et qui se ridiculise chaque jour un peu plus aux yeux des autres critiques du rapport Warren). De plus, si les comploteurs avaient vraiment mis la main dès le début sur le film de Zapruder qui montrait en gros plan Kennedy recevant les tirs, pourquoi ne pas, tout simplement détruire le film? Mais laissons cela, et admettons la possibilité que les comploteurs aient eu envie de prendre le risque, pas vraiment payant, de truquer le film de Zapruder. O.K, supposons cela. Malheureusement, cette idée ne résiste pas à l'examen. Premier argument : le film de Zapruder correspond exactement aux autres films et photos pris ce jour-là à Dealey Plaza. Cela signifie donc que si le film de Zapruder avait été truqué, il aurait fallu, en même temps, et avec une précision extrême, truquer tous les autres films et toutes les photos de Dealey Plaza. Donc, se les procurer toutes, et les truquer discrètement toutes. Que chacun réfléchisse cinq minutes, c'est non seulement impossible, c'est complètement farfelu comme idée. Il aurait fallu au moins 100 complices comploteurs sur Dealey Plaza, pour repérer tous ceux qui prenaient des photos, les suivre chez eux, développer leurs films ou photos, discrètement, etc. Sans compter que techniquement, le travail de tout truquer serait monstrueux. Non, vraiment, c'est trop débile… Rien que là, on a déjà répondu à la question. Mais ce n'est pas tout. Il faut rappeler à tout le monde ici (et j'invite tout le monde à vérifier mes affirmations ; je m'excuserai publiquement si vous trouvez une seule erreur dans mes propos) que Zapruder lui-même, quand il a vu le film projeté lors du procès de Clay Shaw (en 1968, à La Nouvelle Orléans, soit cinq ans après l'assassinat), a affirmé que c'était bien celui qu'il avait filmé et visionné le 22 novembre 1963. Alors? Qui a assez de toupet pour se croire meilleur de Zapruder lui-même pour reconnaître son propre film? Il l'a dit devant la loi, au risque, en cas de mensonge, d'avoir affaire à la justice ; oui, le film de Zapruder qu'on connaît et qu'on a tous vus est bien celui qu'il a filmé et vu (lui et d'autres personnes) tout de suite après l'assassinat. Excusez-moi, mais pour moi, c'est assez convaincant. Mais ce n'est pas tout. Le public français doit savoir, et particulièrement les gens qui visitent ce forum, que les experts de Kodak ont récemment examiné le film pour essayer de déterminer s'il avait été retouché. Les conclusions sont formelles : le film est authentique. Je dis bien que ce sont des gens compétents et qualifiés qui ont étudié le film (pas moi, pas un "journaliste" comme William Reymond) [ voir le rapport technique de Roland Zavada, disponible sur le site de Clint Bradford, dont j'ai déjà donné le lien). Lisez vous-même! Tous les effets d'optique sont explicables par le fonctionnement de la caméra, et la façon dont le film est entraîné. Parlons également des arguments de ceux qui prétendent que le film a été truqué. Tout d'abord, Fetzer et compagnie affirmaient que la rangée de spectateurs qu'on voit au premier plan du film ne bouge pas (ils employaient le terme "motionless"). Ce qui les faisait conclure que c'était une rangée de gens découpée dans du carton et filmée. Mais quand on a regardé le film de plus près et que on a bien vu des dizaines de mouvements, ils ont sorti l'expression "almost motionless", ce qui veut dire "ne bougeant presque pas". Et alors? Fallait-il que ce jour-là les gens dansent devant la voiture Kennedy pour que plus tard les critiques ne les prennent pas pour des gens découpés dans du carton? C'est d'un ridicule! De deux choses l'une : soit ce sont vraiment des gens découpés dans du carton, et alors il ne devrait y avoir absolument aucun mouvement, soit ils bougent, et alors c'est la preuve qu'ils n'ont pas été découpés dans du carton. Si le lecteur trouve que le niveau du débat n'est pas très haut, je le comprends et m'en excuse, mais je ne suis pas responsable de ce que disent les amis de William Reymond. Qui plus est, il est établi, quoiqu'en dise Reymond, que Zapruder n'a jamais quitté sa propre copie de son film. Donc si on avait truqué une des copies, n'importe qui aurait pu tout de suite s'apercevoir que le film ne correspondait plus à l'original. D'après les experts indépendants (je n'en suis pas un, mais j'écoute ce qu'ils disent avec respect), personne n'avait la capacité technique de truquer n'importe quel film comme le supposeraient les critiques du rapport Warren. De plus, les bouts d'images repris dans la zone des "sprocket holes" ont résulté d'un fonctionnement compris 34 ans après l'assassinat. Personne ne savait comment cela marchait, et encore moins n'aurait pu utiliser ce truc d'une complexité trop grande.
Il n'y avait donc pas le temps ni le lieu pour truquer le film. Pas le temps, car Zapruder a toujours gardé le sien avec lui (donc à aucun moment on n'a pu le lui prendre pour le trafiquer). Pas le lieu, car, contrairement à ce qui est parfois supposé, le NIC n'avait pas le matériel nécessaire pour trafiquer le film comme supposé.
Non, vraiment, malgré les suppositions ridicules de Reymond (et si des agents secrets super discrets et super forts techniquement avait lancé leurs équipes hyper balaises pour truquer un film avec 30 ans d'avance, et des centaines de photos en même temps, utilisant des laboratoires ultra-perfectionnés sans laisser de trace nulle part et trouvant partout des complices consentants qui ne les ont jamais dénoncés, etc.…), personne ne peut croire que le film de Zapruder est truqué, que l'on croie ou non à la culpabilité d'Oswald.
Mais si Reymond s'était contenté de dire qu'il croit que le film est truqué, j'aurais juste dit que je ne suis pas d'accord, et ça se serait arrêté là. Mais là où je suis écœuré, c'est quand il prétend (chapitre 9 de son livre) que lui, William Reymond, a vu le vrai film! (Une chance que les chercheurs américains n'ont pas eue). Et là je dis que c'est grave, car c'est un mensonge éhonté. Et bien sûr, comme par hasard, il ne peut pas nous le montrer, ce vrai film… Il nous prend pour des imbéciles, ou quoi?
Reymond prétend que le panneau routier indiquant Stemmons a été traversé par une balle. Or comme aucune photo, ni aucun film ne confirme cela, il faut supposer qu'ils ont tous été truqués! Alors, vous les lecteurs qui vous intéressez à l'assassinat de Kennedy, quelle que soit votre opinion sur la culpabilité d'Oswald, je ne saurait trop vous conseiller de vous informer sur le film de Zapruder, et de vérifier par vous même, en lisant les arguments des gens compétents ( voir le site de Clint Bradford], qui a raison. Vous verrez vous-même où est la qualité des arguments, et où se trouve le ridicule des suppositions les plus folles.

Pour en savoir beaucoup plus, lisez les articles suivants :
[ Lien Web ]
[ Lien Web ]
[ Lien Web ]
[ Lien Web ]
[ Lien Web ]


Pour finir, je voudrais souligner un point important. Lorsqu'on lit le livre de Reymond, on a droit à une soupe qui réunit toutes les théories complotistes en une seule. Reymond introduit David Lifton, Jim Marrs, Harold Weisberg, Robert Groden, John Armstrong etc. Mais ce que ne dit pas Reymond, et qui est pourtant essentiel, c'est que tous ces gens-là ne sont pas d'accord entre eux, loin s'en faut. C'est un fait archi-connu. De plus, je le sais personnellement, pour avoir discuté ou échangé des courriers de nombreuses fois avec beaucoup d'entre eux. Par exemple, Robert Groden et Harold Weisberg disent que la théorie de Lifton est idiote et pas prouvée du tout. David Lifton dit que la théorie d'Armstrong sur les deux Oswalds est complètement fausse. Clint Bradford dit que la théorie de Fetzer sur le film de Zapruder est totalement erronée. Wecht dit que Lifton ne comprend rien à l'autopsie. Livingstone dit que la théorie de Lifton est nulle, car il a fait dire aux personnel médical de Bethesda des choses qu'ils n'ont pas voulu dire. Lifton dit que la théorie de Jim Marrs sur les tirs croisés à Dealey Plaza est ridicule et fausse (Lifton pense qu'il n'y a eu que des coups de feu de devant). Etc., etc. Il n'y a unanimité sur RIEN. Ces gens-là, pour la plupart, ne se parlent même pas!


François Carlier

Nicolas Bernard
Samedi 25 août 2001 à 02h47 #1082 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
Le 2001-08-24 19:39, François Carlier a écrit:
Pour finir, je voudrais souligner un point important. Lorsqu'on lit le livre de Reymond, on a droit à une soupe qui réunit toutes les théories complotistes en une seule. Reymond introduit David Lifton, Jim Marrs, Harold Weisberg, Robert Groden, John Armstrong etc. Mais ce que ne dit pas Reymond, et qui est pourtant essentiel, c'est que tous ces gens-là ne sont pas d'accord entre eux, loin s'en faut. C'est un fait archi-connu. De plus, je le sais personnellement, pour avoir discuté ou échangé des courriers de nombreuses fois avec beaucoup d'entre eux. Par exemple, Robert Groden et Harold Weisberg disent que la théorie de Lifton est idiote et pas prouvée du tout. David Lifton dit que la théorie d'Armstrong sur les deux Oswalds est complètement fausse. Clint Bradford dit que la théorie de Fetzer sur le film de Zapruder est totalement erronée. Wecht dit que Lifton ne comprend rien à l'autopsie. Livingstone dit que la théorie de Lifton est nulle, car il a fait dire aux personnel médical de Bethesda des choses qu'ils n'ont pas voulu dire. Lifton dit que la théorie de Jim Marrs sur les tirs croisés à Dealey Plaza est ridicule et fausse (Lifton pense qu'il n'y a eu que des coups de feu de devant). Etc., etc. Il n'y a unanimité sur RIEN. Ces gens-là, pour la plupart, ne se parlent même pas!


Je ne réponds pas à votre passage sur le film Zapruder - je ne connais strictement rien sur cette question - mais je me permets de vous faire remarquer que vous ne sauriez soutenir que chez les "complotistes", "il n'y a unanimité sur RIEN". Si les "conspirationnistes" sont au moins d'accord sur une chose, c'est que tout ne s'est pas déroulé comme le relate le Rapport Warren.

Personnellement, je ne puis rejeter en bloc le travail des conspirationnistes en invoquant les uns contre les autres. Dans ce cas là, et excusez du peu, autant rejeter 99 % de la production historienne sur l'histoire du IIIe Reich - mon sujet de prédilection, soit dit en passant.

Je remarque au passage que vous faites souvent référence à Lifton. Ses travaux ont, me semble-t-il, été assez largement rejetés par les conspirationnistes sérieux - peut-être parfois pour des raisons qui tiennent à diverses attaques ad hominem de Lifton. Comment invoquer Lifton contre Armstrong, par exemple ? D'autres que Lifton s'en sont bien mieux sortis contre la thèse des deux Oswald...

François Carlier
Samedi 25 août 2001 à 20h14 #1095 Modification de ce message Citer ce message
Le 2001-08-25 02:47, Nicolas Bernard a écrit:

Citation: Je ne réponds pas à votre passage sur le film Zapruder - je ne connais strictement rien sur cette question - mais je me permets de vous faire remarquer que vous ne sauriez soutenir que chez les "complotistes", "il n'y a unanimité sur RIEN". Si les "conspirationnistes" sont au moins d'accord sur une chose, c'est que tout ne s'est pas déroulé comme le relate le Rapport Warren. [...] Je remarque au passage que vous faites souvent référence à Lifton. Ses travaux ont, me semble-t-il, été assez largement rejetés par les conspirationnistes sérieux - peut-être parfois pour des raisons qui tiennent à diverses attaques ad hominem de Lifton. Comment invoquer Lifton contre Armstrong, par exemple ? D'autres que Lifton s'en sont bien mieux sortis contre la thèse des deux Oswald... Monsieur, je ne peux m'empêcher de vous citer : «Si les "conspirationnistes" sont au moins d'accord sur une chose, c'est que tout ne s'est pas déroulé comme le relate le Rapport Warren.». Relisez vous-même cette pharse. Rendez-vous compte. Si, après 38 ns de recherches, et quantité de livres écrits sur la question, la seule chose sur laquelle il ya ait concensus, c'est ce que vous dites (et c'est tout sauf précis), alors c'est que vraiment, il n'y a rien à dire en faveur de la théorie du complot ! Quant au fait que je le nom de Lifton apparait souvent dans mon énumération, c'est dû au fait, tout bêtement, que Lifton est un grand nom dans le monde des critiques américains de l'assassinat de Kennedy. Quand vous allez à un congrés sur l'assassinat de JFK à Dallas, Lifton, comme Jim Marrs, est l'un de ceux que les gens vont le plus voir. Que sa théorie est été rejettée, tant du côté des "anti-complot" (Moore, Posner, McAdams, etc.) que de celui des complotistes (tels que Livingstone, Weisberg, Wecht, Groden, etc.), je le sais aussi bien que vous (beaucoup de ces chercheurs ont répondu à un questionnaire par écrit que je leur avais envoyé et ont signé une autorisation pour moi de les citer). Il reste que Lifton, depuis plusieurs années déjà, travaille sur unlivre consacré à Lee Oswald. Il a beaucoup étudié la théorie d'Armstrong sur les deux Oswlad, et les mêmes documents qu'Armstrong utilise. Et Lifton, ces dernières années, a été celui qui a le plus décrié, attaqué, ridiculisé Armstrong et sa théorie. Je vous rappelle que Lifton (contrairement à moi) croit à la théorie d'un complot contre Kennedy. Il faut se le rappeler. Comme je le disais, tous ces gens qui écrivent des théories de complot et critiquant le rapport Warren ne sont pas d'accord entre eux, et même se démystifient entre eux. Chacun prétend détenir la vérité, et chacun déclare que les autres sont des nullards, ou des menteurs, ou des voleurs (pas seulement qu'ils ont tort). Si, Monsieur, c'est vrai. Allez donc, par exemple, demander à Groden ce qu'il pense de Lifton (je l'ai fait). Etc. Mais ça, Reymond se garde bien de le dire à ses lecteurs ... François Carlier F-Carlier@wanadoo.fr [ Lien Web ]

Nicolas Bernard
Samedi 25 août 2001 à 22h22 #1102 Modification de ce message Citer ce message
Je suis parfaitement au courant du fait que les "conspirationnistes" sont en désaccord l'un envers l'autre sur bien des points, et je n'ai pas attendu le livre de W. Reymond pour le constater.

Le fait qu'en 38 ans les "conspirationnistes" n'aient abouti qu'à un désaccord avec la thèse Warren en guise de conclusion commune ? Je le trouve en soi largement suffisant. Tout sauf précis, me direz-vous ? Est-ce que l'ineptie de la thèse "balle magique", dont on sait qu'elle a été inventée par Specter pour faire passer plus facilement la thèse de la culpabilité d'Oswald (l'origine de cette thèse établit son caractère frauduleux - j'en ai déjà parlé sur ce forum, et de l'origine, et de la thèse en elle-même) est "tout sauf précise" ? Or, si je ne m'abuse, la quasi-totalité des "conspirationnistes" rejette cette thèse, qui ne demeure qu'une hypothèse, intellectuellement stimulante dès lors qu'on lit ce qui ne reste que des THEORIES de Gerald Posner ou du Dr. Lattimer. Si cela peut vous rassurer, je ne suis pas favorable à l'interprétation wechtienne sur le stetson du gouverneur Connally... ce qui démontre au moins que décidément les "conspirationnistes" ne sont d'accord sur rien !

Bien évidemment, vous pourrez me citer les conclusions d'une autorité incontestée en la matière, le HSCA. Le problème est que les experts du HSCA, dès lors qu'ils ont eu à travailler sur les images de l'assassinat et les photos de l'autopsie, n'ont visiblement pas tous adopté toute l'objectivité de rigueur (et je crois qu'un livre sur l'histoire de l'enquête effectuée par cette Commission serait le bienvenu). Là encore, j'en ai déjà parlé sur ce forum.

Dès lors, au moins deux tireurs étaient présents. Cela suffit à démontrer un mensonge de la part de la Commission Warren. Est-ce là "tout sauf précis" ? Les mystères entourant Oswald (départ pour l'URSS, retour d'URSS, voyage à Mexico, alibi le 22 novembre 1963), là encore, "tout sauf précis" ? Je n'ai certes pas, comme vous, ou d'autres, été chercheur "à plein temps" sur cette affaire, je suis loin, très loin d'avoir votre niveau. J'ai simplement, depuis pas mal de temps, lu quelques ouvrages et imprimé quelques centaines de pages web, afin de me faire ma propre opinion (Posner et McAdams étant passés par là). Je suis parvenu assez souvent à cette conclusion déprimante : tout aspect du dossier pose plus de questions qu'il n'apporte de réponses. La Commission Warren a certes menti, mais il est impossible de savoir ce qui s'est réellement passé. On en restera à des interprétations diverses.

Frustrant, certes. Mais de là à conclure, en désespoir de cause, que finalement, Oswald était bien le seul coupable, c'est un pas que je ne franchirai pas - du moins pas encore une fois. Je m'efforce simplement de me faire ma propre opinion de profane, sans essayer de recourir aux partis-pris habituels, ce qui je l'avoue est dans mon cas très difficile. Je suis néanmoins surpris par l'argumentaire "warreniste" actuel, qui consiste à prendre ses distances vis-à-vis de cette Commission : oui, la Commission n'a pas été parfaitement honnête, mais elle est au moins tombée sur la vérité...

Pour finir mon ce message assomant, je vais commettre un parallèle avec l'incendie du Reichstag. Pendant trente ans, la thèse en vigueur a été de charger les nazis : Göring aurait envoyé une escouade de SA incendier le bâtiment et c'est un bouc-émissaire, Van der Lubbe, qui aurait été livré en pâture à l'opinion mondiale. Puis, dans les années soixante, un journaliste et un historien (Hans Mommsen - qui est à l'histoire du IIIe Reich ce que... mettons Jim Moore est à l'histoire du 22/11/63) sont parvenus à des conclusions opposées : Van der Lubbe était le seul coupable, les nazis n'ont fait que profiter de son acte...

Et vous savez quoi ? En trente ans, on est resté au même point : un affrontement de théories contradictoires, avec préférence surprenante pour la thèse de l'incendiaire isolé. S'il n'y avait eu la chute de l'URSS ayant abouti à l'ouverture des archives soviétiques, l'on en serait toujours à ce stade, équivalent à l'aboutissement de 38 ans d'enquêtes et de délires sur l'assassinat de JFK. Mais les archives soviétiques ont parlé, et la thèse de la culpabilité nazie recommence - plutôt timidement il faut l'avouer - à reprendre du poil de la bête. Certes cette théorie a dorénavant évolué et correspond, in my opinion, à une analyse plus fine de la situation de l'époque en général et du comportement de Hitler en particulier, mais au moins est-elle revenue en force...

Ceci pour dire que ce n'est pas parce que bien des chercheurs et historiens ne sont pas d'accord sur un fait qu'il faille rejeter unanimement leurs interprétations.

François Carlier
Dimanche 26 août 2001 à 11h12 #1115 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
Le 2001-08-25 22:22, Nicolas Bernard a écrit:
Je suis parfaitement au courant du fait que les "conspirationnistes" sont en désaccord

[...]

Est-ce que l'ineptie de la thèse "balle magique", dont on sait qu'elle a été inventée par Specter pour faire passer plus facilement la thèse de la culpabilité d'Oswald (l'origine de cette thèse établit son caractère frauduleux - j'en ai déjà parlé sur ce forum, et de l'origine, et de la thèse en elle-même) est "tout sauf précise" ?

[...]

Les mystères entourant Oswald (départ pour l'URSS, retour d'URSS, voyage à Mexico, alibi le 22 novembre 1963), là encore, "tout sauf précis" ?

[...]


Je n'ai certes pas, comme vous, ou d'autres, été chercheur "à plein temps" sur cette affaire, je suis loin, très loin d'avoir votre niveau. J'ai simplement, depuis pas mal de temps, lu quelques ouvrages et imprimé quelques centaines de pages web, afin de me faire ma propre opinion (Posner et McAdams étant passés par là). Je suis parvenu assez souvent à cette conclusion déprimante : tout aspect du dossier pose plus de questions qu'il n'apporte de réponses.

[...]

commettre un parallèle avec l'incendie du Reichstag. Pendant trente ans, la thèse en vigueur a été de charger les nazis : Göring aurait envoyé une escouade de SA incendier

[...]


Ceci pour dire que ce n'est pas parce que bien des chercheurs et historiens ne sont pas d'accord sur un fait qu'il faille rejeter unanimement leurs interprétations.


Bonjour Monsieur,
Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Et ne m'accusez pas pour des choses que je n'ai pas dites.

J'avais cité votre phrase : «Si les "conspirationnistes" sont au moins d'accord sur une chose, c'est que tout ne s'est pas déroulé comme le relate le Rapport Warren», et j'avais dit : c'est tout sauf précis. Voilà tout (relisez bien mon message). A aucun moment je n'ai fait référence à la théorie de la balle unique ou au voyage d'Oswald à Mexico, ou que sais-je encore? Alors, votre début de réponse ne correspond à rien, et ne répond pas à ce que j'avais dit ou pensé.

Pour le reste, je suis d'accord avec vous, sur l'impression que bien souvent chaque pièce du dossier, qui a été disséquée mille fois, pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. C'est là, à mon sens, que l'esprit critique doit jouer son rôle, et là, par exemple, un livre comme celui de William D. Gray "Thinking critically about New Age ideas" est un enseignement capital et très formateur (il y a d'autres ouvrages dans le genre). Il faut avoir le courage aussi de reconnaître ses erreurs, et d'accepter les faits, même s'ils ne nous plaisent pas, et même si on pensait autrement auparavant. Ce n'est pas notre image qu'on doit défendre, mais la réalité. L'assassinat de Kennedy n'a eu lieu qu'une fois, et d'une seule manière. Pourtant, il existe environ, disons, 50 théories différentes. Nous sommes d'accord, elles ne peuvent pas toutes être vraies. Il y a donc des gens qui se trompent. Partant de ce constat, il faut qu'on accepte d'éliminer tout ce qui est faux, tout ce qui ne tient pas, sans considération émotionnelle, mais simplement par la méthode scientifique de raisonnement. C'est, à mon sens, la seule méthode qui permettent d'avancer. Sinon, si, comme William Reymond, on croit à tout et n'importe quoi, et on présente tous les critiques et leurs théories comme si tout le monde avait raison, là on recule!
Concernant le IIIe Reich, sachez que je m'y connais aussi un peu. Et je sais aussi que la version officielle n'est pas toujours la bonne, comme par exemple pour le massacre des officiers polonais à Katyn, massacre perpétré par les Soviétiques, mais qui avait été mis sur le dos des Allemands, même par l'histoire officielle occidentale, pendant des années. Mais là encore, ce n'est ni nos goût politiques personnels, ni nos considérations idéologiques qui peuvent avoir droit de citer ou nous aiguiller vers la réponse à l'énigme. Seuls les faits doivent parler, et quand on trouve la réponse, il faut avoir le courage de la dire, point final.

Quant à votre dernière phrase : «ce n'est pas parce que bien des chercheurs et historiens ne sont pas d'accord sur un fait qu'il faille rejeter unanimement leurs interprétations.» Tout le monse sera d'accord avec vous. Je suis d'accord avec cette phrase. C'est logique. Mais où cela nous mène-t-il? Ma question était : oui ou non, le film de Zapruder a-t-il été truqué? Moi, je dis non. Mais William Reymond, lui, encore mieux, prétend non seulement que le film a été truqué, mais qu'en plus, lui, a vu le vrai film. Cela ne vous dérange pas, ça? Honnêtement...

François Carlier
[ Lien Web ]

Nicolas Bernard
Dimanche 26 août 2001 à 12h32 #1116 Modification de ce message Citer ce message
(réponse dans le corps de votre message)

***J'avais cité votre phrase : «Si les "conspirationnistes" sont au moins d'accord sur une chose, c'est que tout ne s'est pas déroulé comme le relate le Rapport Warren», et j'avais dit : c'est tout sauf précis. Voilà tout (relisez bien mon message). A aucun moment je n'ai fait référence à la théorie de la balle unique ou au voyage d'Oswald à Mexico, ou que sais-je encore? Alors, votre début de réponse ne correspond à rien, et ne répond pas à ce que j'avais dit ou pensé.***

Désolé - j'avais interprété vos propos en ce sens : dire que la Commission Warren a formulé une thèse erronée est tout sauf précis. J'ai répliqué par : un désaccord avec la Commission Warren reste... précis.


***Pour le reste, je suis d'accord avec vous, sur l'impression que bien souvent chaque pièce du dossier, qui a été disséquée mille fois, pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. C'est là, à mon sens, que l'esprit critique doit jouer son rôle, et là, par exemple, un livre comme celui de William D. Gray "Thinking critically about New Age ideas" est un enseignement capital et très formateur (il y a d'autres ouvrages dans le genre).***

Ouaip. Comme Henri Irénée Marrou : "De la connaissance historique", Seuil, collection Points-Histoire, 1975. Quelques extraits regroupés ici :

[ Lien Web ]


***Il faut avoir le courage aussi de reconnaître ses erreurs, et d'accepter les faits, même s'ils ne nous plaisent pas, et même si on pensait autrement auparavant. Ce n'est pas notre image qu'on doit défendre, mais la réalité.***

Tout à fait d'accord. Tenez, en ce moment, sur l'affaire Garrison, je... Enfin bon. Yé soui oune véritable girouette, parfois.


***L'assassinat de Kennedy n'a eu lieu qu'une fois, et d'une seule manière. Pourtant, il existe environ, disons, 50 théories différentes. Nous sommes d'accord, elles ne peuvent pas toutes être vraies. Il y a donc des gens qui se trompent. Partant de ce constat, il faut qu'on accepte d'éliminer tout ce qui est faux, tout ce qui ne tient pas, sans considération émotionnelle, mais simplement par la méthode scientifique de raisonnement. C'est, à mon sens, la seule méthode qui permettent d'avancer.***

D'accord - mais pas au point de rejeter en bloc tous les apports des "conspirationnistes", ce qui, me semble-t-il, et vous voudrez bien me pardonner si je fais erreur, est votre avis. Je suis par contre d'avis que si bien des chercheurs ont formulé des théories erronées, chacun a apporté son lot de révélations authentiques, chacun a fait progresser (volontairement ou non) le débat, chacun a amené d'autres à travailler le sujet pour en fournir une revue critique. Peut-être que la vérité a déjà été établie, et qu'elle reste étouffée, non pas par le Rapport Warren, la CIA ou le Majestic 12 (humour) mais par... le magma de théories entourant ce dossier.


***Sinon, si, comme William Reymond, on croit à tout et n'importe quoi, et on présente tous les critiques et leurs théories comme si tout le monde avait raison, là on recule!***

C'est en effet l'une des faiblesses du livre de William.


***Concernant le IIIe Reich, sachez que je m'y connais aussi un peu. Et je sais aussi que la version officielle n'est pas toujours la bonne, comme par exemple pour le massacre des officiers polonais à Katyn, massacre perpétré par les Soviétiques, mais qui avait été mis sur le dos des Allemands, même par l'histoire officielle occidentale, pendant des années.***

Euh, permettez, mais ce n'est pas tout à fait exact. S'il a existé des vérités officielles à propos de la Deuxième Guerre Mondiale, cela n'a pas empêché l'Histoire de revenir en force. En dépit de quelques délires (genre Pearl Harbor).

A propos de Katyn, "l'histoire officielle occidentale" (c'est quoi, ça ?) n'a justement pas admis la culpabilité allemande. C'est en réalité largement le contraire ! Le Tribunal de Nuremberg a certes accusé les nazis d'avoir perpétré ce crime, mais ne les a pas condamnés (le dossier Katyn ayant été retirés piteusement par l'accusation soviétique). Une commission d'enquête américaine a conclu à la culpabilité de Moscou au début des années 50, maccarthysme aidant. Bien des historiens occidentaux (Monfort, Decaux, Viatteau) ont, après un travail amplement plus fourni et bien moins soumis aux pressions idéologiques, produit des conclusions similaires. Et à l'Est, il ne faisait aucun doute pour l'ensemble des Polonais, communistes inclus, que le crime était signé Staline. La thèse de la culpabilité allemande n'a convaincu personne - et ceux qui, comme le journaliste Alexander Werth, ont pu un temps douter, estimaient simplement que la thèse russe était "à ne pas négliger pour autant". Ce qui signifie qu'il fallait travailler le dossier pour en dénicher les failles.


***Mais là encore, ce n'est ni nos goût politiques personnels, ni nos considérations idéologiques qui peuvent avoir droit de citer ou nous aiguiller vers la réponse à l'énigme. Seuls les faits doivent parler, et quand on trouve la réponse, il faut avoir le courage de la dire, point final.***

C'est vrai. Mais difficile - tout dépend de l'égo. Et vous avouerez que "trouver la réponse" reste souvent éminemment subjectif...


***Quant à votre dernière phrase : «ce n'est pas parce que bien des chercheurs et historiens ne sont pas d'accord sur un fait qu'il faille rejeter unanimement leurs interprétations.» Tout le monse sera d'accord avec vous. Je suis d'accord avec cette phrase. C'est logique. Mais où cela nous mène-t-il? Ma question était : oui ou non, le film de Zapruder a-t-il été truqué?***

Permettez, vous avez également écrit : "Il n'y a unanimité sur RIEN. Ces gens-là, pour la plupart, ne se parlent même pas!" C'est, comme je l'ai déjà dit, à ce paragraphe que j'ai répondu - j'ai répondu à votre message sur le film Zapruder dans un autre fil (après avoir lu les articles livrés en référence).


***Moi, je dis non.***

D'accord avec vous.


***Mais William Reymond, lui, encore mieux, prétend non seulement que le film a été truqué, mais qu'en plus, lui, a vu le vrai film. Cela ne vous dérange pas, ça? Honnêtement...***

Effectivement, dans ce cas là, dit comme ça, et compte tenu des éléments en ma possession, cela peut poser problème... Mais je préfère le laisser s'exprimer sur ce point.

Nicolas Bernard

[ Lien Web ]

PS. Si cela peut vous intéresser, j'ai lu vos deux premiers numéros de FACTS il y a plus de deux ans, en découvrant l'excellent site zététique (même si je ne suis pas toujours d'accord avec l'article de M. Blanrue sur JFK). J'ai lu également la plupart de vos messages sur les newsgroups jusqu'à l'année dernière. Je sais donc déjà que vous êtes un chercheur assidu sur ce dossier, aussi ne croyez surtout pas que je veuille vous faire la leçon (impression perso), je n'ai strictement pas les moyens.

François Carlier
Lundi 27 août 2001 à 09h49 #1123 Modification de ce message Citer ce message
Bonjour,
Merci pour votre message, et, dans l'ensemble, pour la qualité de vos réponses.

D'emblée, j'admets que "l'histoire officielle occidentale" ne veut pas dire grand-chose, et j'accepte votre explication sur le massacre de Katyn et la façon dont les historiens l'ont relatée. J'étais, simplement, sous l'impression (lors de mes études ou d'autres discussions) que la culpabilité allemande était la version la plus répandue, et ça me génait. Mais si ce n'était pas le cas, alors c'est tant mieux. Merci pour les précisions hitoriques.

Concernant les apports des "conspirationistes", je serais bien idiot si je voulais les nier. Le travail accomplit est colossal, inutile de le nier. Mais premièrement, quantité n'est pas qualité. Deuxièmement, les conclusions de ces conspirationistes étant souvent diamétralement opposées, il y a forcément un problème quelque part! Troisièmement, sans nier leur travail et leurs "trouvailles", on peut diverger de leurs conclusions. Comme je l'explique sur ma page web, accumuler des documents, faire des interviews avec des témoins, etc., ça nous instruit mais ça nous donne une fausse image de "chercheur". Car l'important, c'est de savoir analyser, et savoir faire la synthèse de tout ce que l'on a receuillit. Moi, je dis que les "conspirationistes" se trompent dans leurs conclusions. C'est là que le débat commence...

En ce qui concerne les chercheurs américains connus, je vous le redis, l'un des chocs que j'ai eu, au début, c'est bien l'animosité qui les sépare. Quand vous allez discuter avec eux (et j'ai rencontré ou discuté avec quand même pas mal de monde - Groden, Lifton, Marrs, Roberts, Brown, Weisberg, et des tas d'autres), c'est fou comme ils passent plus de temps à dire du mal de leurs "confrères" qu'à discuter des faits. Et croyez-moi, ce qu'ils disent, ça ne passerait pas dans ce forum.... (ils se traitent de menteurs, de voleurs, de dégénérés, etc.) Moi qui, au tout début, naïf comme j'étais, croyait qu'ils étaient tous ensembles à la recherche de la vérité! C'est tout sauf une communauté ; croyez-moi, hélas!, c'est chacun pour sa peau. C'est dommage. Je le déplore, et ça m'a valu une bonne désillusion. Et je ne trouve pas qu'il y ait unanimité sur grand-chose. La preuve, comme je le dis dans FACTS 3, sur le site de JFK-Lancer ils citent les points sur lesquels il y a unanimité ; c'est ce qu'on peut appeler "presque rien"! Pour ne prendre qu'un seul exemple (parmi 50) : En ce qui concerne les tirs : Lifton nie complètement "the triangulation of fire" chère à Jim Marrs. Pour Lifton, la thèse des tirs telle que reprise dans le film "JFK" est totalement ridicule (conversation avec Lifton enregistrée par moi). Pour Lifton : tirs du grassy knoll, point à la ligne. Alors, rien que sur ça, les tirs, il y a controverse chez les complotistes.

Vous me dites que vous non plus ne croyez pas que le film de Zapruder ait été truqué, et je vous remercie de votre franchise. En effet, il faut oser se prononcer, et éviter les "p'tet ben qu'oui, p'tet be qu'non". Pour ma part, je n'ai rien à défendre, et n'ai d'intérêts dans aucun camp. Simplement, je refuse, sur un plan personnel, qu'on me fasse gober des sornettes. Pour moi, il est clair que le film de Zapruder est authentique. De toutes façons, cela n'a aucune incidence sur les conclusions générales sur l'assassinat. Des tas de complotistes ont toujours cru à l'authenticité du film de Zapruder (Garrison, Groden, etc.). Ce que je dis, c'est qu'il est ridicule de dire que le film de Zapruder a été truqué, et qu'il est encore plus ridicule de prétendre "avoir vu le vrai". J'aimerais bien, en toute sincérité, avoir l'avis de tous les gens présents sur ce forum. Qui peut franchement croire à cette affabulation de Reymond? Voilà, c'est tout ce que je demande. Ensuite, on pourra passer à autre chose, d'un peu plus constructif.

Enfin, non, je n'ai pas peur que vous me fassiez la leçon. Au contraire, je vous encourage à le faire, si vous en avez les moyens. Je ne veux pas mourir idiot, alors si je fais fausse route, je remercie tous ceux qui peuvent me corriger. Cela est valable dans tous les domaines de la vie. J'aime rencontrer des gens qui m'apprennent des choses. Mais je veux être très clair ; je déteste les gens qui -- par contre -- me détournent de la vérité par leurs approximations, leurs suppositions, leurs idioties, leur imagination, ou -- pire -- par leurs mensonges. Vous savez à qui je fais référence ici ...

François Carlier


L'unanimité

Nicolas Bernard
Lundi 27 août 2001 à 17h34 #1126 Modification de ce message Citer ce message
A propos de Katyn, je vous renvoie aux ouvrages suivants, pour info :

Alexandra Kwiatkowka-Viatteau : "Katyn, l'armée polonaise assassinée", Ed. Complexe, 1989.
Du même auteur : "Staline assassine la Pologne", Seuil, 1999. Ouvrage militant, pas mal de révélations, la chaîne décisionnelle de l'exécution étant cette fois décortiquée à la lumière des archives soviétiques déclassées.

La version soviétique du massacre était pourtant loin, très loin d'être invraisemblable. Elle était étayée par de nombreux témoins - soviétiques - et quelques autres éléments (la marque de fabrique des balles, par exemple, était allemande). Or l'on sait maintenant qu'il ne s'agissait de rien d'autre que d'un montage, une fabrication à couper le souffle. Ce qui ouvre bien des horizons, on s'en doute.

La thèse soviétique a été présentée par Alain Decaux dans son remarquable article : "Katyn, crime hitlérien ou crime stalinien ?", in "Nouveaux dossiers secrets", Perrin, 1967. Un article qui remettait quelques pendules à l'heure mais qui se concluait par la culpabilité soviétique. A noter que dans le même livre, Decaux évoquait l'affaire Kennedy, se fondant en cela sur le Rapport Warren, et les ouvrages de William Manchester, Léo Sauvage et Mark Lane. L'époque où l'historien préféré des Français était en grande forme.

Les affrontements que vous évoquez entre les chercheurs me rappellent, en moins violent mais plus mesquin, plus feutré, les querelles entre certains historiens de la période 39-45 - il est inutile de nommer la plupart de ceux auxquels je pense. La méthode en vogue est celle d'ignorer son prochain si ce dernier pond un ouvrage plutôt à contre-courant. Moins hargneux mais aussi stérile. Enfin, ce n'est pas aussi répandu que dans le domaine de recherche de l'affaire Kennedy, me semble-t-il. J'avais lu par exemple bien des critiques acerbes de David Lifton, ce dernier s'étant, aux yeux de certains chercheurs, montré ingrat, odieux, partial, vaniteux, etc. etc.. Il est à ce sujet intéressant de remarquer que Lifton critique la théorie stonienne de l'origine des coups de feu, étant lui-même cité au générique du film comme expert associé...

Effectivement, Lifton et Marrs se contredisent quant à l'origine des tirs, sauf sur un - un seul - point : quelqu'un, selon eux, a tiré depuis la butte gazonnée. Ils se rejoignent au moins sur ça. Même si Lifton se plante (il est évident qu'un individu - Oswald ? - ait ouvert le feu depuis le TSBD), il reste tout de même, avec Marrs, partisan d'une thèse qui contredit la "vérité officielle".

Pour finir, j'estime qu'il est parfois difficile de se prononcer. Certains points sur cette affaire sont malaisés à trancher. Mais voici toujours ce que je pense :
- le film Zapruder n'a pas été truqué ;
- il n'y a pas eu de substitution des corps pour l'autopsie ;
- la thèse de la balle magique ne tient pas debout ;
- un individu a ouvert le feu depuis le terre-plein en gazon ;
- Oswald n'a sans doute pas ouvert le feu sur Kennedy ce jour là ;
- les agences fédérales, l'armée, le reste, ont été victimes d'une panique sans précédent fin novembre ;
et vu qu'il y a une émission sur JFK sur France Culture maintenant, je vais m'arrêter là. A bientôt, et au plaisir de vous revoir sur ce forum,

Nicolas Bernard

[ Lien Web ]

seal
Samedi 29 novembre 2003 à 13h49 #8590 Modification de ce message Citer ce message
Slt! zététique ou zététicien peu importe!!! ds n'importe quel domaine vs vs faites ds ennemis ds JFK comme ds ls témoignages sur les OVNIs entre autres. Il y a là quelque chose qui dérange vos petites vies peinardes.Alors que MM ls zététiens prennez 1 limo qqes personnages 1 carcano + 1 emplacement ressemblant +/- au TBSD et tentez le coup de toucher qqun en mouvement en 6 , 8 ou 20 secondes peu importe...tout en ayant pour résultat ce que l'on voit sur le film de Zap. Après on pourra discuter! merci!!!

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Les Grandes Affaires criminelles Roger Jean Ségalat Le procès de Dallas Frédéric Pottecher Les assassins de Kennedy Richard H. Popkin John Kennedy, un homme de bonne volonté Marcel Lecomte Les 1000 jours de Kennedy Arthur M. Schlesinger Jr. Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...